Aller en haut
Aller en bas
Neige

Cabaret du Lost Paradise - Forum RPG

Forum RPG fantastique - Au cœur de Paris, durant la fin du XIXe siècle, un cabaret est au centre de toutes les discussions. Lycanthropes, vampires, démons, gorgones… Des employés peu communs pour un public scandaleusement humain.

Partagez | 
 

 Dandy n°1 | Le fantôme de la Dame de Fer démasqué !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edward White
l Dans l'ombre du loup l BIG BOSS l
avatar

Messages : 1743
Date d'inscription : 21/12/2010
Localisation : Glande derrière son bureau au lieu de faire sa paperasse.

MessageSujet: Dandy n°1 | Le fantôme de la Dame de Fer démasqué !   Mar 23 Oct - 14:58

N° 01 Paru le 23/10/1889 | Paris
« Un homme n'est jamais aussi grand que quand il se met à genou pour aider un enfant »
Depuis un certain temps, des rumeurs circuleraient sur la véritable apparence de Timmy, alias, le grand dévoreur de la CB, le «Time out». Pour certains, il kidnapperait pour tenter de dévorer les têtes en l'air. Pour d'autres, il se contenterait simplement d'offrir le thé en attendant que l'on revienne. Quoi que disent les rumeurs, Timmy n'avait encore jamais montré son apparence, la moindre photo le rendant agressif. C'est par une chance incroyable qu'une photographe a ramené avec elle une image de cet étrange individu ! Il ne l'a pas vu et c'est grâce à cela qu'elle a pu enfin dévoiler au grand jour sa véritable apparence. D'après témoins, il aurait un lien avec un certain Slenderman...

Le fantôme de la Dame de Fer démasqué !


Il est certain que la soirée d’inauguration de la Tour Eiffel restera gravée dans bon nombre de mémoires. En cause l’exceptionnelle fête donnée en son honneur et l’intervention inappropriée d’un « fantôme ».

C’est peu après l’ouverture des ascenseurs de la Dame de fer au public que l’incident eut lieu. Au cœur de la foule, un cri terrible glaça le sang de l’océan touristique. La formidable brigade de police parisienne, menée tambour battant par le commissaire Voelsungen, se déploya immédiatement et canalisa avec brio la vague d’effroi, secourant par la même occasion le jeune Louis Fermant, témoin d’un mystérieux événement.

Pâle comme la mort, le garçon annonça fiévreusement : « Fantôme ». On restait médusé tandis qu’une explication timide et effrayait daignait sortir de ses lèvres sèches. Il venait de voir un homme traverser de part et d'autre un des piliers de l'immense stature. Il était sûr de lui et affirma une nouvelle fois avec tout l’aplomb d’un jeune homme de son âge qu’il venait d’être témoin du déplacement d’un esprit. Pensez donc ! Un fantôme dans un lieu public, de surcroît bondé, c'était du jamais vu !

L'affaire aurait pu être classée sans suite, mais c'était sans compter sur la détermination d'une jeune femme. Mademoiselle Trinité Hawkins, magicienne et employée du cabaret du Lost Paradise vous dévoile en exclusivité son rôle clef dans cette histoire.

Mlle Hawkins pouvez-vous dire ce qui vous a poussé à aller voir le principal suspect après le fantôme lui-même?

Trinite1— Imperturbable — C'était un client du cabaret. La dernière fois qu'il était venu, il s'est enfuit en plein milieu de ma séance... Je voulais comprendre pourquoi.

Ainsi donc n'écoutant que votre professionnalisme vous êtes allé voir cet homme, mais saviez-vous qu'il était impliqué dans l'affaire du fantôme?

Trinite1J'étais loin de me douter qu'il en était autant concerné. Mais il est vrai qu'en y réfléchissant, cela expliquerait bien des choses au sujet de sa soudaine panique alors que je lui tirais les cartes...

Vous voulez dire que vous aviez vu son avenir et ce qui allait arriver lors de l'inauguration ?

Trinite2Je ne vous demande pas de le croire, mais les cartes étaient claires... — Elle ne semble pas vouloir être plus précise —

Auriez-vous une déclaration à faire pour nos lecteurs ? Quelque chose au sujet de la suite de l'inauguration peut-être ?

Trinite3— Elle hausse légèrement les sourcils, semblant réfléchir — La tour Eiffel est vraiment très belle, il serait presque dommage de l'enlever... Aussi peut-être qu'il serait judicieux d'aller au moins une fois admirer la vue de là-haut... Sans marcher sur les autres. C'est plutôt fatiguant ce manque de respect. Oh ! Le cabaret Lost Paradise est ouvert tous les soirs, idéal pour terminer sa journée en beauté. — Sa dernière phrase fut dite d'une voix sans timbre, mais elle semble satisfaite de sa déclaration —

Merci Mademoiselle Hawkins. Le message est passé ! Si vous souhaitez la rencontrer, rendez-vous au Lost Paradise !

Mais, terminons en avec cette histoire. Sans doute vous demandez-vous qui est le mystérieux suspect que Mademoiselle Hawkins a suivi ? Et mieux encore, qui diable est ce fantôme ?! Le Dandy vous révèle tout !

C’est par un petit miracle de la science qu’un terrible bandit du nom de Morand, bien connu par les services de police pour le sextuple assassinat de Vautremont a réussi a rentre son corps aussi perméable qu’un courant d’air. C’est avec l’aide d’un physicien de génie, M. Bouvancourt, tenu sous le joug par des menaces terribles faites à son épouse, que le bandit pu se procurer tout le savoir nécessaire à ses desseins. Retenant Mme. Bouvancourt captive, il obligea le professeur à le rendre intangible. Le pauvre homme ne put qu’accéder à ses demandes de fou furieux sans autres espoirs que revoir sa femme en vie.

Dandy1

Les tests furent longs et difficiles, mais après quelques mois de travaux intenses, les résultats étaient plus que convaincants et l’affreux Morand fit sa première sortie en tant qu’homme au corps subtil. On se souvient du résultat et de la panique qu’il avait causé dans l’honnête magasin du Petit Tailleur. Fort de son expérience, le terrible malfrat visa plus haut et entreprit de dévaliser le Pavillon consacré à la taille des diamants.

Sûr de lui, il décida de piller le bâtiment le soir de l’inauguration de la Tour Eiffel, offrant par la même occasion l’une des plus belles frayeurs au jeune Louis Fermant. Le malin aurait réussi son coup si le professeur Bouvancourt n’avait pas atterri, hagard, au milieu de la foule. Brillement repéré par Mademoiselle Hawkins, leur petite course-poursuite ne tarda pas à attirer l’attention de la police. Le commissaire Voelsungen interpella l’homme qu’il avait reconnu pour être porté disparu et c’est avec beaucoup d’intelligence qu’il fit le rapprochement avec le bandit Morand.

Avec l’aide du professeur Bouvancourt, les hommes de loi tendirent un piège au gredin qu’ils cueillirent dans une petite cachette non loin du Palais des Beaux-Arts.

L’intangibilité de Morand ne durant qu’une petite heure, la police put sans problème lui passer les menottes, non sans subir le courroux du jeune homme trahi. Madame Bouvancourt fut libérée et retrouva les bras de son mari avec émotions.

À l’heure qu’il est le terrible Morand est solidement enfermé derrière les barreaux d’une prison parisienne, et s’il peut craindre le pire quant-à son jugement, le professeur sera certainement gratifié de circonstance atténuante. Il a, dans tous les cas, promis qu’il abandonnerait toutes ses expériences pour se reconvertir dans la botanique, un sujet qui l’aurait toujours passionné. Toute la rédaction Dandy lui souhaite bonne chance dans ses nouvelles activités !

Et à bientôt pour un nouveau numéro !
La guerre du feu
Le père Mathieu, toujours radin, ne veut allumer qu'une seule allumette pour allumer à la fois sa cheminée, son poêle, sa cuisinière et sa chandèle du soir. Que doit-il allumer en premier ?

Fan
Savez-vous pourquoi Nicolas Fierabras est un inconditionnel des œuvres de François Rabelais ?

Créature infernale
Quand je suis plein, je peux montrer le chemin. Quand je suis vide, je ne peux même pas bouger. J'ai deux peaux, une dessus et une dessous. Qui suis-je ?

Régime drastique
Si je vis, je dévore. Si je bois, je meurs. Qui suis-je ?

__________
Réponses:
 
Depuis quelque temps, des débats tournent autour de la race des croque mitaine: sont-ils des Ogres ? Des démons ? des sorciers peut-être ? Après beaucoup de différents sur la question, une réponse a été trouvé : Un croque mitaine n'est autre... qu'un croque mitaine.

Une fillette blonde, enfant unique de la famille Lindel, se serait coincée la tête dans un terrier de lapin en voulant en suivre le propriétaire. En manque d'air, la fillette délirait lorsque sa famille l'en extirpa.

Une curieuse maladie, surtout présente chez les plus jeunes du forum, cette étrange maladie les oblige à écrire en majuscules. Ils pensent, parlent, mangent en majuscule. Nous n'avons pas encore trouvé le remède mais un médicament peut calmer la propagation: le kick pur et simple !
Depuis quelques jours déjà, le Commissaire semble souffrir d'une étrange malédiction. En effet, il lui est impossible d'écrire correctement le verbe « Être » quelque soit le temps ou la personne.

Un horrible petit homme couvert de poil roux aurait été aperçu par plusieurs passants près de la rue Morgue. Il a été décrit comme « une abomination », mais n’'a plus été revu ensuite.

Une étrange rumeur circule comme quoi une cargaison de lapins serait arrivée au cabaret du Lost Paradise hier soir...
Cette année, les nouvelles collections printemps-été, se teinte de tons doux et pastels!

Ainsi le vert et le bleu sont à l'honneur, le plus souvent sur un fond clair, parsemé de fleurs pour ces dames : le liberty fera de vous la star des boulevards parisiens. Particulièrement s'il va de pair avec un chapeau large orné de rubans ! La robe se fait plus longe, toujours évasée vers l'arrière afin de laisser place à une traine qui prolongera la robe ; le col quant à lui, fusionne avec l'écharpe et se perd sur le buste, afin d'affiner la taille.
Pour messieurs "la visite" , petit manteau fin à porter uniquement sur le haut des bras, sera de mise, si vous comptez vous défaire de votre veste. Le costume reste dans les tons sombres, hormis pour les cravates, où de jour, les fantaisies colorées sont permises. Le pantalon se portera près du corps, car ses lignes seront plus restreintes mais... Quoi de plus élégant qu'un gentleman en costume, avec un haut-de-forme droit, une cape, et une touche colorée pour rehausser le tout ?

Le top de la tendance n'en reste pas moins les bottines noires qui, prenant un aspect plus décolleté le soir, se marient avec élégance et charme à toutes sortes de tenues aussi bien masculines que féminines, si vous n'en possédez pas déjà : courrez donc vous en approprié, pour être élégant(e) de la tête, aux pieds !
Aujourd'hui, il fera un temps superbe, les nuages fuyant les horizons et le soleil traquant les peaux pâles. Profitez en pour pique niquer avec vos amis.
Voir le profil de l'utilisateur https://68.media.tumblr.com/db977b65799651a608e5ac19d12de37a/tum En ligne
 

Dandy n°1 | Le fantôme de la Dame de Fer démasqué !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Gâteau des fantômes
» Cédric Diggory [ Pouffy-Fantôme ]
» Un fantôme
» [UPTOBOX] Les Fantômes du Titanic [DVDRiP]
» [Mission de rang S] La ville fantôme (PV: Iwasaki Nami)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cabaret du Lost Paradise - Forum RPG :: Le Paris des plaisirs :: Rues & boulevards :: Journal du Dandy :: Journaux publiés-