Aller en haut
Aller en bas
Neige

Cabaret du Lost Paradise - Forum RPG

Forum RPG fantastique - Au cœur de Paris, durant la fin du XIXe siècle, un cabaret est au centre de toutes les discussions. Lycanthropes, vampires, démons, gorgones… Des employés peu communs pour un public scandaleusement humain.

Partagez | 
 

 Lûka del Viento | Chef cuisinier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edward White
l Dans l'ombre du loup l BIG BOSS l
avatar

Messages : 1746
Date d'inscription : 21/12/2010
Localisation : Glande derrière son bureau au lieu de faire sa paperasse.

MessageSujet: Lûka del Viento | Chef cuisinier   Sam 16 Fév - 12:51

  • Carte d'identité
    Présentation, Lost ParadiseKimihiro Watanuki | XXX Holic

    Lûka Del Viento

    La cuisine, ma vie, ma passion

      Surnom(s) : Luke, "Eh chef! Une assiette spéciale pour la table 3!"
      Âge (en apparence) : 25 ans
      Sexe : Masculin
      Nationalité : Italienne
      Orientation sexuelle : Selon volonté du rôliste
      Race : Enfant du vent (descendant de Zéphyr)
      Métier : Chef cuisinier
      Taille : 1m 69
      Poids : Vous aimeriez bien le savoir, hein?

      Eloignes toi de MA cuisine, veux-tu, gamin ?

      Libre [X] || Réservé [ ] || Pris [ ]
  • Qui suis-je ?

    La potion magique? C'est moi qui la fabrique!

    Professionnel : Lûka aime la cuisine, ça se sait et ça se sent, au sens propre comme au figuré. La cuisine, c'est son royaume, il en est roi et de ce fait, il crée ce qu'il veut, puisque de toute façon ce sera bon. Un peu de la même manière que demain il fera beau. Comme béni, il a rarement loupé un plat ou fait brûler quelque chose, la cuisine se transmet chez lui de génération en génération, et il fier de faire partie de l'élite des cuisiniers parisiens.

    Autoritaire : Le brun n'aime pas qu'on passe outre ses plans, particulièrement lorsque ça concerne son métier. Dans un autre domaine, il tentera tout de même sa chance, mais sera plus enclin à laisser quelqu'un d'autre gérer, à condition que cette personne lui paraisse plus compétente. Autrement il n'en fera qu'à sa tête. Etre l'aîné d'une fratrie de cinq, lui à appris à recadrer les autres si ça allait trop loin ; paradoxalement, il est extrêmement prévenant et patient envers les novices.

    Touche à tout : L'italien aime varier les saveurs, les gouts mais aussi les plaisirs, ainsi il n'est pas rare de le voir discuter avec des gens très éclectiques. Il a voyagé assez pour s'être fait une idée du monde dans sa globalité et même s'il sait que partout où il pourra officier dans une cuisine il sera heureux, il n'en reste pas moins attiré par l'Art, les sports ou l'inconnu de manière général. Il en va de même pour ses fréquentations, c'est pourquoi il est de bon conseil et juge rarement les autres.


    Gentleman : Parce que l'Italie l'a vu naître, Lûka aime séduire, pour cela il fait de son mieux au quotidien au détriment même parfois de son sommeil. Mais selon lui, on n'a qu'une vie, alors autant en profiter, ainsi il accompagne toujours volontiers les personnes sur lesquelles il a jeté son dévolu dans des endroits classes et raffinés, mais se laisse aussi bien volontiers guider là où l'autre aura choisi d'aller

    Goûtes avant de dire que tu n'aimes pas!

    C'est dans le sud de l'Italie que Lûka naquit, un jour de juillet avec du vent comme cela avait rarement était le cas, il en fut aussi ainsi pour ses frères, ce qui avait fait le renom de la famille d'ailleurs. Certaines mauvaises langues allant jusqu'à prétendre que c'était parce que la mère était une fille de Zéphyr, alors qu'en réalité c'était le cas de son arrière-arrière-arrière-arrière-arrière...(bref vous avez compris l'idée)...grand père, léguant en plus de son nom, cette étrange caractéristique à la naissance d'un nouveau membre et à sa mort.

    Des pouvoirs de Zéphyr, ils n'héritèrent que peu d'autres capacités, une maîtrise partielle du vent sous le coup de l'émotion tout au plus, en revanche leur acharnement à prouver par eux-mêmes leur valeur, fit de chacun des enfants un cador dans la discipline qu'il choisit. Rigueur et persévérance faisant le reste, Lûka fut bientôt connu dans le pays pour sa cuisine, ayant repris le flambeau de son père avant lui pour laisser plus de choix à ses frères.

    Son pouvoir sur le vent se manifesta tardivement, lorsque sa majorité fut révolue, de ce fait, il fit son possible pour s’en servir au mieux, mais n’aboutissant qu’à des résultats moyens, il l’employa peu au quotidien.

    Une fois la vingtaine atteinte, suivant les conseils de sa famille, il partit découvrir de nouveaux horizons, en espérant trouver quelqu’un qui soit à même de l’aider également à mieux maitriser ses talents, qu’ils soient culinaires ou non. Il voyagea durant quatre ans avant de finalement atterrir à Paris l'an dernier où il passa les premiers temps dans un camp de fortune jusqu’à ce qu’il soit embauché au Lost.  
  • Mes relations…

    La cuisine est un langage

    Snorri Nummelin

    Ils s'entendent à merveille, et sont le plus souvent sur la même longueur d'onde, sans forcément avoir besoin de se parler. C'est une des rares personnes qui peut débarquer à l'improviste en cuisine sans qu'il ne râle, car lorsqu'il y vient, c'est bien souvent pour donner un  coup de main ci et là ou pour en limiter l'accès à d'autres. Il n'est pas rare même que Lûka lui prépare une portion supplémentaire ou un dessert, pour le remercier.

    Eliasz Kaminski

    Entre eux le courant passe par intermitence. Lûka étant du genre réfléchit, il prévoit ses plats à l’avance tandis que son marmiton aime travailler à l’instinct. Il n’est pas rare que le chef s’emporte lorsqu’il voit qu’un ingrédient imprévu se glisse dans son plat, mais il doit reconnaître qu’Éliasz a souvent bon goût. Aussi, lorsque ces deux là sont sur la même longueur d’ondes, vous pouvez être certain qu’il en résultera un chef d’œuvre culinaire.

    Edward White

    Il a beau lui conseiller de varier son alimentation, rien n'y fait! C'est un accroc de la viande saignante, au plus grand désarroi de Lûka qui fait pourtant son maximum pour lui faire manger -et aimer de surcroit- les légumes, en vain! Même si c'est son patron, il lui arrive de le réprimander sur ce sujet, du reste, ils s'entendent plutôt bien car Edward lui laisse carte blanche pour les plats et il peut ainsi exercer son Art comme il l'entend. En prime, si un plat plait, il sait bien que le bigarré n'en tarira jamais d'éloges auprès des clients.

    Andréa Eyssard

    C'est sa bête noire. Pourtant avec ses frères, Dieu seul sait combien il a eu des garçons dans les pattes lorsqu'il cuisinait mais lui! LUI! Il est impossible! Chaque fois qu'il entre dans la cuisine, une catastrophe survient! Il a eu beau lui en interdire l'accès, rien à faire, dès qu'il est dans les environs, ça fini mal. Cela le décourage d'autant plus qu'il sait pertinemment que le jeune garçon fait de son mieux au quotidien mais avec lui sa patiente s'effrite en dix secondes! Pourtant il n'arrive pas à lui en vouloir et va régulièrement s'excuser de ses accès de colères à son encontre.


N'oubliez pas de faire glisser sur la droite pour avoir toutes les informations ~
Voir le profil de l'utilisateur https://68.media.tumblr.com/db977b65799651a608e5ac19d12de37a/tum
 

Lûka del Viento | Chef cuisinier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Disponible] Personnage Prédéfinis : Chef Cuisinier
» Le chef cuisinier Thierry Marx devient parrain des légionnaires
» onizuka cuisinier émérites d'amakna
» Haiti-Vodou; Un chef suprême pour le voudou est élu
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cabaret du Lost Paradise - Forum RPG :: Avant d'entrer au Lost Paradise :: Habitués :: Prédéfinis-