Aller en haut
Aller en bas
Neige

Cabaret du Lost Paradise - Forum RPG

Forum RPG fantastique - Au cœur de Paris, durant la fin du XIXe siècle, un cabaret est au centre de toutes les discussions. Lycanthropes, vampires, démons, gorgones… Des employés peu communs pour un public scandaleusement humain.

Partagez | 
 

 Gaspard Durnay | Patron du journal le Dandy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edward White
l Dans l'ombre du loup l BIG BOSS l
avatar

Messages : 1776
Date d'inscription : 21/12/2010
Localisation : Glande derrière son bureau au lieu de faire sa paperasse.

MessageSujet: Gaspard Durnay | Patron du journal le Dandy   Dim 20 Jan - 17:17

  • Carte d'identité
    Présentation, Lost ParadiseOscar Vessalius | Pandora Hearts

    Gaspard Durnay

    « Je suis le roi des nouvelles croustillantes ~ »

      Surnom(s): Comme il vous plaira Milady ♥
      Âge (en apparence) : 37 ans
      Sexe : Masculin
      Nationalité : Français
      Orientation sexuelle : Coureur de jupon expérimenté
      Race : Humain
      Métier : Patron du journal du Dandy
      Taille : 1 m 80
      Poids : 75 kg

      Habitué du cabaret, s’y rend au moins une fois par semaine.

      Libre [X] || Réservé [ ] || Pris [ ]
  • Qui suis-je ?

    « Vous avez dit rumeur ? »

    Enthousiaste : ce bonhomme a constamment le sourire aux lèvres. Il a le don pour s’amuser de tout et de rien et n’importe quel événement peut déclancher en lui des éclats de joie assez curieux. C’est un bout en train à toute heure, plutôt infatigable.

    Charmeur : Gaspard aime la vie et tous ses plaisirs, en particulier les jolies femmes. Il court les conquêtes sans jamais vraiment se poser, il se dit qu’il est jeune et qu’il a tout son temps. Il s’amuse aussi beaucoup avec les demoiselles travaillant pour lui, se plaisant à les faire danser au beau milieu de la rédaction d’un article ou autres facéties qui lui sont propres.  

    Businessman : derrière son apparence et son caractère frivole se cache un homme d’affaire né. Il mène son journal avec aplomb et lucidité et sait ce qui fait vendre ou non. Il n’hésitera pas à jeter un article écrit d’une superbe plume si celui-ci n’intéressera pas ses lecteurs. Il a ses sources, il est souvent le premier au courant de tout et avec lui les rumeurs sont reines. Les parisiens veulent du croustillant, et il sait leur en servir !

    Curieux : Gaspard est un journaliste né. Il en a toutes les qualités et c’est bien pour ça que son journal est une réussite. Curieux, il n’hésite pas à retourner lui-même sur le terrain pour vérifier ses sources. Il aime tout savoir, mettre son nez partout. C’est une sale manie dont il est très fier et il ne s’en débarrassera jamais.

    « Le hasard fut ma chance ~ »

    Gaspard a rejoint le monde de la presse par pur hasard. Fils de bonne famille, il se destinait à reprendre l’imprimerie familiale quand la chance s’est posée sur lui. Par un concours de circonstance, il se retrouva à rédiger un article manquant à imprimer d’urgence pour l’ancien gérant du Dandy.

    Le canard qui en résulta se vendit comme jamais grâce à la plume et aux idées nouvelles du jeune imprimeur. Il ne fallut pas plus longtemps pour qu’il soit recruté par le journal et en devint l’un des journalistes les plus lus de la capitale. Montant les échelons, il finit par en prendre la tête et le mène aujourd’hui d’une main de maître. Et c’est d’ailleurs l’imprimerie paternelle qui se charge de la publication.

    Sa notoriété et son talent lui ouvrirent les portes des soirées mondaines où il rencontra bon nombre d’importantes personnalités. Il fit également connaître beaucoup de jeunes écrivains talentueux et se construisit lentement l’un des réseaux d’informations les plus performants de Paris.

    Ami du préfet de police, il lui viendrait en aide pour une affaire de mœurs, promettant en échange de quelques francs, qu’aucune information sournoise ne filtrerait à son sujet dans son journal.
  • Mes relations…

    « Un réseau efficace. »

    Edward White

    C’est sont fort penchant pour les dames qui le conduisit au cabaret. Les deux hommes ont rapidement appris à se connaître. Edward le trouve de bonne compagnie, surtout quand il a un peu trop bu. Gaspard se met alors à en révéler plus qu’il ne devrait sous le regard amusé du patron du cabaret qui prend soin de tout mémoriser.

    Aldrick Voelsungen

    Gaspard adore l’embêter. Ils ne se voient pas souvent, mais quand il pointe le bout de son nez au commissariat, Aldrick peut être sûr qu’il en a pour l’après-midi. Étant un peu au courant de tout, il aide la police lorsqu’il le peut. En échange, ceux-ci octroient à ses journalistes le privilège d’être présent sur des scènes de crimes. Mais mis à part ce lien professionnel, Gaspard essaye tant bien que mal de décoincer le commissaire et le traite toujours comme un enfant.

    Gaudefroy Chaummont

    Ce sont des amis de longue date. À la tête du Dandy, Gaspard est le meilleur moyen pour Gaudefroy de surveiller ce qui se dit sur son compte. En échange de petits pots de vins, le patron du canard prend soin de censurer tout article pouvant nuire à la réputation de son ami. Après tout, ne dit-on pas, les bons comptes font les bons amis ?

    Valentine Lefevre

    Il l’a engagée car son père est un bon ami et un écrivain qu’il publie régulièrement. Songeant d’abord que la demoiselle ne tiendrait pas un mois, elle est aujourd’hui l’un de ses meilleurs éléments et il adore la taquiner. Il arrive que leurs avis divergent mais Gaspard étant le patron, il ne lâche jamais rien.

    Mortimer Adams

    Le psychiatre est l'une des sources les plus sûres et les plus croustillantes que possède le patron du Dandy. Mieux encore, il n'y a même pas besoin de petits pots de vins pour le faire parler ! Il dévoile sans aucune problème toutes les pathologies de ses patients. S'il pouvait être un peu moins détestable, ce serait un ami de choix.

    Alan Miler

    Un ami distrayant. Ce qu'il aime particulièrement avec l'anglais, c'est qu'il devient tout de suite nettement plus bavard avec un peu d'alcool. Surtout qu'ensuite c'est une vraie mine d'or niveau informations ! En plus, d'être plutôt animé. D'autant qu'Alan ne se résout jamais à le mettre dehors, ayant bien besoin de vivre en plus d'aider les autres. Gaspard a, qui plus est, l'intelligence de ne vendre qu'une rumeur ou deux de son "ami" à la fois – après avoir vérifié un tant soit peu l'information bien sûr – ne voulant pas le mettre dans le pétrin.

    Augustin Beaurepère

    Son employé. Ils s’entendent bien malgré le caractère râleur du brun. Il faut dire que Gaspard a l’art et la manière de le faire travailler à moindres frais aux heures les plus indues. Étonnement, même s’il s’en rend compte, cela ne gêne pas Augustin, qui pour contre balancer, a imposé son assistante à toute l’équipe en exigeant le meilleur pour celle qui se débrouille “pas trop mal avec un objectif dans les mains”.



N'oubliez pas de faire glisser sur la droite pour avoir toutes les informations ~
Voir le profil de l'utilisateur https://68.media.tumblr.com/db977b65799651a608e5ac19d12de37a/tum
 

Gaspard Durnay | Patron du journal le Dandy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sinistre farce éléctorale dans les Caraibes selon le journal Humanite.fr
» Parcours de Patrick Gaspard
» Pierre Léger patron du Sud traverse l'Etang de Miragoane à dos d'homme
» Journal de Hermione Blake
» Hedi Annabi nouveau patron de la Munisthah en Haiti.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cabaret du Lost Paradise - Forum RPG :: Avant d'entrer au Lost Paradise :: Habitués :: Prédéfinis-