Aller en haut
Aller en bas
Neige

Cabaret du Lost Paradise - Forum RPG

Forum RPG fantastique - Au cœur de Paris, durant la fin du XIXe siècle, un cabaret est au centre de toutes les discussions. Lycanthropes, vampires, démons, gorgones… Des employés peu communs pour un public scandaleusement humain.

Partagez | 
 

 On m'a fait Homme, mais je suis Ombre | Horace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: On m'a fait Homme, mais je suis Ombre | Horace   Dim 16 Sep - 12:53

Horace Monchieri

Je suis la proie de ténèbres innommables

Passionné — Bricoleur — Indépendant — Renfermé — Méfiant — Sournois — Coléreux — Sadique
Un garçon au caractère bien changeant


1889...

Autrefois, j'étais un homme. Maintenant, je ne sais plus qui je suis. Je ne suis plus le seul à évoluer dans cette coquille faite de chair. Je ne suis plus le véritable maître de mon corps.

Je la sens parfois qui s'insinue en moi et guide mes gestes, mes paroles. Qui n'est animé que par une cruauté et une malice que je ne connaissais pas jusqu'à présent. Elle n'est pas moi, mais aux yeux des autres, c'est tout comme. Elle me fait peur, mais je ne peux pas la fuir.

Je me souviens toujours de ces moments où je ne suis plus tout à fait moi. Je vois ce qu'elle fait, mais je ne peux l'en empêcher. Il n'y a que quand elle va se nourrir ou quand elle dort que je redeviens moi-même. Ou bien quand elle est lassée de jouer avec moi et les autres. Ces moments d'autonomie sont précieux à mes yeux. Je les chérie, je les vis à fond dans ma passion, dans mon métier au Lost Paradise. Je suis le Machiniste. Je suis enfin moi-même.

Mais qui est cet être qui me prive de toute ma liberté ? Je vais vous le dire. Elle est mon Ombre. Une part de moi-même mais qui en est un parfait opposé. Qui a retrouvé sa liberté grâce à mon scientifique de père. Et qui depuis me fait vivre un véritable enfer...

1890...

Ça y est, enfin, je vois apparaître le bout de ce cauchemar affreux. La porte de la liberté est en train de s'ouvrir petit à petit. Ce n'est plus seulement un rêve, c'est sur le point de devenir une réalité. Et ce miracle n'aura été possible que grâce à la Curia et à mon patron Edward White.

Je croyais la fin arriver. Ce moment où mon Ombre aurait définitivement prit le dessus sur mon être entier et où plus personne n'aurait pu l'arrêter. Ce moment où j'aurais perdu toute trace d'humanité.

Mais il en fut autrement. Grâce à une réclusion nécessaire et l'aide de scientifiques acharnés, je l'ai reçu, ce remède ! J'ai enfin obtenu cette clé pour me débarrasser de mon Ombre.

J'aurais aimé pouvoir dire « définitivement », mais il semble que mon être entier se soit trop habitué à sa présence, à sa possession. L'élixir ne dure hélas qu'un temps limité, mais je parviens à sentir lorsque les effets s'estompent et à prendre un nouvel échantillon du remède à temps. Les scientifiques sont optimistes et voient dans l'espacement des prises le signe que mon Ombre faiblit face à leur potion étrange et que, dans un futur lointain mais certain, j'en serai définitivement débarrassé. Mais je n'ose y croire. Je ne veux plus espérer en vain.

Ce fut néanmoins suffisant pour que je puisse quitter la sécurité de la Curia pour reprendre mes occupations au Cabaret.

Alors, je vis au jour le jour. Alors, je prends le remède lorsque le besoin se présente pour la faire taire un peu plus longtemps. Alors, j'espère qu'elle ne trouvera aucune astuce pour contourner cette potion et ressortir au grand jour. Je ne pourrais supporter des meurtres supplémentaires.

Mais je la sens qui bouillonne, qui crie vengeance. Je la sens qui cherche désespérément un moyen de retrouver sa liberté. Et je continue de vivre dans la crainte qu'un jour, elle finisse par y arriver...


Ombre je suis devenu, Ombre je resterais. A la vie, à la mort. Parce que c'est ma malédiction.
FICHE | CONTACT



Dernière édition par Horace Monchieri le Jeu 22 Oct - 11:29, édité 3 fois
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Il était une fois...   Dim 16 Sep - 13:00

Il était une fois…

Libre pour 2 Rps.

1889


1890

Unknown - Unknown

Aujourd'hui...


Demain...

Unknown - Unknown

Les Oubliés...



Dernière édition par Horace Monchieri le Lun 26 Oct - 18:24, édité 19 fois
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Les Rencontres de la Vie   Dim 16 Sep - 13:04

Les Rencontres de la Vie

Viens à moi, toi que je cherche tant


» Jeux Dangereux
Toi qui aimes le danger, toi qui as tant aimé ce côté maléfique qui planait sur moi quand mon Ombre prenait possession de mon corps, tu as décidé de faire ce que je préférerais éviter à tout prix. Cette facette de mon être que je hais par-dessus tout, tu as décidé de la faire remonter à la surface aussi souvent que possible, et particulièrement quand je me retrouve seul avec toi. Tu sais parfaitement ce que tu risques, mais tout ce qui t'intéresse, c'est de côtoyer cet autre et dangereux moi. C'est de côtoyer mon Ombre personnifiée.

» Un prédateur, le Salut
[Lien qui daterait depuis 1889] Une nuit que mon Ombre avait décidé de se repaître en pleine ruelle, tu as décidé de faire de moi ta proie. J'ai cru que mon heure était venue. Je l'ai presque voulu. Mais mon Ombre l'a senti et en a décidé autrement. Quand le combat s'est engagé, ni toi ni moi ne savions qui allait gagner... Mais il semblerait que les deux partis s'en soient sortis plus ou moins indemnes. Pas de mort. C'est la deuxième fois seulement qu'une telle chose arrive alors qu'Elle est de sortie. Mais que se passera-t-il, la prochaine fois qu'on se croisera ?

» Type de relation recherchée
Description du lien recherché (contexte, évolution possible...)

Vous faites partie de ma vie et je ne peux vous oublier


Quelqu'un de Spécial | L'Amour

Anne O'nyme

Lost Paradise

Tu as su envahir mes pensées et faire battre mon cœur

La vérité, c'est que personne n'a encore réussi ce petit miracle. Je ne crois pas aux coups de foudre. Je suis de ceux qui préfèrent apprendre à connaître la personne avant de s'attacher, et éventuellement de tomber amoureux. Mais maladroit et réservé comme je suis avec les autres, vous l'aurez compris, je ne suis pas prêt d'y arriver. En y réfléchissant, ce n'est pas plus mal. Au moins, j'ai moins de risque de condamner quelqu'un avec cette Ombre qui est mienne. Peut-être que c'est là ma seule solution : rester dans la solitude et le célibat pour l'éternité.



Une Famille Restreinte | La Reconnaissance

Oscar Monchieri | PNJ

Lost Paradise

Si je suis tel que je suis, c'est grâce à toi, mon père et mon créateur

Mon géniteur. Toi que j'admirais tant de part ton talent pour la science. Tu as tout donné pour tes recherches et vois-en le résultat. Une pure réussite ! Du moins en ce qui te concerne. Je ne sais tout à fait ce qui a foiré avec moi, mais le résultat est là. Tu as réveillé un monstre. Sans doute n'étais-je pas assez fou. Sans doute étais-je trop vulnérable. Quoi qu'il en soit, nous ne pouvons le nier. Mon Ombre est une meurtrière. D'abord Angus, mon pauvre chien. Et Maintenant, je ne compte plus les victimes de cette silhouette vorace. Tu le sais, tu le regrettes : tout ceci est ton œuvre.

1889
Je l'ai retrouvé. Ou plutôt, il m'a retrouvé. Alors que je pensais ne jamais le revoir, alors que j'espérais ne plus me retrouver sur sa route, nos chemins se sont de nouveaux croisés et je ne le regrette pas. Depuis des mois, dans l'ombre, il prenait soin de moi et tentait de réparer son erreur, et je ne le comprends que maintenant. Mais je lui en suis reconnaissant. Sans lui, je ne pourrais toujours pas sortir sans craintes, sans risquer que mon ombre ne rallonge sa liste de victime. Grâce à son élixir et l'aide de la Curia, elle est contenue, maintenue immobile, comme emprisonnée dans son véritable univers. Et grâce à lui, je garde l'espoir qu'un jour, cet effet reste définitif...



Une Bonne Entente | L'Amitié

Edward White

Lost Paradise

Tu es mon ami, et pourtant, tu me 'trahis' dans le plus grand secret

Le patron du Lost Paradise, voilà qui il est. Sans doute la personne que je respecte le plus dans mon entourage. Je me demande même si je ne le respecte pas plus que mon père. Après tout, c'est ce loup-garou et lui seul qui m'a sorti de la rue et d'une vie de meurtres et de vagabondages. C'est uniquement grâce à lui si je peux à nouveau m’épanouir dans ma passion, entouré par des gens inhumains. Des gens qui sont comme moi.
Mais sans que je m'y attende, je me suis rapproché de cet homme qui en intimiderait plus d'un. Il arrive même souvent que, le soir après le service ou en journée, il s'assoie au bar à mon côté. Et, dans le plus grand secret, tout en discutaillant avec moi pour que je ne remarque rien, il verse le contenu d'un flacon sur la trace sombre qui s'étale au sol en partant de mes pieds. J'y reste aveugle, et c'est peut-être mieux ainsi.

1889
Je ne sais plus comment je dois le considérer. Après m'avoir offert un toit, un endroit où je pourrais être moi-même sans trop craindre pour la vie des autres, il a participé à ma délivrance. J'ignorais alors qu'il faisait partie de la Curia, mais maintenant que je le sais, ça tombe complètement sous le sens. Je comprends mieux pourquoi mon ombre est inactive en présence d'Andréa. Je comprends tout. Et depuis, mon patron est devenu l'homme que je respecte et admire le plus...


Samuel Roderick

Lost Paradise

Tu es quelque part le reflet de mon être.

Nous avons tant de choses en commun que c'en est parfois troublant. Le même désir d'être humain, la même part de noirceur qui nous colle à la peau. Des ténèbres incontrôlables dont on ne peut se défausser, et la solitude qu'elles engendrent. Parfois, j'en viens à croire que notre rencontre devait se produire. Car pouvoir parler de ces choses qui ne concernaient autrefois que moi, à quelqu'un qui en vit de semblables, a quelque chose de rassurant. Il me comprend, il m'écoute. Et je peux le côtoyer sans craindre de le mettre en danger, puisqu'au final, il l'est tout autant que moi. Même si je ne comprends pas toujours son optimisme et sa joie de vivre, je dois avouer que son caractère innocent me fait le plus grand bien. En échange, je lui apprends le bricolage sur la volée et réponds à ses multiples questions sur le monde et son fonctionnement... Dans la limite de mes connaissances, bien sûr. J'ai eu la chance de le trouver. Un peu comme si le destin l'avait mis par hasard sur mon chemin. Et quand je suis avec lui, je me sens soulagé et léger, comme si j'étais soudain libéré d'un poids trop lourd à porter.



Au Détour d'une Ruelle | Une Rencontre


Valentine Lefevre

Lost Paradise

J'aimerai vraiment savoir d'où tu sembles me connaître...

Cette jeune femme est journaliste, et là est bien l'une des rares choses que je sais sur elle. Je l'ai aperçue plusieurs fois en traversant la grande salle du Cabaret en pleine représentation. Il semblerait qu'elle soit une habituée de mon lieu de travail, bien que je dois avouer que je ne l'imaginais pas fréquenter un tel endroit. Ce qui est étrange avec elle, c'est qu'elle semble me connaître. Pourtant, je suis persuadé que je ne l'ai jamais vue avant d'intégrer le Lost Paradise. Un tel personnage ne s'oublie pas facilement. Alors d'où me connaît-elle ? Ceci précisément, je ne le saurais jamais. A moins de me retrouver face à elle au détour d'un des nombreux couloirs d'une maison abandonnée...


Zeno Zucchero

Lost Paradise

Je ne suis pas sûr d'avoir vraiment besoin de coatch de séduction, tu sais...

A la base, ce garçon à la force surhumaine -et vraiment très pratique, je dois dire- ne faisait que m'aider à transporter du matériel quand j'en avais besoin. Mais, et mal m'en fut, il a très vite remarqué que dans les relations avec autrui, je n'étais pas très à l'aise. Résultat, il s'est mis en tête de m'apprendre comment être plus doué dans ce domaine qui me paraît futile... Jusqu'à me programmer un cours de séduction. Franchement, en ai-je vraiment besoin ? Je me moque pas mal de parvenir à séduire la gente féminine. Je suis bien en célibataire. Mais quand je le lui dis, il refuse tout simplement d'y croire.



Une Proie de Choix | La Gourmandise

Andréa Eyssard

Lost Paradise

Depuis qu'il t'a croqué, il rêverait de recommencer

L’homme à tout faire du cabaret. Un garçon que je ne connais pas si bien que cela, quand j’y songe. Mais notre première véritable rencontre, elle, je ne suis pas prêt de l’oublier. Cette façon dont mon Ombre s'était jetée sur lui. Cet appétit féroce qui l'avait animée quand elle avait planté ses 'crocs' acérés dans la trace sombre qui suivait les pas de cet inconnu. J'ignore tout à fait pourquoi elle avait agi ainsi. Était-ce si appétissant, si savoureux ? Le mystère reste entier, mais la réalité est bel et bien là. J'ai eu peur, et je n'ai rien fait. Il aurait pu en mourir, et j'aurais eu une victime de plus sur la conscience. Sauf que la chance m'a souri, pour la première fois depuis longtemps. Le patron du cabaret est arrivé juste à temps, et j'ignore par quel miracle, mais mon Ombre s'est arrêtée et est revenue à sa place.
Depuis, quand je suis aux côtés du neveu d'Edward White, elle ne sort plus. Je suis enfin en paix.



L'Ennemi Numéro Un | La Haine

Dark Shadow

Lost Paradise

Si tu tiens à ta vie, tu ferais mieux de ne plus jamais reparaître devant moi

Si je hais quelqu'un à ce point aujourd'hui, c'est sans aucun doute cette Ombre sournoise qui me pourrit la vie. Où que j'aille, elle tue et me possède. Je me souviens toujours de tout, pour mon plus grand malheur. Des souvenirs que je rêverais d'oublier. Mais ceci est bien une chose qui m'est inaccessible. Je reste impuissant face à toute cette monstruosité dont Il est capable. Je regrette tant le jour de mes 15 ans. Ce jour lointain où m'ont père m'a offert ce cadeau empoisonné. Il n'aurait jamais du voir le jour. C'est une certitude.




Dernière édition par Horace Monchieri le Ven 24 Jan - 17:40, édité 24 fois
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: On m'a fait Homme, mais je suis Ombre | Horace   Mar 3 Nov - 10:57

Fiche réactivée et remise sous le goût du jour \o\

Val, je compléterai notre relation à l'issue de notre RP ^^
Alexander Wenhams
~♠~ Remedy of Destiny ~♠~
avatar

Messages : 373
Date d'inscription : 16/07/2011
Age : 27
Localisation : Là où personne ne vous entendra crier.

MessageSujet: Re: On m'a fait Homme, mais je suis Ombre | Horace   Mar 3 Nov - 13:58

Yep pas de sushi. Et faudra qu'on se fasse un petit lien entre Horace et Alex quand je serais validé *klindoeil klindoeuil* XD

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: On m'a fait Homme, mais je suis Ombre | Horace   

 

On m'a fait Homme, mais je suis Ombre | Horace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [pv Emma + libre] Il fait beau, il fait chaud, mais le vent souffle.
» Je ne suis pas celle que vous croyez, je suis pire ... - sandra alexine merry-weather -
» Bien que le temps puisse sécher les larmes de mes yeux, le temps ne t'effacera pas de mon cœur || LIAM ♥
» Il fait beau, mais toujours trop chaud. [Fin]
» « Je suis un artiste. » •• Représentant Artistique.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cabaret du Lost Paradise - Forum RPG :: Archives :: Affaires classées :: Administation :: Relations-