Aller en haut
Aller en bas
Neige

Cabaret du Lost Paradise - Forum RPG

Forum RPG fantastique - Au cœur de Paris, durant la fin du XIXe siècle, un cabaret est au centre de toutes les discussions. Lycanthropes, vampires, démons, gorgones… Des employés peu communs pour un public scandaleusement humain.

Partagez | 
 

 Léonard M. de Potinger | Habitué et artiste dégénéré [Pris]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edward White
l Dans l'ombre du loup l BIG BOSS l
avatar

Messages : 1758
Date d'inscription : 21/12/2010
Localisation : Glande derrière son bureau au lieu de faire sa paperasse.

MessageSujet: Léonard M. de Potinger | Habitué et artiste dégénéré [Pris]   Dim 2 Sep - 17:14

  • Carte d'identité
    Présentation, Lost ParadiseTamaki Suou | Ouran Hight School

    Léonard Maximilien
    de Potinger

    « Je suis habité par le dieu de l'inspiration ! »

      Surnom(s): Léo, Prince ou L'idiot
      Âge (en apparence) : 21 ans; majeur et vacciné
      Sexe : Masculin
      Nationalité : Français pur souche
      Orientation sexuelle : Seuls l'art et les filles l'interessent
      Race : Humain à tendance débile ayant pactisé avec le diable
      Métier : Peintre nomade
      Taille : 1 m 78
      Poids : 61 kg

      Habitué fréquentant le cabaret depuis bientôt deux mois.

      Libre [ ]|| Réservé [ ] || Pris [X]
  • Qui suis-je ?

    « Je suis un artiste ! »

    Passionné :  ce grand blond est un féru d'art. Sculpture, peinture, danse, chant, il s'intéresse à tout et quand il aime, il lui est difficile de se tenir en place. Il a trouvé au Lost Paradise tout ce qu'il faut pour étancher sa soif de beautés.

    Artiste : le jeune homme est un excellent peintre, bien qu'un peu hors normes. Il réussit à reproduire avec justesse lumières et détails, et une fois terminées ses œuvres sont comme habitées par un souffle de vie. Leur qualité est telle, que même la photographie récemment arrivée n'arrive pas à l'égaler.

    Naïf : son histoire veut qu'il n'ait jamais eut affaire à des personnes mal intentionnées. Il est du genre à voir le bien partout et à croire que tout le monde est beau et gentil ce qui lui donne souvent l'air complètement crétin…

    Excentrique : ou complètement à côté de la plaque, tout dépend du point de vue. Il partage ses émotions avec tout le monde et quand il en a envie. Se mettre à déclamer un poème au beau milieu de la rue ne lui fait absolument pas peur, il a déjà fait bien pire. Il adore aussi bouder dans son coin lorsqu'on lui fait une remarque un peu piquante et le regard de Bambi est sa spécialité.

    Chanceux : il a tellement de chance que cela en est presque anormal. Il lui arrive tous les jours de trouver de l'argent par terre ou qu'un riche collectionneur achète ses toiles à prix fort. Ceux qui le connaissent ont tendance à être très jaloux de ce beau blond sans cervelle à qui tout sourit.

    « Je suis le Prince de Paris ! »

    C'est un fils d'une famille ducale très riche qui fait peut cas de son excentricité et le laisse s'amuser tout en lui donnant régulièrement de quoi vivre.

    Il aurait, il y a quelques années de cela, passé un pacte avec un démon sans s'en rendre compte et c'est ce qui donnerait à ses œuvre un tel réalisme. Le démon serait resté un moment à son côté dans l'attente de récupérer son âme, mais le caractère de son pactisant aurait fini par l'excéder et il serait parti. Cependant, il se chuchote que ce démon serait l'un des plus puissants que compte l'enfer.

    La marque du diable serait situé sous le pied droit de Léonard, mais étant chatouilleux, il ne laisserait personne s'en approcher.

    Il serait venu à Paris par simple caprice et voyant son talent enfin reconnu, il y est resté en vue de devenir son Prince. Idée totalement farfelue, excepté pour lui.

    Le côtoyer trop longtemps serait mauvais pour la santé autant physique que mentale. Toujours en train de parler et de s'agiter dans tous les sens, Léonard serait quelqu'un d'extrêmement fatiguant.
  • Mes relations…

    « Les amis des amis de mes amis, sont mes amis ! »

    Baptiste Soran

    Léonard en est fan. Il adore parler avec lui et raconter tout et n'importe quoi. Il arrive que quelques brides d'infos se glissent dans la conversation aussi, il est rare que Baptiste le dénigre, même s'il se passerait bien d'une connaissance aussi collante.

    Edward White

    Les deux hommes ont rapidement fait connaissance et ils apprécient de se retrouver pour discuter d'art. Léonard est toujours traité comme un client important au Lost Paradise, au grand damne des employés qui, pour la plupart, ne supportent pas ce « dégénéré ».

    Aldrick Voelsungen

    Le commissaire ne lui plait pas trop, il est trop rustre et un peu inquiétant. Léonard ne se laisse pourtant pas démonter car il le trouve très beau et aimerait faire son portrait. Il ne cesse de le lui demander à chaque fois qu'ils se rencontre, sans toute fois trop insisté de peur que le policier ne s'énerve.

    Niedolia Svarogovna

    Cette demoiselle est un peu étrange parfois. Tantôt elle le jetterait hors de sa boutique à coup de balai, tantôt elle tient à le raccompagner jusqu'au bout de la rue ! Toujours est-il que ses tissus sont d'une qualité exceptionnelle que Léonard ne trouve nulle part ailleurs et qu'il trouve en elle une oreille attentive. Du moins ce comme ça qu'il le voit…

    Lucy Augustine

    Avec sa sale manie de s’endormir n’importe quand, la brunette a souvent été bien malgré elle son modèle dans les premiers temps. Depuis, l’eau a coulé sous les ponts et il fait fréquemment son portrait avec son accord, moyennant finance. Sans gêne singulière, elle est un de ses rares modèles de nu, qui n’a jamais rougi, et qui à son plus grand damne ne peut également pas constamment garder la même pose. Grâce à Lucy, Léonard a appris à croquer très vite et à faire ressortir naturellement une ambiance, une atmosphère, plutôt qu’un corps.

    Billy Langevin

    Une connaissance. Il l'a rencontré par le biais de sa famille et Léonard lui a proposé de devenir l'un de ses modèles. Le roux a accepté, mais de manière occasionnelle, n'ayant pas beaucoup de temps libre à cause de son travail. Depuis peu, une rumeur court dans le commissariat, selon laquelle le "chevalier roux" aurait posé nu pour un peintre...


N'oubliez pas de faire glisser sur la droite pour avoir toutes les informations ~


Dernière édition par Edward White le Sam 14 Nov - 17:59, édité 2 fois
Voir le profil de l'utilisateur https://68.media.tumblr.com/db977b65799651a608e5ac19d12de37a/tum
Dominik Steadworthy
Walking in the Dark
avatar

Messages : 106
Date d'inscription : 16/07/2013

MessageSujet: Re: Léonard M. de Potinger | Habitué et artiste dégénéré [Pris]   Mer 15 Juil - 2:42

Bon... ça fait plusieurs mois que je me retiens, mais... JE LE VEUUUX !! *^*

Voilà. C'est dit.

_________________
~ D ominik S. ~




La voix de Dieu est en #666699
Voir le profil de l'utilisateur
 

Léonard M. de Potinger | Habitué et artiste dégénéré [Pris]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Wedin Mainbleue [Guérisseur, artiste & cie]
» présentation de l'artiste
» Fiche technique de l\'artiste
» L'artiste, un être solitaire ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cabaret du Lost Paradise - Forum RPG :: Avant d'entrer au Lost Paradise :: Habitués :: Prédéfinis-