Aller en haut
Aller en bas
Neige

Cabaret du Lost Paradise - Forum RPG

Forum RPG fantastique - Au cœur de Paris, durant la fin du XIXe siècle, un cabaret est au centre de toutes les discussions. Lycanthropes, vampires, démons, gorgones… Des employés peu communs pour un public scandaleusement humain.

Partagez | 
 

 Informations sur le cabaret et ses environs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edward White
l Dans l'ombre du loup l BIG BOSS l
avatar

Messages : 1752
Date d'inscription : 21/12/2010
Localisation : Glande derrière son bureau au lieu de faire sa paperasse.

MessageSujet: Informations sur le cabaret et ses environs   Dim 30 Déc - 18:31

Fonctionnement du cabaret


Image tirée de l'affiche « La violoniste » de Jules Chéret

Informations générales



En été, l'établissement est ouvert entre 21 h et 1 h du matin tous les jours de la semaine, à l'exception du dimanche. Durant la saison froide, les horaires sont décalés à cause de la nuit qui tombe plus tôt et les portes sont alors ouvertes de 20 h à minuit.

Le bâtiment dispose des dernières nouveautés en matière de confort. L’électricité y a été installée, alimentée par une imposante machine à vapeur dont les grognements animent de sous-sol et ce sont les mécaniciens qui se chargent de son bon fonctionnement. Le cabaret fait également partie des habitations à disposer de l’eau courante dispersée entre les cuisines et la salle de bain et d’un tout-à-l’égout fort capricieux. L’eau chaude est bien plus complexe à obtenir et fait encore l’objet de nombreuses plaintes des employés. On notera également la présence d’un téléphone dans le bureau du patron. Vous pouvez l’emprunter à condition d’en demander la permission, évidemment.


Les employés



En ce qui concerne les employés du Lost Paradise, sachez que chacun a sa place et doit s’y tenir. Les artistes sont des artistes et les autres employés vaquent au métier qui est le leur. On ne verra jamais une chanteuse en train de récurer les sols ou un danseur préparer les repas. C’est ainsi. Il pourrait arriver que tout ce petit monde soit appelé à participer à quelques vilaines tâches si un incident important avait eu lieu. Fort heureusement, ce n’est pas ce qu’il y a de plus courant !

À la fin du mois, tous sont rémunérés par Edward. Les employés disposent tous du même salaire, à l’exception de Snorri dont le rang lui assure une rentrée un peu plus importante. Il en va de même pour les artistes, ceux-ci pouvant, en plus, obtenir quelques primes pour des numéros très demandés. Et bien évidemment, tous les employés peuvent obtenir des pourboires de la part de client généreux.

Les artistes ont leurs loges dans leur chambre, à l’étage donc. Ce n’est qu’une fois prêt qu’ils peuvent descendre par un escalier dissimulé et se glisser en coulisse pour attendre que vienne leur tour. Lorsque leur numéro est terminé, il leur est possible de se rendre dans la salle de réception pour faire plus ample connaissance avec un client où discuter avec un autre employé.


Les clients



Le client paye son entrée au cabaret, il a alors droit d’assister à tous les numéros de la représentation. Si l’envie lui prenait de boire ou de manger, il n’aurait qu’à interpeller à un des nombreux serveurs qui s’agitent autour des tables. On prendrait sa commande et il n’aurait plus qu’à payer toutes ses consommations avant de s’en retourner.

Il peut arriver qu’un client soit charmé par un artiste et désire faire plus ample connaissance à l’abri des regards. Les salles privées sont faites pour lui ! Glissant un mot à un employé ou susurrant son humble demande à son étoile, il pourrait avoir le droit à un tête-à-tête si sa requête est acceptée. Gare cependant. Car si ce qui se passe dans les salles reste à l’abri des oreilles indiscrètes, si un client s’avérait trop aventureux, il risquerait de passer un mauvais moment. Le maître des lieux et son bras droit ne sont jamais bien loin. Et au moindre problème, ils s’occuperont personnellement du trouble fait.

Il est à noter que les clients ont uniquement accès au hall, à la salle de spectacle et aux salles privées. Même les employés ont l’interdiction de les faire monter à l’étage, si Edward vous surprend, cela risque de chauffer.



Dernière édition par Edward White le Sam 10 Juin - 14:57, édité 3 fois
Voir le profil de l'utilisateur https://68.media.tumblr.com/db977b65799651a608e5ac19d12de37a/tum
Edward White
l Dans l'ombre du loup l BIG BOSS l
avatar

Messages : 1752
Date d'inscription : 21/12/2010
Localisation : Glande derrière son bureau au lieu de faire sa paperasse.

MessageSujet: Re: Informations sur le cabaret et ses environs   Dim 30 Déc - 18:37

Petit guide de l'exposition


Dôme centrale de l'Exposition Universelle


L’événement le plus important de cette année, voire de la décennie ! C’est une démonstration architecturale où le fer est mis à l’honneur dans des bâtiments somptueux, dignes de l’art français. Elle s’étend du Champs de Mars jusqu’aux Invalides en longeant la Seine par le Quai d’Orsay, en plus de nombreuses autres attractions disséminées dans les rues adjacentes.

L’entrée est de 1 franc par personne, et de 2 le soir en semaine.

Bien évidemment, vous y trouverez restaurant et cafés aux rez-de-chaussées des bâtiments les plus importants et médecins et policiers en faction si un problème devait survenir.

Si vos jambes se font lourdes où que la fatigue vous gagne, grimpez dans le petit chemin de fer interne à l’exposition. Il vous fera traverser l’exposition en quelques minutes seulement, avec plusieurs haltes pour prendre ou déposer des voyageurs, et ce, pour la petite somme de 0,25 c. De même pour la visite des Palais, les personnes les plus fragiles auront la satisfaction d’y retrouver des fauteuils roulant fort confortables moyennant 2 francs de l’heure. Les plus originaux seront comblés par les ânes blancs et autres poussepousse qui vous conduiront, pour le premier, sur une centaine de mètres à travers la rue du Caire et pour le second dans l’esplanade des Invalides.

Il ne vous reste plus qu’à profiter de ce merveilleux spectacle et des trésors qu’il recèle. Peintures, architectures, industrialisation et autres habitations du monde vous réserve bien des surprises ! Et surtout, ne manquez pas de passer de nuit, les fontaines éclairées et la majestueuse Tour Eiffel illuminée vous laisseront sans voix !

Sources :
Les Coulisses de l'Exposition, guide pratique et anecdotique par Camille Debans (1889)




Dernière édition par Edward White le Lun 31 Déc - 10:40, édité 3 fois
Voir le profil de l'utilisateur https://68.media.tumblr.com/db977b65799651a608e5ac19d12de37a/tum
Edward White
l Dans l'ombre du loup l BIG BOSS l
avatar

Messages : 1752
Date d'inscription : 21/12/2010
Localisation : Glande derrière son bureau au lieu de faire sa paperasse.

MessageSujet: Re: Informations sur le cabaret et ses environs   Dim 30 Déc - 18:58

Vivre à Paris en 1890



Boulevard Saint-Denis


L’immense capitale réserve bien des surprises aux voyageurs tout comme à ses habitants de longue date. Pour s’y déplacer, rien de tel que d’emprunter un fiacre, à la condition que vous réussissiez à faire s’arrêter le cocher. Si vous en sortez bredouille, direction les stations des voitures où quelques policiers en factions devraient pouvoir vous aider à trouver un cab. Le tarif varie en fonction de la course à laquelle s’ajoute un pourboire facultatif mais rudement recommandé.

Ah ! Mais cela n’est valable que pour deux ou trois ! Si vous êtes plus nombreux, prenez donc une des nombreuses lignes d’omnibus ou de Tramway qui desservent à heures régulière la ville. Pour 0,30 c, le voyage, vous aurez même le droit d’une correspondance avec la ligne suivante. Hélas, la foule semble avoir eu la même idée que vous. Pas facile de trouver un moyen de transport malgré tous les moyens mis en œuvre ! Un des navires omnibus qui longe la Seine vous comblera peut-être, à moins que le chemin de fer en périphérie de la capitale vous suffise ? Mais vivement que le chemin de fer funiculaire soit mis en place !

Mais vous voilà arrivés aux Halles et à ses embouteillages habituels. Vous voulez prévenir de votre retard ? Rien de plus simple avec les cabines téléphoniques installées un peu partout dans la ville à condition d’avoir acheté votre ticket de 5 minutes de communication à 0,50 c. Vous appuyez sur l’unique bouton présent tout en essayant de vous isoler un peu du bruit. Ça sonne, vous décrochez. C’est une agréable hôtesse du bureau de poste téléphonique qui vous répond. Vous lui donnez le nom et l’adresse de la personne chez qui vous vous rendez et il n’y a plus qu’à attendre. Et si votre ami n’a pas le téléphone, faites lui porter un télégramme par le biais du bureau de poste téléphonique le plus proche !

Mais la nuit tombe. Vous feriez bien de vous hâter. Quoi que, les rues sont plus sûres désormais. L’éclairage électrique a presque envahi toute la ville et plus personne ne crains les mauvaises rencontres, le tout étant d’éviter les lieux mal fréquentés !

Sources :
Vingt jours à Paris par Constant de Tours (1890)
Le règne de l'électricité par Gaston Bonnefont (1895)

Voir le profil de l'utilisateur https://68.media.tumblr.com/db977b65799651a608e5ac19d12de37a/tum
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Informations sur le cabaret et ses environs   

 

Informations sur le cabaret et ses environs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [HRP] Informations RP sur Ryes et l'arrivée de tout voyageur
» Le bilan des inondations en Haiti
» INFORMATIONS INEDITES ! UN MESSAGE SPECIAL POUR TOUS LES NOUVEAUX CONVERTIS !
» Zermatt et ses environs
» Nous manquons d'informations (répétitive)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cabaret du Lost Paradise - Forum RPG :: Avant d'entrer au Lost Paradise :: L'indispensable :: L'univers en détail-