Aller en haut
Aller en bas
Neige

Cabaret du Lost Paradise - Forum RPG

Forum RPG fantastique - Au cœur de Paris, durant la fin du XIXe siècle, un cabaret est au centre de toutes les discussions. Lycanthropes, vampires, démons, gorgones… Des employés peu communs pour un public scandaleusement humain.

Partagez | 
 

 Augustin Beaurepère, Photographe râleur et furtif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ester Jones
Apprentie photographe
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 26/12/2014
Age : 24
Localisation : Derrière un flash !

MessageSujet: Augustin Beaurepère, Photographe râleur et furtif    Sam 15 Aoû - 15:22

Présentation, Lost ParadiseGinoza Nobichika ~ PSYCHO-PASS

Augustin Beaurepère

Je capture le présent, mais nul ne me capture.

    Surnom(s) : Le courant d’air
    Âge (en apparence) : 28 ans
    Sexe : Homme
    Nationalité : française
    Orientation sexuelle : Au choix
    Race : Sylphe (ou chimère)
    Métier : Photographe
    Taille : 1M69
    Poids : 75kgs

Autre chose ?  Il travaille aussi pour le Dandy, où il jouit d’un bonne réputation et de quelques années d’expériences.

Libre [x] //  Réservé [ ] // Pris [ ]



Personnality…

Contre vent et marrée



  • Professionnel : On pourrait presque dire perfectionniste. Lorsqu’il a un travail à faire, quelque soit le temps ou l’énergie que ça lui prendra, vous pouvez être sûr qu’il le fera et le fera bien. Il lui arrive aussi d’aider ses collègues dans le besoin, pour rendre un travail de qualité.

  • Bourru : Augustin n’a pas la langue dans sa poche, et ne s’en cache pas. Il ne s’encombre pas de manières inutiles et dit ce qu’il pense, même s’il sait que ça ne va pas plaire. Si son franc parler le rend parfois solitaire, certains apprécient malgré tout l’honnêteté qui l’accompagne.

  • Chanceux : S’il ne gagnera pas un rond à un jeu d’argent, Augustin a une autre forme de chance : il a le chique pour être sur les lieux des plus grands évènements qui paraîtront plus tard dans le journal.  De la qualité de ses photographies et de sa répartie dépendent le reste...

  • Râleur : Le photographe ne se gêne pas pour le dire quand ça ne lui plait pas. Et en vérité, cela lui arrive souvent. Mais loin d’en vouloir au monde entier, il râle puis passe à autre chose. On dirait même que plus il râle et plus il est efficace.

Rumeurs…

Si vous voulez la liberté, prenez-la (B. Lafont)



  • Fils cadet d’une fratrie de 3 garçons, il était destiné à reprendre une partie des affaires familiales. Mais non content de suivre le chemin qui lui était tracé, il se forma à la photographie, et ouvrit “La boîte Noire”, son entreprise. Comment ? Cela reste un mystère.

  • On prétend qu’il est insomniaque, et qu’il n’est pas rare de le voir se balader de nuit dans la capitale avec son matériel le moins encombrant dans l’espoir d’assister à un scoop, ou de surprendre un paysage incroyable qu’il tentera au mieux de traiter pour une exposition future.

  • Il aurait des contacts aussi divers que variés, allant des enfants des rues, aux bandits notoires, sans omettre la police ou les personnalités hauts placées. Il rechigne cependant à faire appel régulièrement à ces dernières, lassé de leurs baratins politique sans queue ni tête.


Other…

Têtes en l’air

Ester Jones


C’est son apprentie. Il ne voulait pas la prendre au départ, mais elle a tellement insisté, qu’il a fini par craquer. Ils se chamaillent tout le temps, mais au fond il l’apprécie, car il peut lui parler librement. Il garde toujours un œil sur elle, elle est un peu… étrange.

Gaspard Durnay


Son boss. C’est l’un des rares hommes avec lesquels il s’entend bien sur la durée. Il faut dire que le patron a l’art et la manière de le faire travailler à moindres frais aux heures les plus indues. Étonnement, même s’il s’en rend compte, cela ne gêne pas Augustin, qui pour contre balancer, a imposé son assistante à toute l’équipe en exigeant le meilleur pour celle qui se débrouille “pas trop mal avec un objectif dans les mains”.

Valentine Lefevre


Valentine est une collègue de choix. Ils se connaissent depuis plusieurs années, et se retrouvent régulièrement à travailler ensemble. Chacun apprécie le professionnalisme de l’autre. Néanmoins, depuis quelques temps, elle se montre plus calme et solitaire quand ils sont amenés à se croiser sur le terrain. Sûrement à cause de son nouvel assistant qui la suit partout ou de ses nouvelles manies frôlant la paranoïa.


Si vous avez des questions, ou voulez plus de détails, n'hésitez pas à me MP.
Voir le profil de l'utilisateur
 

Augustin Beaurepère, Photographe râleur et furtif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Le Furtif
» Ce que les enfants pensent de leur père!!!
» Le contrôleur doit se réveiller [Royaume kinétiques]
» Départ du Furtif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cabaret du Lost Paradise - Forum RPG :: Avant d'entrer au Lost Paradise :: Habitués :: Propositions des membres :: Civils [17/20 libres]-