Aller en haut
Aller en bas
Neige

Cabaret du Lost Paradise - Forum RPG

Forum RPG fantastique - Au cœur de Paris, durant la fin du XIXe siècle, un cabaret est au centre de toutes les discussions. Lycanthropes, vampires, démons, gorgones… Des employés peu communs pour un public scandaleusement humain.

Partagez | 
 

 Prêts à jouer votre peau ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
La foule [PNJ]
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 10/06/2015

MessageSujet: Prêts à jouer votre peau ?   Sam 27 Oct - 13:33

La nuit est froide hein ?

Héhé, vous vous demandez d'où ça vient, pas vrai ? Vous n'avez qu'à regarder par là. Plus bas. Encore plus bas. Encore… Sérieux, vous le faîtes exprès ? Mais là ! Ah voilà. Quoi ? C'est quoi cette tête ? Vous n'avez jamais vu un crâne humain peut-être ? C'est parce que je parle que vous faîtes la grimace ? Who ! On ne mâte pas comme ça l'intérieur de mes orbites ! Un peu de respect pour l'intimité ! Voilà je préfère. Reculez encore un peu, je n'aime pas trop les obsédés du pariétal. Parfait !

Moi c'est Aribert. Enchanté. Je vous aurais bien serré la main, mais comme vous pouvez le voir, j'ai aucun métacarpe à agiter entre vos phalanges. Ils ne sont pas bien loin, mais je ne sais pas où et comme j'ai plus non plus mes gambettes pour aller les chercher… Vous voyez où je veux en venir ?

Comment ça « non » ?

Tss… Ça fait le malin avec tous ses os, mais niveau matière grise on repassera.

Hé ! Vous allez où là ? Évidemment que je vous insulte, mais vous croyez sérieusement que je vais vous laisser partir comme ça ? Vous savez quoi, je vais continuer d'être horriblement aimable avec vous et vous n'allez pas pouvoir y couper. Si, si je vous assure. Vous n'avez qu'à regarder la porte par laquelle vous êtes arrivés. Fermée. Par votre serviteur ici présent ! Et oui, je n'ai plus de corps, mais j'ai encore quelques tours dans mon sac.
Oh pas la peine de me menacer, je suis déjà mort je vous rappelle. En plus c'est la seule sortie de ce monastère abandonné. C'est bien non ? Partout autour on a des remparts de plusieurs mètres de haut. Ça fait chic et puis c'était pour protéger des invasions barbares, un truc du genre. Hé on se calme ! C'est bon, ne vous emportez pas ! Je vais vous ouvrir la porte !

C'est quoi ce regard plein d'espoir ? C'est dégoutant.

J'ai jamais dit que j'allais l'ouvrir tout de suite. Non, non ! Je l'ouvrirai quand vous aurez retrouvé mes os et que vous me les aurez rapportés. Quoi ? Mais vous n'écoutez pas ? Je vous l'ai dit, je ne sais pas où ils sont. Dans les parages c'est sûr, mais je n'en sais pas plus. Par contre, je peux les sentir si vous vous rapprochez d'eux, alors je vais vous guider par la pensée. Bah oui, comment vous pensez que je vous cause depuis cinq minutes ? Et fermez la bouche, c'est désespérant.
Bref ! Je vous dirai que vous chauffez quand vous vous rapprocherez et que vous refroidissez quand vous vous éloignerez. Ensuite il faudra fouiller un peu et dès que vous mettez la main sur un petit bout de mon corps de rêve, vous pouvez me le rapporter. Vous voyez ce n'est pas compliqué !

Quoi ? Je vous sens hésitant ?

Si c'est les lieux qui vous inquiètent, franchement, il n'y a pas de quoi. C'est juste un vieux monastère abandonné depuis un ou deux siècles. C'est vrai qu'on le dit maudit ou hanté, mais vous n'allez pas avoir peur de quelques monstres, pas vrai ? Et puis les zombies courent bien plus doucement que vous ! Bon, c'est vrai qu'il y a les pièges, mais ils doivent tous êtres rouillés maintenant. Enfin je pense…

Vous êtes encore là ?

Bon bon. Je vais vous fait une dernière fleur. Fermez les yeux. Mais fermez je vous dit, personne ne vous mangera. Enfin pas tout de suite. Voilà. Vous la voyez ?

Carte du monastère:
 

C'est le plan des lieux, ça vous aidera à vous repérer. Je vous l'afficherai dès que vous fermerez les yeux. Alors, rassurés ?

Maintenant au boulot !



Os-cours !


Vous êtes dans le pétrin jusqu'aux os. Aribert a requis votre aide pour se dépêtrer d'une situation désagréable. En grand gentleman, il ne vous laisse pas le choix. Si vous voulez avoir une chance de sortir d'ici, vous devez retrouver le reste de son corps, quoi qu'il en coûte.

event halloween 2018 lost paradise

Le déroulement est très simple. Vous postez tous à la suite de ce message, autant de fois que vous le souhaitez et sans ordre particulier. Pour chaque post, le PNJ d'Aribert interviendra pour vous dire si vous vous réchauffez ou si vous refroidissez, si vous êtes toujours vivants, ou si vous êtes morts.

1 – Général
  • Cet évent est un évent Hors RP. C'est à dire que ce que vous y faîtes n'a aucune influence sur l'histoire de votre personnage. Vous n'êtes pas non plus obligés de tenir compte de l'état actuel de ses relations.

  • Pour cet évent, nous retirons la limite minimale de mots. Nous n'imposons pas de limite maximale non plus. Faites selon vos envies et votre inspiration !

  • Profitez de cet event pour explorer le sentiment de crainte, de peur ou de terreur de votre personnage !


Règle 2 – Le Contexte
  • Nous vous laissons choisir comment votre personnage est arrivé là. Vous n'avez aucune obligation de justifier sa présence, mais si vous le faites vous pouvez partir, par exemple, sur une expédition dans un lieu hanté, ou la quête d'un abri après avoir été surpris par une tempête. Ou tout autre chose.

  • La scène se passe de nuit. Le ciel est gris, la lune éclaire peu quoi que pleine. Vous vous trouvez dans un ancien monastère abandonné depuis longtemps. Les amateurs d'histoires occultes savent qu'il est réputé pour être hanté et qu'il a un passif lourd en mystères.

  • Le plan des lieux vous a été gracieusement donné par Aribert. Comme il vous l'a annoncé, la seule porte de sortie est celle qu'il a fermée. À vous de vous déplacer ensuite dans les lieux au péril de votre vie.


Règle 3 – Les indications
  • Vous connaissez tous le jeu du « Chaud / Froid » et bien c'est la même chose. Aribert va vous guider en fonction de la carte (Voir la carte). Il vous dira lorsque vous vous rapprochez ou vous vous éloignez d'un os.

  • La carte est notée de numéros et de lettres. Les numéros correspondent à une zone. Certaines zones vastes sont associées à des lettres pour faciliter le déplacement en des points précis. Exemple : La zone 12, ou la zone 1-G.

  • Vous commencez l'aventure dans la cours au n°1.

  • Vos posts compteront une partie de RP où vous détaillerez la progression de votre personnage dans cette espace hostile. En spoiler, indiquez le code de la zone où vous menez vos recherches, nous posterons ensuite pour vous préciser si vous vous rapprochez du but ou non.

  • Vous pouvez aller directement à une zone éloignée, par exemple la 35. C'est cette zone qui sera votre lieu de recherche. Les autres endroits par lesquels vous serez passé ne seront pas pris en compte dans l'indication d'Aribert.

  • Les indications « Chaud / Froid » seront données le plus souvent à la suite de vos posts lorsque nous en auront la possibilité, mais pour des raisons techniques, il est aussi possible que nous éditions vos pots pour ajouter les indications à la fin de vos textes. Restez à l'affut !.

  • Il existe 3 niveau d'indications  « Chaud » et trois niveaux d'indications « Froid ». Lorsque vous obtenez l'indication « Ça brûle » c'est que vous êtes au bon endroit. Fouillez la pièce pour trouver l'os ! Nous posterons ensuite pour vous dire si vous l'avez trouvé.


Règle 4 – Le PNJ
  • Aribert est (hélas) dans votre tête. Il vous guide, mais commente aussi. Ses posts pourront être complétés par de petites surprises qui vous déplairont, on l'espère !

  • En fonction de la participation, d'autres surprises pourront s'ajouter à cette soirée compliquée !


Cet event durera une semaine et se terminera dimanche 4 novembre au soir.

Ne restez pas bloqués si un élément vous semble flou ou incertain. Vous pouvez nous contacter par MP si nous ne sommes pas sur la CB, on vous répondra rapidement.

Joyeux Halloween !
Voir le profil de l'utilisateur http://lostparadise.forumgratuit.org/
Dolores Keller
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 22
Localisation : En train d'ausculter

MessageSujet: Re: Prêts à jouer votre peau ?   Dim 28 Oct - 13:27

« Finalement, que nous soyons venus à plusieurs n'est peut-être pas si gênant que cela. À nous trois, je suis persuadée que nous retrouverons les os de Monsieur Aribert en moins de temps qu'il n'en faut pour dire glaucome ! Je suis malgré tout surprise que vous ayez accepté de rentrer Adam, il faut admettre que l'endroit est assez lugubre. Peut-être que passer du temps avec moi au cimetière du Père Lachaise aura eu un effet positif si l'on oublie vos nombreux cauchemars ! À-À vrai dire, ce n'est pas pour m-moi que je m'inquiète le p-plus… Ah, oui je vois où vous voulez en venir… Mimi, je ne pense pas que jouer avec cette statue soit une bonne idée ! Mais regaaarde Dolly Dolly ! Je peux rentrer ma tête dans sa bouche ! Ooooh ça fait un écho rigolo quand je parle ! Écho ! Écho ! ÉÉÉÉÉCHOOOOOOO ! Iiih ! J-J'ai vu un quelque chose bouger ! I-Il y a des rats ici ? Cela ne m'étonnerait pas vu l'âge du monastère, mais ils sont inoffensifs en temps normal ! Si ça se trouve c'est la main d'un zombie ! ou son pied ! Ou ses dents qui sautillent ! Oh p-pitié… Bon alors, on avance peut-être ? Cette cour est jolie mais je suis certaine qu'il doit y avoir encore plus de choses intéressantes à l'intérieur ! Par où on commence ? Quand je ferme les yeux je vois la carte, c'est super pratique ! Par la magie de Pipistrella, shoubidouwa, nous irons par l-*ourpmf !* Mademoiselle Mimi, vous d-devriez rouvrir les yeux… Mais c'est tout pourri on se voit même pas bouger sur la carte ! Si je l'avais dans les mains je l'aurais jetée par la fenêtre ! Mais comme il n'y a pas de fenêtre, alors je crie ! AAAAAAAAAAAAAAH ! Oh ça fait de l'écho ! D-Docteur… pourquoi ? Je ne sais pas Adam, quelqu'un cherche sans doute à nous punir pour une erreur impardonnable que nous avons commise dans une vie antérieure. Je vous avais dit qu'il ne fallait pas dire du mal de ce pauvre homme unijambiste ! H-Hein ? Mais j-je n'ai jamais rien d-dit ! Oui je le sais, mais je parlais à votre vie antérieure. Bon ! Pipistrella commence à s'ennuyer et elle se dispute avec la statue, nous ferions mieux d'avancer. Alors Adam, que dit votre instinct ? Eh ? J-Je… Au cimetière ? Bon, d'accord ! Mais c'est bien parce que c'est vous ! Allez c'est parti ! Chic ! J'espère qu'il y aura des jolies tombes ! »

Quelques minutes plus tard, devant le portail :

« Adam vous n'avez rien à craindre, ce n'est qu'un cimetière parmi tant d'autres ! Vous me faites mal au bras cher assistant, allez, tout va bien, je vais ouvrir doucement et- Youpiiiiii ! »

Sautant à pieds joints contre le portail, Pipistrella l'ouvrit avec fracas et se balança dessus avec énergie, noyant le cimetière lugubre sous un torrent de sons assourdissant provoqués par les chocs de la ferraille contre la pierre de la paroi du monastère.

« C'est tout rouillé ça bouge pas très bien et ça grince fort ! Mais ça pourrait faire une bonne chorégraphie ! Allez zou ! … Bien, la voilà partie. L'avantage avec Pipistrella, c'est que je parais sage et calme à côté. Je devrais lui dire de m'accompagner plus souvent. Allez Adam, décollez-vous du mur. Avec un peu de chance les morts sont encore suffisamment morts pour ne pas avoir été réveillés par… tout ça. Et puis ce n'est pas une petite brume comme celle-là qui va vous effrayer ! Oui, longez le mur si vous le préférez. Nooon, pas à quatre pattes quand même ! Je crois que Mimi est partie par là. Hm ? … Non, ce n'est rien, juste mon imagination ! Calmez vous Adam, je ne comprends rien à ce que vous dites, vous bégayez trop ! Tenez, j'entends les cris de Pipistrella, elle n'est pas très loin ! Monsieur Aribert, où en sommes-nous ? »
Spoiler:
 






C'est chaud !

Ah le cimetière, ça me rappelle le bon vieux temps ! Vous sentez ce parfum d'humidité et de terre fraichement retournée ? Le hululement des hiboux, le crépitement des cafards et les os qui craquent sous vos pieds ?

Attendez… C'était pas la tante Jackie ça ?

Adam, qu'est-ce que vous avez fait !?

_________________
Mes diagnostiques se font en #BE9C84.
Et Adam crie en deepskyblue /o/

Voir le profil de l'utilisateur
Ashton Lyn
☽-I am the Captain of my Pain-☾
avatar

Messages : 326
Date d'inscription : 15/03/2015
Localisation : Le Lost, un vieux bar défraîchi...

MessageSujet: Re: Prêts à jouer votre peau ?   Dim 28 Oct - 13:54

Les portes du monastère s’ouvrirent en grinçant, lugubre mélodie d’une composition qui se promettait d’être infernale. Suivant leur mouvement d’un regard pétillant, Ashton laissa un sourire étirer ses lèvres. Ses pas le menèrent immédiatement dans l’enceinte du lieu, démarche joviale et cœur battant. Il avait hâte. On n’avait d’ailleurs pas manqué de lui promettre des merveilles, lorsqu’il avait accepté de se rendre ici. Et si la boutique avait semblé louche, ce n’était que pour mieux lui plaire. Le jeune homme était persuadé que l’ambiance si particulière qui régnait dans ses lieux lui offrirait des sensations aussi nouvelles que puissantes. C’était ce qu’il désirait. C’était ce qu’il cherchait.

Au loin, il lui sembla entendre des mots, paroles soufflées ou bien criées de plusieurs personnes, et il se demanda brièvement s'il s'agissait de fantômes ou bien d'êtres vivants. Il n'avait toutefois pas encore la curiosité d'aller voir, préférant rester seul dans sa méditation morbide. S’enfonçant dans la cour, le canidé prit le temps de fixer les alentours, se délectant de l’atmosphère inquiétante qui baignait les lieux. Son corps entier, instinctivement, s’était mis sur le qui-vive. C’était génial. Son sourire s’agrandit tandis qu’il s’enfonçait dans la pénombre, le pourpre de ses yeux ondulant entre les silhouettes créées par les ombres et les recoins ténébreux que même lui peinait à distinguer.

La nuit est froide, hein ?

Un sursaut. Ash s’était attendu à beaucoup de choses, une voix directement dans sa tête n’en faisait pas partie. Très rapidement toutefois, il s’adapta, jugeant qu’il était inutile de se vexer de l’attitude de son étrange interlocuteur.

« Vos os, donc. »


Il ferma les yeux pour mieux distinguer le plan du monastère. Celui-ci était étonnamment clair dans son esprit, et c’est à grand peine qu’il retint les questions qui lui brûlaient la langue. Comment faisait-il ? Par quelle sorcellerie cet endroit fonctionnait-il ? Oh, pour sûr, il ne s’empêcherait pas longtemps de harceler son compagnon. Pour l’instant en revanche, il avait un cadavre à retrouver.

« Avez-vous été assassiné ? », s’enquit-il.

C’était toujours utile, de savoir cela. Une victime n’était pas entreposée au même endroit qu’un infortuné, pour sûr. Ashton laissa ses songes errer en attendant la réponse, décidant cependant de s’avancer vers la chapelle qui lui tendait les bras. Commencer par le début était, semblait-il, la meilleure manière de débuter, et le numéro deux était suffisamment proche pour lui faire de l’œil. Non pas que les lieux de culte lui inspiraient une quelconque sympathie.


Ouksékejvé:
 

_________________

Ain't Gonna Rain Anymore - Nick Cave
I speak in #280000
Voir le profil de l'utilisateur
La foule [PNJ]
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 10/06/2015

MessageSujet: Re: Prêts à jouer votre peau ?   Dim 28 Oct - 14:07

C’est chaud

Dis donc, occupe toi de tes fesses mon grand. On se connaît à peine, tu crois que ça se fait de demander direct ce genre de choses ? Non faut faire ça en finesse ! Je suis un sensible moi, qu'est-ce que tu crois.

Hé salut Marcel !

Bah dis bonjour toi aussi. Tu vois bien que c'est Marcel. Il est pâlichon non ? C'est pas souvent qu'on voit aussi bien au travers de sa robe ecclésiastique.

Tiens… Il te regarde bizarrement. Je t'avais bien dit de dire bonjour !
Voir le profil de l'utilisateur http://lostparadise.forumgratuit.org/
Frédéric Lenoir
(Fried) Fish Master
avatar

Messages : 521
Date d'inscription : 08/10/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Prêts à jouer votre peau ?   Dim 28 Oct - 21:39

Oui, il faisait froid, Fred savait. Oui on n'y voyait pas à deux mètres, il savait aussi.
OUI il faisait de plus en plus froid à mesure que la nuit avançait, il avait le sang chaud aussi, il le sentait tout aussi bien que son frère, merci bien !

Au moins ils avaient attrapé quelques poissons, avant de se réfugier ici. Poissons qui pendouillaient tranquillement dans la poche-spéciale-poissons-puants de son sac à dos - cousus spécialement par Reilly, et qui se détachait par des boutons, pur pouvoir être lavée.
Il aurait juré que Morgan, qui marchait derrière lui, avait essayé à plusieurs reprises de détacher les boutons maintenant ladite poche. a chaque fois Morgan avait nié. Depuis, Morgan marchait devant. Il avait quand même l'impression que quelqu'un essayait de saisir les poissons. Il tenta de se raisonner : ça devait être un bouton qui ne tenait plus bien, ou un poisson qui ballotait plus que les autres.

Mais bon sang ça n'en finissait plus, les chemins dans le noir entre des murs et des portes ?!

Morgan lui jeta un regard qui voulait dire "Froid". Frédéric haussa les épaules d'un mouvement qui voulait dire "moi aussi".

Il y eut un bruit métallique. Un instant, Fred pensa au Sibara. Il secoua la tête et préféra penser aux poissons qu'ils pourraient ENFIN manger une fois débarrassés de ce drôle de squelette sans squelette. Il choisit la première porte qu'il vit, vers laquelle Morgan, inexplicablement, se dirigeait déjà. Il y avait comme une lueur jaunâtre brillant de l'intérieur. Peut-être qu'il y ferait plus chaud.
- On tente là.

Il ouvrit la porte.

zoooooooooone:
 

_________________

Freddy parle en #cc6633.
Voir le profil de l'utilisateur
La foule [PNJ]
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 10/06/2015

MessageSujet: Re: Prêts à jouer votre peau ?   Dim 28 Oct - 22:34

C’est chaud

Et bah on peut pas dire que vous êtes bavards tous les deux ! Vous voulez que je vous chante une chanson pour mettre un peu d'ambiance ?  Allé ! Je suis généreux, je vous le fait comme ça, pour rien. Tout le monde me dit que j'ai une voix d'outre-tombe, vous allez adorer.

J'ai les os qui claquent et cliquent
L'humérus acrobatique,
Plus un seul ch'veux sur la tête,
Mais c'est moiiiiiiiiiii !
Le plus dandy des squelettes !

Allé avec moi !

Mais c'est mo—

Bah soyez chics ! Ah… Je vois. Un peu d'or et il n'y a plus personne pour un peu d'art !

Et bien si jamais vous m'entendez encore, faîtes gaffe. Tiens ! Qu'est-ce que je disais. Ce petit bruit là, c'était un piège sur lequel vous venez de mettre le pied.
Voir le profil de l'utilisateur http://lostparadise.forumgratuit.org/
Ashton Lyn
☽-I am the Captain of my Pain-☾
avatar

Messages : 326
Date d'inscription : 15/03/2015
Localisation : Le Lost, un vieux bar défraîchi...

MessageSujet: Re: Prêts à jouer votre peau ?   Lun 29 Oct - 13:26

Les protestations du crâne – car c’est un crâne, n’est-ce pas ?  – arrachent un rire au canidé. Il lève ses mains en l’air en signe de reddition tandis qu’il pénètre l’enceinte de la chapelle, son regard rouge comme seule lueur dans les lieux baignés de ténèbres.  Son ton, lorsqu’il s’exprime, est empreint d’une chaleur malicieuse. Ce n’est pas de la peur qu’il ressent, non, c’est un amusement perclus de curiosité, celle-là même qui l'accompagne en permanence, qui fait pétiller son coeur et qui illumine ses sourires.

« Bien, bien, je m’excuse. »

Il a à peine prononcé ces mots toutefois que son interlocuteur change de sujet, interpellant un certain… Marcel ? Ashton n’a pas souvenir d’avoir senti une âme quelconque, ni même d’avoir perçu le moindre son. Ses sourcils se froncent, une incompréhension profonde pesant sur sa démarche souple.

C’est là qu’il le voit, retenant de justesse un sursaut. Ses yeux s’écarquillent et il les plisse pour mieux discerner la forme de l’ecclésiastique spectral, oubliant la politesse au profit de l’enthousiasme qui le dévore. Un sourire d’enfant bourgeonne sur ses lèvres. Comment n’a-t-il donc pas senti ce gaillard arriver ? Comment est-ce donc possible ? Ces lieux sont fascinants. Tout bonnement fascinants. Une excitation croissante pulse en ses veines. Démarche souple, sourire taquin, il s’avance à la rencontre de son nouvel interlocuteur.


Tiens… Il te regarde bizarrement. Je t'avais bien dit de dire bonjour !
« Bonjour ? Navré, j’en ai oublié toutes mes politesses… »

Effectivement, le moine l’observe avec une drôle d’expression. Eut-il été un autre homme, Ashton se serait sans doute senti mal, menacé même par le regard dangereux de son vis-à-vis, dont il s’approche tout de même. Il n’est – malheureusement pour son intégrité physique – pas du genre à reculer devant pareille intrigue, et c’est un nouveau sourire qui naît sur ses lèvres pleines.

« Sauriez-vous m’indiquer un squelette ? »

Marchant vers son interlocuteur, Ash en profite pour regarder autour de lui, entre bancs de bois et tableaux ancestraux. Idiot, il l'est sans doute, mais il n'est pas suffisamment naïf pour se croire entre de bonnes mains avec son compagnon d'Eglise. On ne peut, de toute façon, pas faire confiance au Clergé. C'est une règle qu'il s'est fixé il y a bien longtemps de cela et qui ne lui a jamais fait défaut jusqu'ici.

Ses yeux s’attardent sur le premier renfoncement de la chapelle, vers lequel il finit par esquisser quelques pas.

« Marcel, veuillez m’excuser du dérangement, cachez-vous quoique ce soit dans cette chapelle ? »
Ouksékejvé:
 

_________________

Ain't Gonna Rain Anymore - Nick Cave
I speak in #280000
Voir le profil de l'utilisateur
La foule [PNJ]
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 10/06/2015

MessageSujet: Re: Prêts à jouer votre peau ?   Lun 29 Oct - 14:06

C'est chaud !


Tu l'as vexé. Bravo !

De tous les fantômes qui traînent ici, tu as réussi à vexer le seul qui pouvait te servir. Champion.

Allé Marcel, fait pas la tronche. J'ai vraiment besoin de retrouver mes os. Non ? Même si je te file un petit coup de pouce pour faire payer à celui là son impolitesse ?

Ah je vois tes petits yeux laiteux qui brillent mon Marcel. Ça te ressemble bien ça ! Et bah tu sauras que ce gars là il est encore raide dingue d'une morte. Ouaip, comme je te le dis. Une certaine Evelyne.

Hahaha ! Exactement ça ! Y a pas à dire, t'es toujours aussi doué pour prendre l'apparence des autres !
Voir le profil de l'utilisateur http://lostparadise.forumgratuit.org/
Ashton Lyn
☽-I am the Captain of my Pain-☾
avatar

Messages : 326
Date d'inscription : 15/03/2015
Localisation : Le Lost, un vieux bar défraîchi...

MessageSujet: Re: Prêts à jouer votre peau ?   Mar 30 Oct - 0:30

« Espèce de salopard. »

Ashton s’est figé. Son regard est perdu sur la silhouette trop familière, cœur dans la gorge et estomac broyé. Ses muscles se sont tendus, il est crispé des pieds à la tête et sa vision se trouble tandis qu’il aperçoit la femme qu’il aime prendre la place de l’ecclésiaste. Ses doigts tremblent lorsqu’il les enfonce profondément dans les poches de sa blouse, fusillant des yeux cet imposteur. Pourquoi sa respiration semble-t-elle si sifflante ?

« Vous voulez jouer à ça ? Bien. Vous retrouverez votre foutu cadavre tout seul. »

Sa voix n’est pas stable. C’est sans doute parce qu’il ne l’est pas non plus. Sa cage thoracique le fait souffrir. Il a besoin d’air. Besoin d’espace. L’envie de jouer est morte sur l’autel de ce dieu à la face duquel il cracherait bien. Son interlocuteur a voulu s’amuser de ses pires troubles, de ses souffrances les plus profondes. Bien. Il en assumera les conséquences.

« Je me casse. »

Souffle court et muscles tendus, il fait demi-tour. Il s’en va. Il s’éloigne. Parce que s’il reste plus longtemps à la regarder, il va craquer, il va devenir fou. Pire : il va y croire. Le vouloir en tout cas. Ses oreilles sifflent alors qu’il se rapproche de l’entrée, déjà toute proche.

Spoiler:
 





Ça se refroidi

Tu te casses ? Et où ça ? Tu vas aller gratter à la porte en espérant qu'un promeneur égaré t'ouvre ? Je sais pas encore si tu as bien compris ta situation mon gars.

Ah ! C'est bien les vivants ça ! Ça fait le malin, ça se pâme et dès qu'on les taquine un peu, y a plus personne !

Allé j'ai compris. Petite nature va.

C'est bon Marcel, lâche le. Pas besoin de le suivre, il a compris la leçon. Ça le met dans tous ses états tu vois bien, alors laisse tomber pour l'instant, tu pourras le tourmenter quand il aura retrouvé mes os. Marcel, tu m'écoutes ? Marcel ?

Who… Ça… Enfin… Elle, c'est pas Marcel, ça je peux te le jurer.

Bah où elle va ? Mmh. Elle est partie. Dommage, pour toi petit.

Bon c'est pas tout, mais tu retournes chercher mes os ? Tu t'es éloigné là !

_________________

Ain't Gonna Rain Anymore - Nick Cave
I speak in #280000
Voir le profil de l'utilisateur
Ryden Haesmar
Who will save you now ?
avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 24/10/2014
Localisation : Près des femmes ou des cadavres

MessageSujet: Re: Prêts à jouer votre peau ?   Mar 30 Oct - 0:35

- Génial. C’est bien ma veine. Je suis pris avec un macchabée qui a un sens de l’humour aussi louche que le mien. Je sens qu’on va vraiment bien s’entendre tous les deux…

Plus il observait les lieux sous cette faible lumière lunaire et plus il n’avait qu’une envie, fuir le plus loin et le plus vite possible. L’atmosphère n’était pas seulement angoissante à vous glacer le dos. Non, il y avait quelque chose de plus. Le démon sentait dans l’air un je-ne-sais-quoi qu’il aurait préféré ne pas sentir. En plus, il n'était clairement pas seul en ces lieux, car pendant un instant, un boucan de porte qui grince et qui se fracasse contre quelque chose se fit entendre non loin.

- Par simple curiosité, qu’est-ce qui arriverait si, par un malencontreux hasard, ton petit et si fragile crâne se retrouvait « accidentellement » écrasé par ma botte ? Techniquement, toute magie devrait cesser et la porte s’ouvrirait, non ? Ah, tout compte fait, laisse faire. J’ai une idée de la réponse et je préfère m’en passer.

Sur le point de partir explorer le monastère, le démon se vira soudainement et fixa les orbites vides d’Aribert avec un regard semi-curieux.

- Petite question, est-ce que ça doit nécessairement être tes ossements ? Parce que je peux te trouver aisément ce que tu veux ? Un corps en chair et en décomposition ? De femme, de nain, d’infirme, d’animaux ou même un mélange de tout cela ? Quoi ? Je ne juge pas les préférences des autres. Deal ? dit-il en tendant sa main.Ah, c’est vrai. Tu n’en as pas. Dommage.

Si cela l’amusa quelque peu, son rire se transforma rapidement en un rire jaune lorsqu’il fit face à nouveau à l’immense bâtisse abandonnée. Il était maintenant temps de partir. Il prit une grande inspiration et quitta l’entrée. À peine quelques pas plus loin, il s’arrêta, attiré par une traînée au sol.

« Du sang ? Le tien, peut-être ? Ou est-ce un souvenir de votre dernier invité ? »

Il ne l’avait pas remarqué la première fois, mais étrangement, elle apparaissait même sur la carte. Il pouvait voir le trajet que formaient les taches rouges. Cette information l’intrigua, mais ne le poussa nullement à la suivre. Au contraire, il continua son exploration de la zone.
Tout le long, il n’arrêta pas une seconde de maugréer sur tout et sur rien. Sur le fait, que si Aribert pouvait sentir ses os en s’approchant d’eux, pourquoi ne pouvait-il pas savoir où ils étaient ? Ou même sur l’utilité de retrouver le reste de son squelette. Il semblait se débrouiller très bien sans. Il regretta même pendant une fraction de seconde la présence ou plutôt la non-présence du commissaire à ses côtés. Il aurait juste eu à attendre qu’il déterre les os à l’aide de son odorat. Mais l’idée même d’avoir eu cette pensée l’horrifia encore plus que les lieux.
Tout cela, dans le seul but, se focaliser sur autre chose que son malaise qui grandissait à chaque pas.

Finalement, il se retrouva à nouveau au point de départ, devant les statuts.


- J’imagine que ça serait trop beau pour être vrai. Tu n’as pas égaré tes ossements dans l’une d’elles, n’est-ce pas ?
J'explore...mmh:
 

_________________
Je vous insulte en #330000

Comment décrire Ryden bièvement ?
Voir le profil de l'utilisateur
La foule [PNJ]
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 10/06/2015

MessageSujet: Re: Prêts à jouer votre peau ?   Mar 30 Oct - 11:23

C'est chaud !

Pardon ? Mon sens de l'humour est bien plus louche que le tien Blanche-Neige, un peu de respect pour les morts.

Et si tu brises mon crâne, je te hante jusqu'à la fin de tes jours. Jusque dans ton bain. J'y ferais des bulles pour te foutre la honte quand tu seras avec une belle.

Allé, tu parles beaucoup, mais tu ne fais pas grand chose. C'est mes os que je veux et aucun autre. Tu comprends, j'y tiens, depuis le temps qu'on traine ensemble, on s'attache. J'ai toujours voulu être plus grand, alors y a bien un fémur ou deux qui m'a déjà fait de l'œil, enfin façon de parler, mais je suis fidèle, moi ! Jusque dans la mort !

Hé ! Mais c'est que t'es pas loin. Je crois qu'il y en a un dans le coin.

Par contre, tu devrais faire attention, les statues sont pudiques. Elles aiment pas trop les lubriques dans ton genre. Surtout celle qui s'apprête à te fracasser le crâne avec son épée.

Voir le profil de l'utilisateur http://lostparadise.forumgratuit.org/
Dolores Keller
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 07/02/2014
Age : 22
Localisation : En train d'ausculter

MessageSujet: Re: Prêts à jouer votre peau ?   Mar 30 Oct - 17:17

« Allez Adam, excusez-vous ! Ce n'est pas poli de marcher sur le tibia des gens, vous le savez, même s'ils sont déjà morts ! P-Pa-Pardon Tante Jackie !! J-Je ne vous avais p-pas vu ! Voilà, parfait ! Maintenant Tante Jackie, lâchez la jambe d'Adam, il ne vous donnera pas son tibia en échange ! Non non ! Vous aurez beau me regarder avec vos orbites vides, je ne changerais pas d'avis ! Et puis il en a plus besoin que vous de son tibia vous savez ! Mais oui, vous voyez, soyez raisonnable ! Et ce n'est pas des tibias neufs qui manquent dans ce cimetière, n'est-ce pas ? Et il est à peine ébréché ! *crac* Oh. Et là il est cassé… Adam, qu'est-ce que vous avez fait !? M-Mais rien !  Aah… AAaaaAah ! D-D-D'autres squelettes… ! Oh mais c'est que vous étiez en train de faire une petite sauterie Tante Jackie à ce que je vois ! Nous n'allons donc pas vous déranger plus longtemps ! Oula ! Non monsieur, ma tête n'est pas au menu du dîner de ce soir ! Adam, on file ! M-Ma jambe ! Tirez fort, de toute manière elle est toute sèche ! Sans vous vexer Tante Jackie bien sûr. Voilà ! Allez on y va ! P-Par où ? Et où est M-Mad-Mimi !? Elle était partie par là je crois ! H-Hiiiiiii i-ils nous courent ap-ap-p-près ! Ah, la voilà ! Sur la statue ! Aaaah Dolly Dolly, Adam ! Je viens d'avoir une supeeeer idée pour mon prochain spectacle ! Je danserais sur scène avec des zombies derrière moi, et on ferait une chorégraphie avec les bras tendus comme ça ! Et je chanterais « Et c'est le roman à frissooooons ! La nuit du- » Eeeeh ! Tu nous expliqueras ça quand Tante Jackie aura arrêté de nous jeter la tête de ses camarades dessus ! Qui ça ? L-Là ! Ah, les cryptes ! Je doute que ce soit une bonne idée mais on n'a pas vraiment le choix ! Alors, laquelle ? Faites confiance à votre instinct Adam ! I-Ils arr-arrivent ! Ceeelle deeee droite ! Oh puis non ! Celle du milieu ! Ou alors celle de gauche, elle est jolie ! Ce sont des squelettes qui nous suivent ? Allez on entre ! Vite ! Je ferme la porte ! Bon ! Ça s'est plutôt bien passé ! On va attendre un peu le temps qu'ils retournent faire la fête et on pourra ressortir. Ooh Adam vous avez une main dans la dos ! A-Aaaah e-enlevez la ! Puisqu'on est là, on peut peut-être chercher si Monsieur Aribert n'a rien perdu par ici ! Elle est énooorme cette tombe ! Ce doit être un monsieur tout gros qui doit être dedans ! On ouvre, on ouvre ? J-Je ne crois pas q-que… Je doute que l'on puisse faire bouger cette plaque en pierre, même si on lui demandait. Je suis sûre que si ! Abracadra, shoubidouwa, ooooouvreuh toi ! Ta-da ! »

Spoiler:
 

_________________
Mes diagnostiques se font en #BE9C84.
Et Adam crie en deepskyblue /o/

Voir le profil de l'utilisateur
La foule [PNJ]
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 10/06/2015

MessageSujet: Re: Prêts à jouer votre peau ?   Mar 30 Oct - 19:34

C'est tiède

Mais on n'était pas loiiiiin ! Ah c'est malin hein. Tout ça pour s'enfermer dans un cul de sac. Brillante idée ! Ça coûtait tant que ça de donner un petit tibia à Tante Jakie ?

Je ne sais pas ce que je trouve le plus désagréable. Le bruit que font les dents d'Adam, cette façon qu'a Tante Jackie de molester la porte avec les os de ses prétendants, ou ce sortilège ridicule que vous venez d'inv…

Mais ça fonctionne en plus ! Ça s'ouvre ! Ou alors, vous avez activé un mécanisme par inadvertance. Une chance que ce ne soit pas un qui devait vous tuer.

Ah si ! Je me disais bien aussi. Ils sont jolis ces piques au plafond non ? Et ils se rapprochent vite ! À votre avis, il faudra combien de temps pour qu'ils vous embrochent ?

Voir le profil de l'utilisateur http://lostparadise.forumgratuit.org/
Ryden Haesmar
Who will save you now ?
avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 24/10/2014
Localisation : Près des femmes ou des cadavres

MessageSujet: Re: Prêts à jouer votre peau ?   Mer 31 Oct - 1:06

Regardant la fière statue se tenant devant lui, il vira soudainement son regard désemparé dans la direction du crâne d’Aribert quand celui-ci répliqua à sa menace. Devant de tels propos, il était confus. Est-ce que c’était vraiment supposé lui faire peur ? Devait-il en rire ou en avoir pitié ? C’était bien la première fois en plus de six mille ans d’existence qu’on le menaçait de faire des bu-bulles dans son bain pendant qu’il était avec une femme.

- Sérieux ! C’est le mieux que tu puisses faire ? La honte ! À deux ans, j’en faisais des meilleures.

Préférant retourner à sa recherche d’os, il se pencha pour mieux observer la base de la statue. Mais quelque chose dans les paroles du crâne le tiqua soudainement. Il semblait en savoir un peu trop sur lui.

- Hé, mais attend une seconde, si tu me parles dans ma tête, alors tu dois avoir accès à toutes mes pensées ? Même à celle-ci ?

Une scène passa aussitôt dans sa tête. Elle était… beaucoup trop indécente à décrire pour un jeune public, mais pour sûr, elle impliquait en partie le squelette d’Aribert. Il savait que c’était très immature, mais cela ne l’empêcha pas de trouver cela très amusant. C’est pour cette raison qu’il ne cacha nullement son sourire niais.

L’esprit occupé ailleurs, il ne remarqua pas immédiatement lorsque la statue bougea, ce fut surtout la remarque plutôt tardive qui le fit réagir. D’un brusque mouvement de recul qui le fit tomber à la renverse, il évita le coup. Mais malheureusement, son estime personnelle encaissa un dur choc. C’est après coup qu’il réalisa qu’il avait crié dans le très, mais vraiment très aigu.

- Je t’interdis tout commentaire ! Tsss tss, je ne veux même pas t’entendre. Non !

À peine remis de ce choc qu’un autre revenait. C’est le derrière à terre, les deux jambes écartelées et une démarche en crabe, qu’il échappa de justesse au coup d’épée destinée à lui enlever tout plaisir de la chair.

- NON MAIS C’EST QUOI SON PROBLÈME ?! TU L'AS VU ? ELLE A VOULU ME CASTRER ! JE NE LUI AI RIEN FAIRE ENCORE. TU NE LES AS PAS DRESSÉ TES STATUES ? Reculant encore afin d’éviter une autre attaque. Ou peut-être que tu as un problème avec les hommes… ou même un problème d’infériorité avec "tu sais quoi" ?

Toujours en train de reculer, il ne réalisa sa nouvelle destination que lorsque son dos frappa un obstacle, une autre statue. Instinctivement, son regard effectua plusieurs allers-retours entre l’arme qu’elle tenait et son entrejambe. Il n’osait imaginer les dégâts qu’elle pourrait lui faire.


- Rassure-moi, elles ne sont pas toutes aussi susceptibles, hein ?, s’enquit-il d’une toute petite voix.
J'explore...:
 

_________________
Je vous insulte en #330000

Comment décrire Ryden bièvement ?
Voir le profil de l'utilisateur
La foule [PNJ]
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 10/06/2015

MessageSujet: Re: Prêts à jouer votre peau ?   Mer 31 Oct - 13:48

Ç'est chaud !

Je te voyais plus musclé. Ou tu as une piètre vison de toi même dans ton esprit, ou un costume ça vous change un homme !

En tout cas tu m'as donné une bonne idée avec cette projection mentale. Si ça fonctionne dans un sens, ça doit marcher dans l'autre, non ? Allé, on prend les mêmes et on recommence, mais on échange les rôles ! Tu es quand même plus à ton avantage comme ça.

Hé minute ! Où tu vas ? On était tout près ! C'est malin, je suis obligé de refaire le point.

Est-ce que tu peux arrêter de hurler comme une jouvencelle deux minutes ? Je n'arrive pas à me concentrer.

Voilà c'est mieux. Tu peux te vanter de t'être à peine éloigné du but ! Allé lève moi ce postérieur peau de pêche et remets toi à chercher.

Et ne t'en fais pas pour la statue, celle-ci est beaucoup plus sournoise. Elle n'attaquera que lorsque tu auras le dos tourné.

Enfin si tu es toujours vivant. Je crois que l'autre t'en veut encore un peu. Lancé d'épée droit devant !!
Voir le profil de l'utilisateur http://lostparadise.forumgratuit.org/
Aldrick Voelsungen
Man & Wolf : I'm armed
avatar

Messages : 1943
Date d'inscription : 02/06/2012
Age : 30
Localisation : Pas si loin de vous...

MessageSujet: Re: Prêts à jouer votre peau ?   Jeu 1 Nov - 0:02

Un rayon blafard transperce la pénombre du monastère.
Un grondement sourd empli l'espace de la cours. Deux sphères luisent dans l'obscurité, froides, irréelles, seulement fendues d'un mince trait noir. Elles flottent dans la nuit, s'élèvent puis se figent, tandis qu'apparaissent en contrebas deux rangées de dents aussi acérées que pointues. Le rictus glaçant s'agrandit, entouré de babines retroussées. Un grognement rauque en émane. Oppressant et brutal.

Puis le silence. Durant de longues secondes.

Un craquement. Un craquement d'os. Un autre. Encore un. Un crissement sur le pavé, comme des ongles sur un tableau. Les mâchoires destructrices claquent, maintenant en étau ce qu'il reste de sa proie inerte, la traînant sur plusieurs mètres, avant de ronger l'humérus déjà blanchi par le temps. L'immense créature s'agite en tous sens sans lâcher prise, achevant de fracturer sinistrement l'os.

Soudain, d'un bloc, elle se redresse. Puissante, affamée, animale.

La lune, pleine, unique témoin de son repas, éclaire brièvement son pelage sombre.

Un hurlement glaçant résonne en écho, tel un appel.

L'endroit sombre à nouveau dans les ténèbres. Seuls luisent encore les deux yeux dorés du lycanthrope à la recherche d'une nouvelle victime.


Qui a peur du grand méchant loup ? :
 


_________________
Loup y es-tu ? :
 
Voir le profil de l'utilisateur
Andréa Eyssard
l Un monstre dans la peau l
avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: Prêts à jouer votre peau ?   Jeu 1 Nov - 0:07

Le son est ténu, à peine un crissement sur les dalles, mais il suffit.

Dans l'herbe humide de la cours s'arrête l'âme innocente d'une souris. Elle s'est redressée brusquement, les oreilles droites, le regard fixé dans l'ombre des bâtiments. Elle guette, doute, attend.

Un sourire s'étend, ciselé de crocs acérés.

Quand elle comprend, il est déjà trop tard. Elle détale. Un rayon de lune révèle deux sphères fiévreuses, perdues dans la pénombre. Elles s'embrasent d'excitation et c'est un corps énorme qui s'arrache des ténèbres.
Le bond est colossale, surnaturel. Un être hors norme retombe lourdement dans sur le sol. Il grogne. Son pas s'enfonce dans la terre meuble et la transperce. La souris se faufile. La bête la poursuit. Ses membres puissants déchirent la verdure en plaies béantes et brunes. Un banc de pierre se dresse sur son passage. La fuyarde le contourne, mais le titan le heurte avec emportement et le renverse dans un bruit sourd. Une dalle s'est fendue sous le choc. Une seconde et il s'élance à nouveau. Il rattrape son retard, aucun obstacle ne lui résiste. Sa foulée destructrice résonne entre les murs, son pas s'étire, il touche au but.

Un creux entre les pierres.

La souris se glisse dans l'interstice, mais déjà le monstre est sur elle. Elle est prise au piège. L'espace est suffisant pour qu'il y enfonce sa gueule fumante d'exaltation. Son souffle chaud se repend dans la minuscule cachette, ses crocs claquent, sa gorge gronde. Il s'échine et s'acharne, gratte avec frénésie l'entrée du refuge, le balafre sans pitié jusqu'à l'agrandir de quelques centimètres. Tourne et vire, frustré. Recommence, impatient. Puis s'arrête.

Le vent lui apporte une bonne nouvelle.

Il y a sur ces terres, d'autres âmes avec lesquelles il va pouvoir jouer au loup.



Loup y es tu ?:
 

Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Lenoir
avatar

Messages : 29
Date d'inscription : 02/07/2018
Age : 23

MessageSujet: Re: Prêts à jouer votre peau ?   Jeu 1 Nov - 1:15

Le froid ambiant le glaçait jusqu’à l’os, et c’était sans parler de l’obscurité de poix qui régnait : avec ces fichus yeux dont il avait hérité, on n’y voyait pas plus loin que dans une tombe. Fichus yeux, fichu sang chaud qui lui valait de grelotter comme une brindille en plein vent, fich-

Dans la pénombre, une lueur dorée attira son attention. Il songea un instant à la lueur d’une torche, mais se ravisa assez vite, car les éclats étincelants qui provenaient de la salle projetaient sur les murs un scintillement métallique. Ses pupilles se dilatèrent, et ses pieds prirent d’eux-mêmes le chemin de la porte que venait d’ouvrir Fred.

Des pièces d’or.
Des montagnes de pièces d’or amoncelées contre les murs.
Et par-dessus, des bijoux et des pierreries qui piquetaient l’ensemble comme autant de fleurs sauvages dans un champ de blé.
L’hydre en eut le souffle coupé. Voilà que le cauchemar se transformait en un splendide rêve éveillé. Naturellement, il sentait bien que son instinct lui recommandait la méfiance, mais comment résister à une telle profusion de…

Son regard croisa celui de Frédéric, alarmé. Ouh que non, il n’allait pas s’en laisser dicter cette fois-ci. Il s’élança d’un bond vers les richesses amassées, convaincu que le mage allait en faire de même pour tenter de le retenir.

« Laisse !... »

Il trébucha sur une dalle qui s’était enfoncée sous son pied, et aussitôt, un bruit de mécanisme et de cordage qui se tend envahit la pièce, bientôt suivi de protestations confuses. Morgan fit volte-face. Sous ses yeux, Fred était suspendu par le pied au plafond, comme un gros morceau de jambon. À voir la tête furibonde qu’il faisait, il dut se retenir d’éclater de rire.

Puis un autre cliquetis se mit en marche, et ce n’est qu’alors qu’il repéra l’énorme hallebarde rouillée qui menaçait à tout instant de se décoincer et de s’abattre droit sur son frère. Son sang ne fit qu’un tour, il se propulsa en avant, et, ayant agrippé son comparse, il entreprit de se hisser sur la corde précaire pour retenir tant bien que mal la lame, encastrée dans son logement.
Booon…
Peut-être s’était-il montré un peu trop impulsif.

Zone )o):
 





C'est tiède

Mais qu'est-ce que tu fais ?! On s'éloigne là !

Laisse le se faire couper en rondelles ! C'est l'occasion rêvée. Plus personne pour te donner d'ordre et te dire « Fais ci » ou « Fais ça », comme si tu n'étais pas assez grand pour te débrouiller tout seul. Franchement. Regarde le là, se dandiner comme un porcelet, ça se voit que c'est toi le plus adroit des deux.

Allé libère moi cette hallebarde !

En plus tu fais d'une pierre deux coups ! Réfléchis. Tu te débarrasses de lui et tu gardes tout le trésor. Et comme vous vous ressemblez, tu n'auras qu'à te faire passer pour lui de temps en temps, personne ne se doutera de rien.

Ne cherche pas, c'est infaillible. In-fai-llible !

Enfin si toi aussi tu en sors vivant.

Morgan, voici Mick. Mick, Morgan.

Mick est très poli, même s'il bave un peu. Il n'a pas son pareil pour remettre des vertèbres en place. Enfin, quand il ne tire pas trop fort.

_________________
FICHE | RELATIONS | CONTACT

Morgan s'épanche en : #6699ff
Voir le profil de l'utilisateur
Ryden Haesmar
Who will save you now ?
avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 24/10/2014
Localisation : Près des femmes ou des cadavres

MessageSujet: Re: Prêts à jouer votre peau ?   Jeu 1 Nov - 4:34

Dès qu’il apprit pour la deuxième statue, le froid intense derrière lui, lui rappela contre quoi son dos était appuyé. Levant craintivement les yeux, puis la tête, il la vit. Elle commençait lentement à prendre vie. Dressant lentement sa masse dans les airs, prête à fracasser tout objet qui entrerait en contact avec elle. D’un vif mouvement, le démon fit une pirouette afin d’éviter le coup. Malheureusement pour lui, il ne fut pas suffisamment rapide, s’il esquiva sans problème le morgenstern, l’épée lui entailla légèrement le bras.
Sans attendre, il se releva en faisant face à ses deux adversaires. Sur le qui-vive, il jeta un coup d’œil à sa blessure, voyant que c’était superficiel, il retourna son attention sur les statues.

Nerveux, il se sentait pris. De chaque côté, il y avait un ennemi potentiel, prêt à attaquer à tout moment.


- Bordel, tu ne pourrais pas être plus précis avec tes indications ! On voit que ce n’est pas toi qui risques de perdre un membre ! Oh, mais attend ! Est-ce que c’était ton plan depuis le début ? J'aurais dû le comprendre plus tôt avec tous tes petits commentaires sarcastiques et tes petits surnoms insolents. Tu es jaloux de mon corps ! Avoue ! Ce n’est pas pour rien que tu as changé nos places dans mon scénario de départ. Avoue que tu en baves. Hé ! Couchez, la statue à la massue. Je te vois. Hé toi, reste ! Ne pense même pas à récupérer cette foutue épée parce que je vais te la mettre dans un endroit que tu n’apprécieras pas. Où en étais-je ? Ah oui ! Tu as craqué pour lui ! En plus, tu es bien placé pour savoir que j’ai des atouts que tu as perdus depuis longtemps. Même si tu récupères ton corps, on est tous les deux au courant que les humains n’ont pas de baculum. Alors pas de fun pour toi avec les demoiselles squelettes, fantômes ou tous autres préférences bizarres que tu pourrais avoir. Hé, qu’est-ce que j’ai dit ? Reste ! Je peux t’assurer que je suis plus rapide que toi pour la récupérer ! C’était quoi ce bruit ?

Si ces nerfs étaient déjà mis à rude épreuve, ils l’étaient plus que jamais. Est-ce que c’était un grognement qu’il venait d’entendre ? Il n’en était pas certain. Il semblait lointain, mais en même temps pas si loin.

Quelques secondes plus tard, un autre son fit son entrée. Cette fois plus loin que le premier. Il avait été à peine perceptible et il aurait juré qu’il ne venait pas de la même direction. Fermant les yeux, il essaya de placer leur provenance sur la carte. Si le premier devait être dans la cours à sa gauche, l’autre était soit dans le cimetière, soit dans ses environs.

Si pendant ces deux secondes Ryden oublia ses deux ennemies, elles, elles ne l’oublièrent pas. La sournoise en avait profité pour préparer sa riposte. Le démon ouvrit les yeux au moment où la massue partait dans sa direction. Sans même réfléchir, il lâcha un crie de surprise, fit un pas sur le côté et sauta dans les bras de sa jumelle à sa droite. Presque aussitôt, un effroyable hurlement retentit. Cette fois-ci, il en était convaincu, la chose qui avait produit ce son, était près, trop près à son goût.

"J'explore":
 

_________________
Je vous insulte en #330000

Comment décrire Ryden bièvement ?
Voir le profil de l'utilisateur
La foule [PNJ]
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 10/06/2015

MessageSujet: Re: Prêts à jouer votre peau ?   Jeu 1 Nov - 14:45

Ça brûle !

Tu serais pas un poil narcissique mon gars ? Tu es en train de te faire maltraiter par des bonshommes de granit et tu trouves le moyen de me faire un essai sur ton corps de pucelle. Tu as pensé à consulter un psy ? Tu devrais.

Et arrête de hurler comme ça, c'est dés… Ah !!

C'est là ! C'est là, mon os est là ! J'en suis sûr et certain tu es au bon endroit ! Mais fouille qu'est-ce que tu attends ? On s'en fiche que tu te fasses fracasser un bras ou trancher une jambe, tu en as deux de chaque. Ne fais pas ta mijaurée et cherche, je te dis que c'est là.

Regarde, y a un trou. Essaie d'y mettre la main !

Par contre fais vite. Tu as toujours ses copines sur le dos et ta nouvelle prétendante, en plus d'être un peu violente, est très chatouilleuse.

Voir le profil de l'utilisateur http://lostparadise.forumgratuit.org/
Ryden Haesmar
Who will save you now ?
avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 24/10/2014
Localisation : Près des femmes ou des cadavres

MessageSujet: Re: Prêts à jouer votre peau ?   Jeu 1 Nov - 18:17

- Es-tu malade ? Il n’est pas question que je mette ma main dans ce trou sombre et humide ! Je vais avoir l’air intelligent si elle reste pris. Tes petites amies vont en profiter pour me matraquer. Surtout elle, je vois bien à son regard. Elle n’a qu’une envie, faire une bouillie avec mon corps de pucelle qui te fait rêver. Penses-tu que je n’ai pas remarqué ! Tu n’as pas réellement nié mes propos.

Malgré ses enfantillages avec Aribert, il savait qu'il devait réfléchir à une solution à ses problèmes, et vite. Les deux autres ne semblaient vraiment pas vouloir le laisser en paix et la troisième faisait tout pour qu’il la lâche. Il avait presque l’impression de faire du rodéo. Mais comment récupérer l’os ? Il voyait le trou. Il était juste devant lui. En même temps, il n’était pas très grand et ça semblait beaucoup trop risqué.
Observant ses adversaires à la recherche d'indice, il remarqua un fait intéressant. Les deux autres amorçaient leur attaque que lorsque qu’il était sur le bord de lâcher leur amie, mais l’annulait dès qu’il reprenait prise. Comme si elles ne voulaient pas blesser la chatouilleuse.

Puis soudainement, il réalisa autre chose. Étrangement pour le bien de sa survie, il valait mieux ne pas trop réfléchir. Pour une fois, son impulsivité lui serait plus utile. Il ne voulait pas risquer que son parasite mental intervienne si jamais il était en désaccord avec son plan. Il laissa alors son instinct de survie prendre la relève.
Ce qui devait arrivé éventuellement, arriva. La troisième statue fit un mouvement qui le désarçonna. Il se retrouva à nouveau sur le plancher des vaches. Reprenant de justesse son équilibre, l’épéiste l’attaqua la première, suivi de près par la chatouilleuse. Il les esquiva avec tellement de grâce qu’on aurait dit un danseur de ballet. Après ça, tout se passa tellement vite. Il reçut un coup dans le dos, le faisant percuter la détentrice de l’os et lui coupant le souffle. Sa voisine en profita et s’élança. Évitant maladroitement le coup, Ryden termina le derrière à terre, comme toujours, alors que l’épée fracassa sans retenue la statue chatouilleuse.


- Ok, les filles, j’ai compris. Vous ne m’aimez pas, mais revenez-en, dit-il exaspéré et en partie sonné par un débris qui lui était tombé sur la tête. Ah, tiens. Heureusement que tes petites amies ne quittent pas leur socle.

Ce fut tout ce qui sortit de sa bouche lorsqu'il réalisa d'où venait ledit débris. Profitant des quelques secondes de répit, il admira son oeuvre.

- Quoi ? Je te l’ai dit, il n’était pas question que je mette ma main là ! Ne fais pas cette face, tu étais prêt à amputer mon bras, mais une possible fracture de ton os te terrifie ? Et puis, maintenant, il y en a une qui va vraiment rester couchée.
Ai-je réussi ?:
 

_________________
Je vous insulte en #330000

Comment décrire Ryden bièvement ?
Voir le profil de l'utilisateur
La foule [PNJ]
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 10/06/2015

MessageSujet: Re: Prêts à jouer votre peau ?   Jeu 1 Nov - 19:11

Tomber sur un os

NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON !!

Mais tu es un grand psychopathe ! Qu'est-ce qui t'a pris de faire ça ! S'ils sont cassés qu'est-ce que je fais moi hein ? Tu crois que je suis encore en capacité de bouffer des yaourts pour colmater ?!

Attends, minute. C'est bon je les vois ! Intactes ! Une chance de cocu. Je dis ça, je dis rien.

Mais si ! Regaaaaaaaaaarde ! C'est ma petite main droite qui dépasse là ! On voit mes phalanges qui font coucou. Coucou mes phalanges ! Ah elles m'ont manqué ces coquines.

Je te félicite Miss Monde. Même en ayant aucune méthode, aucun sens pratique, aucune réflexion, tu as réussi à retrouver une partie de mon squelette.

High Five de la victoire ! Hey !

Maintenant bouge. Il y a encore le reste à trouver.


Os trouvés:
 
Voir le profil de l'utilisateur http://lostparadise.forumgratuit.org/
Andréa Eyssard
l Un monstre dans la peau l
avatar

Messages : 180
Date d'inscription : 28/12/2010

MessageSujet: Re: Prêts à jouer votre peau ?   Jeu 1 Nov - 19:53

Le loup-garou s'élance, sans intérêt pour les voies conventionnelles.

Sa fougue lui dicte le chemin à suivre. Il bondit par-dessus un banc et accélère. Son corps massif se replie au pied d'un mur, puis s'étire d'un bond puissant. Un grondement résonne lorsqu'il heurte violemment la paroi, mais il s'accroche. Ses griffes s'enfoncent et rayent la pierre dans un crissement désagréable. Ses pattes arrière cherchent une prise. Elles raclent la roche et l'élèvent enfin à son sommet.

Sous son regard sombre s'étend le cimetière et son formidable jeu de quilles.

Le lune les éclaire à peine, toutes agglutinées contre la porte d'un caveau. Elles y tambourinent avec une insoupçonnable vitalité et s'entrechoquent à un rythme mortel. Leur agitation excite la bête qui se joint à la fête d'un saut plein d'entrain. Elle slalome entre les tombes et se rue dans ce mikado géant.

Strike !

Les têtes volent, les bras tombent, les vertèbres roulent et rebondissent entre les os éparpillés en pagaille sur le sol de la nécropole. Le loup s'en amuse plus encore. À son tour, il bondit à droite et à gauche, poursuit une jambe en fuite, la saisit et l'éclate entre ses crocs. Un crâne lui résiste davantage. L'effroi se lit dans ses orbites vides, lorsque que les pattes griffues du lycanthrope l'immobilisent. Des canines le rayent, sans parvenir à le percer. L'animal le fait rouler pour trouver un meilleur angle, quand un bruit l'arrête.

Près de lui, on joue à cache-cache.

Il est certain de gagner.



Loup y es-tu ?:
 

Voir le profil de l'utilisateur
Ryden Haesmar
Who will save you now ?
avatar

Messages : 163
Date d'inscription : 24/10/2014
Localisation : Près des femmes ou des cadavres

MessageSujet: Re: Prêts à jouer votre peau ?   Jeu 1 Nov - 22:18

- Hé, minute papillon, tu n’as jamais spécifié dans quel état tu voulais les retrouver. Ce n’est pas mon problème s’ils sont altérés dans le processus de recherche. Et puis, comme tu me l’as si bien dit, ce n’est pas grave, tu en as une deuxième qui se cache dans les parages. Tu n’as pas besoin qu'elles soient toutes les deux fonctionnelles, non ?

Se levant finalement, il alla récupérer la fameuse main qui lui faisait des coucous. Évidemment, il n’avait pas oublié les deux autres statues. Il continuait à garder un œil sur elles, même si elles semblaient s’être calmées. Pleuraient-elles la destruction de leur amie ?


- Ah, tu vois. Tu te faisais du souci pour rien. Elle est… elle est.. petite ? Dis, est-ce que tu étais un nain de ton vivant ? NOOON ! Ne me dis pas que tu es un... kid ? Le dernier mot, il l'avait presque vomit en le disant. Ça expliquerait bien des choses…

Ne sachant pas trop où mettre sa découverte, il opta pour sa poche arrière droite. Puis, il s’éloigna. Pour aller dans quelle direction ? Ça, il ne le savait pas encore. Cependant, il savait où il ne voulait pas aller. Il n’avait pas oublié les créatures qui rôdaient dans les environs. Finalement, il décida qu’il serait probablement plus sûr d’être à l’intérieur d’une des bâtisses. Il prit alors la première porte qu’il vit.

- Hé, mais vas-tu me lâcher les fesses, obsédé ! Je sais que tu les aimes, mais ça me déconcentre.

Lorsqu’il ouvrit la porte, les pentures laissèrent échapper une sinistre et longue lamentation qui aurait même réveiller un mort. On peut dire que si le démon avait voulu être discret, il avait royalement manqué son coup.
Une fois à l'intérieur, il examina sommairement l'endroit. Une écurie ? Était-ce vraiment cela ? Il avait de la misère à le confirmer. L’état des lieux était plus que lamentable, des toiles d’araignées partout, une odeur de renfermée et de bois moisis. Était-ce vraiment du foin à terre ?


- Au fait, est-ce que tu te forces pour me trouver mes jolis surnoms ou ça te vient naturellement ? Parce que tu sais qu’à part m’amuser, ils ne me font strictement rien. Penses-tu être le premier à me dire que j’ai un corps quelque peu androgyne ? Même si je ne vois pas d’où leur vient cette idée.

Pénétrant un peu plus profondément dans la pièce, il vit des sortes de stalles. La première était ouverte et semblait vide, il alla vers la suivante.

- Alors, ressens-tu quelque chose, autre que ma fesse dans ta main ?, demanda-t-il tout en poussant la porte devant lui pour jeter un oeil à l'intérieur.
J'explore...:
 

_________________
Je vous insulte en #330000

Comment décrire Ryden bièvement ?
Voir le profil de l'utilisateur
La foule [PNJ]
avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 10/06/2015

MessageSujet: Re: Prêts à jouer votre peau ?   Jeu 1 Nov - 23:30

C'est chaud !

Je suis au regret de t'annoncer que tu as la fesse molle. Un vrai petit flamby. Mais ça fait un bon anti-stress quand tu la tapotes rapidement. Héhéhé.

Je peux t'appeler flamby du coup ? Vu que tu aimes tous mes surnoms, ça ne te gênera pas. Par ailleurs sache que c'est un exercice de style qui ne vise absolument pas ton égo démesuré. Non à ce stade il n'y a malheureusement plus rien à faire. Pour l’entamer il faudrait y aller à la hache et viser assez bas pour que tu oublies définitivement que tu es un homme.

Mais dis donc, on a le postérieur d'une huitre mais le flaire d'un limier ? Je crois que tu n'es pas loin de trouver un autre morceau de mon squelette. Si c'est ma main gauche, je pourrais jouer du tam-tam sur ton c…

Attends… Je crois me rappeler de quelque chose au sujet de ces écuries. Rapport à Diomède, Hercules, tout ça.

Hum… Cette odeur… Oui celle que tu sens, évidemment.

Ça y est je sais ! Allé petite main, dis bonjour au cheval mangeur d'homme !

Quel hennissement désagréable… Ah oui. Pardon.

Au cheval zombie mangeur d'homme.


Dernière édition par Aribert [PNJ] le Jeu 1 Nov - 23:33, édité 1 fois
Voir le profil de l'utilisateur http://lostparadise.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Prêts à jouer votre peau ?   

 

Prêts à jouer votre peau ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Votre équipe favorite ?
» Entant que Haïtien quel rôle vous pouvez jouer afin d'aider votre pays???
» Quelle est votre bande de prédilection?
» Quel est votre caractéristique préférée ?
» Le patronus de votre personnage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cabaret du Lost Paradise - Forum RPG :: Archives :: Affaires classées :: Events :: Event Halloween 2018-