Aller en haut
Aller en bas
Neige

Cabaret du Lost Paradise - Forum RPG

Forum RPG fantastique - Au cœur de Paris, durant la fin du XIXe siècle, un cabaret est au centre de toutes les discussions. Lycanthropes, vampires, démons, gorgones… Des employés peu communs pour un public scandaleusement humain.

Partagez | 
 

 Prayers for a lost soul [PV Nathanaël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Prayers for a lost soul [PV Nathanaël]   Mar 5 Mar - 6:09

Cette journée aurait sans doute pu se dérouler comme d'habitude si June n'était pas tombée sur un exemplaire du Dandy. Elle préférait s'évader dans un monde imaginaire plutôt que la réalité, qui pouvait être si cruelle... Seulement, elle avait épuisé tous ses romans et autres livres de contes. La jeune femme avait donc pris la direction de la bibliothèque, ce lieu qu'elle aimait tant... Mais la première chose qu'elle avait trouvé était un journal délaissé dans le hall d'entrée du cabaret. Se disant que c'était mieux que rien et que cela l'empêcherait d'avoir à marcher si loin pour entamer sa routine du matin, la petite cantatrice y jeta un coup d'œil... Elle aurait probablement mieux fait de ne rien en faire, car l'article principal était à propos d'un meurtre sanglant. Il n'y avait évidemment pas de photos de la scène de crime en elle-même, mais les détails – oui, la curiosité est un bien mauvais défaut après tout et souvent difficile à arrêter même lorsqu'elle est plutôt morbide – permettaient à June de se faire une image plutôt précise de la scène... Et puis les vagues de criminalité et de meurtre augmentaient de jour en jour ! Cela la fit frissonner et retourner à sa chambre une bonne partie de la journée, même si ce n'était au fond que pour se torturer l'esprit. Bien sûr, ces événements n'auraient pas dû la toucher aoutent puisqu'elle ne connaissait pas les victimes, mais cette voix cruelle résidant dans un coin de son esprit lui soufflait à l'oreille que cela avait bien peu d'importance et elle avait bien raison... Au fond, tout ce qu'on voulait, c'était lui rappeler que cela pourrait être elle qui finirait victime ou meurtrière, un jour... N'était-ce pas déjà arrivé, après tout ? Bien sûr, la folie de June ne se manifestait jamais sans raison, mais rien ne lui indiquait que le contraire était impossible... L'inquiétude la faisait un peu sombrer, même si ce n'était pas entièrement, lui donnant d'étranges visions, comme si ses mains étaient tachées de sang. Elle avait beau les nettoyer, rien à faire, il y demeurait toujours des taches rouges... Sans doute parce que l'événement était gravé dans son esprit à jamais, cette fois, contrairement à d'habitude, lorsqu'il n'y avait que des cauchemars pour la habiter, ceux-ci qui finissaient toujours par disparaître de sa mémoire... Les larmes coulèrent sur son visage. C'était le signe que son état empirait et elle ne savait comment reprendre la maîtrise de son esprit. Il lui fallait une solution au plus vite avant que tout cela ne s'aggrave davantage et la rende encore plus instable et dangereuse ! Un élément refit soudainement surface dans sa mémoire. Cet homme, celui qu'elle avait frappé à la soirée d'anniversaire du cabaret pour le sauver... Nathanaël Cartier, un prêtre qui fréquentait le cabaret, ce qui était bien peu commun. Elle s'était informée à droite et à gauche pour finir par apprendre qu'il était exorciste... Nathanaël avait une dette envers elle, alors il l'écouterait. Elle pourrait alors, avec son aide, tenter de tendre un piège à cet esprit rongé par les ténèbres qui l'habitait. Oui, sa folie tenait beaucoup plus du démon après tout, lui laissant voir et croire ce qu'il voulait bien, elle s'en était souvent fait la réflexion, ce qui était bien ironique sachant qu'on comparait parfois sa grâce à celle d'un ange... Et puis elle détestait la violence et le sang, peu importe le nombre de fois où elle était forcée à y faire face, n'était-ce pas une preuve supplémentaire de sa pureté ? Sans plus se poser de questions, suivant comme bien souvent son instinct même s'il était parfois erroné, June se retrouvait en marche vers un endroit qu'elle avait trop souvent délaissé toutes ces années. L'église... Peut-être saurait-elle y trouver un peu de paix. Tout le monde connaissait l'emplacement de la fameuse cathédrale de Notre-Dame. Malgré tout, même en courant, cela prit un certain nombre de minutes à la petite cantatrice toute fluette pour rejoindre son but. Voilà enfin l'imposante silhouette qui se dessinait à l'horizon, reconnaissable à ses clochers résonnant. Il était grand temps ! Épuisée, elle s'affala sur l'un des bancs dès qu'elle fut entrée, refermant les paupières quelques secondes, prise d'un léger malaise. Elle n'était pas habituée à courir ainsi. Une voix vint même lui demander si tout allait bien. June se saisit des mains de cette Sœur dans les siennes et bredouilla tant bien que mal quelques paroles.

« Je dois voir le père Cartier... De toute urgence... »

Pourvu qu'il ne soit pas parti... Ou du moins, que ce ne soit pas pour longtemps... L'église semblait vide à cette heure tardive, c'était inquiétant. On lui proposa bien de se confesser à quelqu'un d'autre, mais elle se mit à paniquer et à reculer sur le banc, tentant d'être hors d'atteinte même si elle n'avait pas la force de se relever, se recroquevillant sur elle-même. Sa petite taille facilitait ce genre de posture. Tremblotant de la tête aux pieds, regardant quand même droit devant elle, elle répéta une dernière fois qu'elle ne voulait voir que l'exorciste. Il serait le seul qui pourrait l'aider et lui apporter des réponses. On la croirait sans doute folle à ses réactions et ses yeux rougis par les larmes, mais qu'importe. C'était le cas, après tout. Et cela aiderait peut-être à ce qu'on témoigne un peu d'importance à ses propos... N'était-il pourtant pas évident de quel sujet elle voulait s'entretenir avec le jeune homme ?!


Dernière édition par June Ravenclose le Dim 12 Mai - 13:48, édité 1 fois
Nathanaël Cartier
† Prêtre Gourmand †
avatar

Messages : 958
Date d'inscription : 06/10/2012
Localisation : Au cabaret ou dans une sombre ruelle, sans doute. Ou peut-être à l'église, à vous de me trouver !

MessageSujet: Re: Prayers for a lost soul [PV Nathanaël]   Mar 19 Mar - 19:11

Nathanaël avait passé une journée banale, du moins, banale pour lui. Et surtout, une journée bien remplie, comme toutes les journées, en fait. Il se levait à l'aube et ne se couchait que très tard. Parfois, on pouvait se demander comment il faisait pour tenir le coup et à vrai dire, il lui arrivait de se poser lui-même la question. Mais au fond, ça n'avait pas d'importance. Tant qu'il pourrait faire ce qu'il faisait, il le ferait. Peu de personnes savaient à quelles activités il s'adonnait une fois la nuit tombée et c'était mieux ainsi. Quoiqu'il en soit, après avoir écouté une dernière confession, il avait momentanément quitté Notre-Dame pour aller se restaurer. Enfin, quitter n'était peut-être pas le mot puisque ses provisions se trouvaient chez lui et son chez lui, c'était la cathédrale. Disons qu'il s'était juste retiré de l'immense hall pour le moment. Il fallait dire qu'après une journée aussi chargée, il mourait de faim ! Et quoi de mieux que quelques gâteaux pour aller mieux ?

Il était évidemment loin de se douter de ce qui était en train de se passer alors qu'il s'empiffrait. Ah, quel bonheur de pouvoir déguster d'aussi bons gâteaux ! C'était là son péché mignon, il n'y pouvait rien ! Et puis, des coups retentirent à sa porte, des coups qui le firent même sursauter car il ne s'y était pas du tout attendu et puis, ils avaient été assez forts et insistants. Il reconnut alors la voix de la Soeur qui se trouvait encore à l'église et il s'empressa d'aller lui ouvrir en délaissant, à contecoeur, son gâteau entamé. La Soeur lui expliqua qu'il y avait une jeune femme à l'intérieur de l'église qui était en larmes et qui réclamait de lui parler à lui et à personne d'autre. Alarmé, mais également intrigué, Nathanaël s'empressa donc de retourner à l'intérieur de la cathédrale. S'il y avait là une âme en peine, il se devait de l'aider au plus vite. La faire attendre aurait été très impoli et même totalement impensable !

Il ne tarda pas à apercevoir la silhouette recroquevillée sur un banc, tremblotante. Le jeune homme fit signe à la Soeur de les laisser, puis s'approcha d'elle, n'ayant pas encore reconnu la personne qui l'avait en quelque sorte sauvé lors de la soirée d'anniversaire organisée par le Cabaret.

« Je suis là, mon enfant. Vous n'avez plus rien à craindre. »

Il posa doucement une main sur l'épaule de la jeune femme et tenta de la regarder d'un peu plus près. Ce fut là qu'il la reconnut et de ce fait, il se figea. C'était...June Ravenclose. L'amie d'Aldrick et celle qui l'avait giflé à la soirée pour lui remettre les idées en place. Cette même jeune femme qui l'avait vu dans un état des plus pitoyables et des plus honteux. Malgré lui, il sentit le rouge lui monter aux joues en se rappelant ce moment très embarrassant.

  « June ? « 

Quel idiot. Si elle était venue le voir, ce n'était certainement pas pour lui rappeler cette fête. Elle avait l'air complètement désemparée et elle avait les yeux rougis. Sans doute avait-elle pleuré. Nathanaël se reprit rapidement car, aujourd'hui, il ne s'agissait pas de lui.

« Que se passe-t-il ? On m'a dit que vous ne vouliez parler qu'à moi. »

Il finit par s'asseoir à ses côtés et lui prit les mains entre les siennes tout en lui adressant un regard et un sourire bienveillants. Inutile de dire qu'il n'avait pas grand chose à voir avec le pirate un peu éméché de la dernière fois.

« En quoi puis-je vous aider ? »

_________________


Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Prayers for a lost soul [PV Nathanaël]   Dim 14 Avr - 6:18

Un certain nombre de minutes passèrent avant que des pas ne se dirigent à nouveau en direction de June. Combien exactement, elle ne saurait le dire, perdue dans ses pensées comme bien souvent. Ce ne fut toutefois pas la même voix que tout à l'heure qui s'éleva dans l'air. Les notes étaient plus graves et, même si leur propriétaire n'était de toute évidence pas saoul tel que lors de leur dernière rencontre, June croyait le reconnaitre également. C'était bel et bien cette personne qu'elle souhaitait tant rencontrer. Quel soulagement ! Et puis, tant qu'elle demeurait calme, elle ne succomberait pas aux ténèbres... Peut-être était-ce vraiment la fin de ce cauchemar, alors ? C'est cette maigre lueur d'espoir qui lui redonna quelques forces, lui permettant de relever un peu la tête plutôt que de rester prostrée dans cette position désespérée. Elle mit toutefois un petit moment supplémentaire avant de prendre la parole et répondre à la fameuse question qui lui avait été posée, car la tristesse et la honte demeuraient présentes. De plus, elle voulait s'assurer que personne d'autre ne pourrait les entendre; June en avait assez des médisances sur son compte, elle en avait assez vécu à Londres...

« J'ai bien peur d'avoir besoin de vos talents particuliers, mon Père... On m'a dit que vous étiez exorciste et... Je pense que... Le Mal s'est emparé de mon âme depuis si longtemps déjà, sans même que je ne m'en rende compte... Du moins pas totalement, je préférais sans doute me voiler la face...» murmura-t-elle de sa voix brisée, n'osant plus vraiment le regarder en face à ce moment, à ces révélations terribles.

Comment, pourquoi ? C'étaient des détails qu'elle préférerait ne pas avoir à aborder, si c'était possible, ni même les raisons pour lesquelles elle avait cette impression... June avait simplement laissé son esprit être victime de la folie qui lui promettait de régler tous ses problèmes. Et elle en avait si honte... Car au lieu de disparaître, ses tracas déjà nombreux autrefois n'avaient fait que se multiplier ! Elle était prise au piège... C'était là, la véritable cause de son désespoir... Et pourtant, elle continuait d'avancer, la tête haute, aussi fière qu'il lui était possible de l'être selon les circonstances, même si elle en pleurait parfois beaucoup. Si elle semblait effrayée, le prêtre n'accepterait probablement jamais sa requête qui était pourtant des plus importantes ! Il fallait juste qu'elle ait un peu confiance en cet homme... Son ton était plus assuré et sérieux lorsqu'elle reprit la parole, le regard soutenant celui de son vis-à-vis sans flancher, montrant bien toute sa détermination à connaître la vérité. Il fallait en finir une bonne fois pour toute avec tout ce mystère qui l'entourait ! Si elle en savait un peu plus... Alors peut-être pourrait-elle reprendre un tant soit peu la maîtrise de son existence...

« Soyez franc, s'il est trop tard pour moi, je vous en prie. »

À vrai dire, elle ignorait tout de ce qu'il pouvait avoir à faire pour découvrir la présence d'un esprit maléfique rongeant son âme, ni même pour le faire disparaître, mais cela lui importait peu, en vérité, maintenant qu'elle y réfléchissait plus sérieusement. Elle était prête à tout si c'était possible, si cela pouvait la délivrer de ce fardeau. Elle voulait simplement savoir ce que lui réservait l'avenir avec une certitude légèrement supplémentaire... Devrait-elle toujours vivre parmi le sang et l'angoisse ? Qui sait... Après tout... June avait éloigné Dieu de ses pensées et elle avait pêché tant de fois à cause de cette autre facette, même si c'était contre son gré... Il avait alors entièrement le droit de lui refuser cette chance de rédemption, n'est-ce pas, tout miséricordieux soit-Il... Pourvu que Nathanaël ne s'en veuille pas trop si c'était le cas...
Nathanaël Cartier
† Prêtre Gourmand †
avatar

Messages : 958
Date d'inscription : 06/10/2012
Localisation : Au cabaret ou dans une sombre ruelle, sans doute. Ou peut-être à l'église, à vous de me trouver !

MessageSujet: Re: Prayers for a lost soul [PV Nathanaël]   Ven 28 Juin - 10:11

Nathanaël ne s’était pas du tout attendu à voir June, surtout ici, à Notre-Dame. Sa présence lui rappelait ce moment très embarrassant qu’il avait vécu il n’y a pas si longtemps…or, il aurait préféré tout oublier de cet instant-là. Néanmoins, le désarroi évident de la jeune femme enfuit momentanément cet épisode aux fins fonds de son esprit. Que pouvait-elle avoir pour se retrouver dans un tel état et contrainte de venir le voir ? Il s’était assis à ses côtés et lui avait pris les mains, histoire de la rassurer, voire la consoler – dans la mesure du possible. Il ne pouvait de toute façon pas faire grand chose, autre que lui apporter un peu de réconfort et écouter ce qu’elle avait à lui dire. Il l’interrogea d’ailleurs à ce propos et jamais, ô grand jamais, ne s’était-il attendu à une telle révélation. Il en resta même bouche bée l’espace de quelques secondes. Elle pensait que le Malin s’était emparé de son esprit ? Si elle disait vrai, il n’y avait pas une seconde à perdre ! Et il était évident qu’il allait faire tout son possible pour l’aider. Eradiquer le Mal de la surface de la planète était, après tout, la mission qu’il s’était lui-même attribuée, bien que cela paraisse difficilement réalisable, surtout quand on était seul ! Néanmoins, il voulait au moins y contribuer un peu, à sa manière.

Il l’observa un long moment en silence, tentant de déterminer par le simple regard si elle était possédée. Toutefois, ses traits, son regard, bref, tout semblait normal. Ses mains étaient un peu froides, mais pas glacées non plus. Il allait devoir conduire un examen plus précis et plus approfondi et Dieu savait que ce ne serait pas très agréable pour la jeune femme. S’il était trop tard pour elle ? Nathanaël secoua doucement la tête.

« Il n’est jamais trop tard, mon enfant. A première vue, je ne décèle aucune présence maléfique en vous…mais je vais devoir procéder à quelques vérifications si vous n’y voyez pas d’inconvénients. »

Il lui adressa un petit sourire qui se voulait rassurant avant de poursuivre.

« Qu’est-ce qui vous fait dire que vous êtes possédée ? J’imagine que vous n’en êtes pas venue à cette conclusion sans raison…Dites-moi tout, s’il vous plaît. N’ayez pas peur. J’ai besoin de tout savoir pour pouvoir établir un diagnostic précis et ensuite déterminer la meilleure méthode pour vous aider. »

Il espérait vraiment que June se trompait, qu’elle allait bien et qu’aucun esprit maléfique n’avait élu domicile dans son esprit. Il l’espérait car, même s’il connaissait à peine cette jeune femme, elle semblait être quelqu’un de bien et puis, elle était surtout l’amie d’Aldrick. Si elle était vraiment possédée, comment pourrait-il apprendre à son meilleur ami que June allait devoir subir un exorcisme ? Selon le degré de possession, le processus était plus ou moins violent et même effrayant, voire douloureux…D’ailleurs, il se demanda l’espace d’un instant s’il ne devait pas d’abord avertir le commissaire et lui en parler, mais après une courte réflexion, il jugea que ce serait une mauvaise idée. Et puis, il y avait aussi le secret professionnel !

« Venez, il vaut mieux que nous allions dans un endroit plus privé. »

Il ne pouvait pas s’occuper de la jeune femme ici, à la vue de tous. Il se leva donc et invita June à en faire de même, puis, il l’emmena vers ses quartiers, des quartiers très modestes au sein même de l’imposante bâtisse. Mais il n’avait pas besoin de plus, De toute façon, il passait plus de temps dehors que chez lui. Il incita June à s’asseoir sur l’une des deux simples chaises près de la table et s’assit en face d’elle.

« Dites-moi tout. Comment cela a-t-il commencé ? Est-ce que ça fait longtemps ? »

Avant de passer à la pratique, il devait absolument en savoir plus. Il ne pouvait pas prendre de risques, après tout.


_________________


Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Prayers for a lost soul [PV Nathanaël]   Lun 29 Juil - 16:45

Aucun signe de possession. Ces mots si simples, qui en auraient rassurés plus d'un, glacèrent le sang et la peau de la pauvre June. Si ce n'était pas une présence maléfique, alors cela signifiait que c'était une envie refoulée chez elle, en fait, non ? C'était tout bonnement impossible. Le dégoût n'était pas simulé, lui. La peur avait fait son nid dans son cœur de jeune femme, et la folie était enracinée depuis longtemps dans son esprit, mais son cœur n'était pas devenu un fruit pourri pour autant... Elle se devait de le croire, pour le salut de son âme, mais également pour tous ceux qui lui étaient cher et qui la côtoyaient. Une lueur d'espoir se dessina malgré tout au milieu des ténèbres qui avaient commencés à s'étendre depuis la nouvelle désastreuse. Il était possible qu'elle ne se soit pas trompée, même s'il n'y avait aucun indice en ce sens ? June se serait presque jetée à ses genoux pour le supplier de l'aider, peu importe le reste. Qu'était-ce un peu de souffrance physique, comparé à un esprit tourmenté, déchiré entre amour et haine ? Ce n'était rien, voilà. Rien du tout ! La cantatrice se contenta plutôt de le suivre docilement jusqu'à une petite salle où ils seraient seuls. Elle se laissa choir sur la petite chaise d'une manière semblable. Normalement, elle aurait sûrement fait preuve de plus de prudence, mais dans les circonstances, elle n'en avait pas la force, tout simplement... Elle devait avoir l'air si misérable, comme une poupée brisée... Répondre à ses questions, par contre, serait plus difficile. D'autant plus qu'elle n'en avait jamais vraiment parlé à qui que ce soit auparavant, laissant les faits tout expliquer d'eux-même cette part d'ombre en elle. Elle finit toutefois par ouvrir la bouche, se faisant d'abord un peu hésitante.

« Tout a commencé il y a environ deux ans. On m'a envoyé à l'asile, à cette époque. Sans doute le méritais-je. Je ne suis pas une mauvaise personne... Mais j'ai tout de même fait du mal aux autres. Je suis allée jusqu'à en tuer certains, pour l'amour d'un homme qui ne me voyait même pas. Aujourd'hui encore, sans en avoir forcément le souvenir, je me réveille avec du sang sur les mains, mes rêves sont peuplés de cauchemars... J'en suis même venue à vouloir mourir, je me suis perdue dans le pêché ! Elle entache mon âme. Elle est devenue mon ombre, mon double... Ce ne peut être que l'œuvre du Diable... »

Elle ferma les paupières, traits tendus, le teint aussi pâle qu'une morte, tentant de retenir les larmes qui lui montaient à nouveau aux yeux. Elle ne voulait pas que raconter tout cela la ramène à la surface, elle voulait juste être un peu rassurée, ou alors continuer à se convaincre elle-même. Que tout cela n'était pas un message de son subconscient. Mais bien sûr que l'ombre écoutait, elle planait toujours sur sa tête, voulant la dévorer vive jusqu'à ce qu'il ne reste plus aucune trace de ce qu'elle était réellement.

June. Tendre June. Jolie June. Laisse-moi sortir. Laisse-le voir. Il comprendra mieux. Laisse-moi m'amuser, s'il te plaît ♥

« Elle veut reprendre le dessus, à chaque instant de chaque jour. En ce moment même, elle murmure dans mon esprit, même si elle se fait rarement aussi insistante. Mais elle veut me faire disparaître. J'en suis sûre... Et elle trouvera le moyen de prendre le dessus si vous semblez être une menace pour l'une de nous... »

De telles révélations étaient épuisantes, surtout lorsqu'on pleurait au travers, mais elle sentait tout de même un certain poids s'être envolé de son cœur. C'était déjà un bon début, à son avis. Éprise d'une telle fatigue, ses yeux demeurèrent fermés. Elle voulait se reposer, rien qu'un instant... Sa conscience était en train de s'effriter et son autre facette refuserait de disparaître aussi facilement, elle n'aimait pas ce qui était dit par la jolie June... Le visage perdrait-il sa douceur pour une délicieuse folie, l'ange perdrait-il ses ailes ? Ou alors Nathanaël serait-il assez prévenant pour réussir à la ramener à l'éveil, la réalité ? D'un autre côté... Ne serait-ce pas idéal, pour ce prêtre qui désirait en savoir plus sur la situation... Il pourrait s'entretenir directement avec cette double personnalité, peu importe ce qu'elle était vraiment... Bien sûr, cela pouvait s'avérer dangereux, mais qu'est-ce qui ne le serait pas, dans ce genre de situation ? Les cartes étaient entre ses mains. À lui de choisir sa prochaine approche de la situation. De toute façon, la Ravenclose ne repartirait pas sans avoir obtenu des réponses. Ce mystère la rongeait beaucoup trop, depuis trop longtemps. Alexander l'avait en quelque sorte mise sur la piste de la vérité, à demi-mots, mais elle refusait de chercher leur sens, car elle refusait d'y croire, tout simplement, et il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir...
Nathanaël Cartier
† Prêtre Gourmand †
avatar

Messages : 958
Date d'inscription : 06/10/2012
Localisation : Au cabaret ou dans une sombre ruelle, sans doute. Ou peut-être à l'église, à vous de me trouver !

MessageSujet: Re: Prayers for a lost soul [PV Nathanaël]   Ven 15 Nov - 13:43

Spoiler:
 

Il aurait fallu être aveugle pour ne pas se rendre compte que June souffrait et pas qu’un peu. Elle avait l’air tourmentée et effrayée en même temps et même si elle ne lui avait pas explicitement demandé son aide, Nathanaël la lui aurait offerte tout de suite. Voir quelqu’un dans un tel état lui était presque insupportable et il ne se voyait pas détourner le regard et ne pas lui venir en aide. Il était ainsi, après tout. Et puis, ça faisait aussi un peu partie de sa fonction et surtout, de sa nature. On trouvait difficilement quelqu’un d’une bonté semblable à la sienne. Tant que cela concernait les êtres humains, bien entendu. Les créatures du Mal, comme il les appelait, c’était une autre histoire et nous ne nous étendrons pas là-dessus pour le moment.
Quoiqu’il en soit, il était prêt à faire le nécessaire pour venir en aide à cette jeune femme au bout du rouleau. Peut-être était-il son dernier recours et si tel était le cas, il ne pouvait pas faillir.

Il avait essayé de la consoler un peu, lui parlant sur un ton infiniment doux. Il ne voulait surtout pas la brusquer ni en rajouter à son désarroi apparent. Pour commencer, il la questionna afin d’obtenir plus de détails sur sa condition et sur la raison qui l’avait poussée à croire qu’elle avait besoin d’un exorcisme. Mais pour cela, il préféra aller dans un endroit plus discret car à tout moment, quelqu’un d’autre pouvait entrer et surprendre leur conversation. Et nul doute que June n’avait vraiment pas besoin de ça. Après tout, les gens parlaient, colportaient des rumeurs.
Le prêtre l’invita donc à le suivre dans ses modestes quartiers avant de prendre place en face d’elle, prêt à écouter son histoire, ou ce qu’elle voulait bien lui en dire. Durant tout le récit, il ne prononça pas le moindre mot, laissant June parler à son rythme et surtout s’arrêter lorsqu’elle en aurait envie ou besoin.

Inutile de dire qu’il ne s’était pas du tout attendu à de telles révélations. Cette jeune femme aux allures frêles et douces avait du sang sur les mains ? C’était difficile à croire, mais Nathanaël n’avait aucune raison de mettre sa parole en doute. On ne confiait pas une chose aussi grave à quelqu’un si on n’en était pas sûr.
Une fois qu’elle eut terminé, il garda le silence et se leva pour mettre de l’eau à chauffer. Un bon thé leur ferait du bien à tous les deux. Il se rassit en face de la jeune femme et posa une main compatissante sur la sienne, brièvement, histoire de lui montrer qu’il était là quoiqu’il arrive. Le plus dur restait à faire, évidemment, et pour l’heure, le jeune homme n’était toujours pas convaincu qu’il s’agissait bien d’un cas de possession. Pour en être sûr, il lui faudrait une preuve, une vraie. Et il n’y avait qu’un moyen de l’obtenir…

« Elle ? Qu’entendez-vous par là ? L’entité qui vous hante ? »

Après tout, elle n’avait évoqué aucun nom, aucune désignation autre qu’elle et il fallait qu’il en sache un peu plus, même si au fond, ce n’était pas très important. Avant de poursuivre, il entreprit de préparer le thé et tendit ensuite une tasse bien chaude à June, un petit sourire aux lèvres. Il en prit une pour lui également et entoura la tasse de ses mains pour les réchauffer. C’était agréable…

« Je sais que ce que je vais vous dire ne va pas vous plaire, mais…je vais devoir lui parler pour me faire une idée plus précise de ce qui vous hante et de ce qu’elle veut. »

C’était hélas la seule solution, même s’il savait que June n’aimerait pas ça. Sans doute craindrait-elle ne plus pouvoir reprendre le dessus…mais si une telle chose se produisait, Nathanaël mettrait tout en œuvre pour la faire revenir. Au vu de la description de la jeune femme, il pouvait très bien s’agir d’un esprit malin, mais il n’en était pas certain. Il avait déjà rencontré des personnes affirmant être possédées ou hantées par une entité maléfique avant qu’il ne s’avère que ces personnes souffraient tout simplement de troubles de la personnalité.
Le brun but une gorgée de son thé avant de poser la tasse sur la table.

« Je vous fais la promesse de faire tout ce qui est en mon pouvoir pour vous aider. Alors, faites-moi confiance. »

C’était sans doute plus facile à dire qu’à faire, mais que pouvait-il dire ou faire d’autre ? Il avait besoin de l’entière confiance, mais aussi de l’entière coopération de June…

_________________


Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Prayers for a lost soul [PV Nathanaël]   

 

Prayers for a lost soul [PV Nathanaël]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Patte de Sorbier | I'm poor little soul who have lost all control || PAUSE
» Bleach Lost Soul
» LOST LE RPG
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Alice always lost... [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cabaret du Lost Paradise - Forum RPG :: Archives :: Affaires classées :: RPs sans suite-