Aller en haut
Aller en bas
Neige

Cabaret du Lost Paradise - Forum RPG

Forum RPG fantastique - Au cœur de Paris, durant la fin du XIXe siècle, un cabaret est au centre de toutes les discussions. Lycanthropes, vampires, démons, gorgones… Des employés peu communs pour un public scandaleusement humain.

Partagez | 
 

 Lotte Hochvogel | Et surtout pas de bruit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lotte Hochvogel
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 14/07/2016

MessageSujet: Lotte Hochvogel | Et surtout pas de bruit.   Mar 19 Juil - 13:16

Lotte Hochvogel

Taisez-vous, vous faites trop de bruit.

Ronchonne — Surpuissante — Irritable — Calme — Peu loquace — Déterminée — Méfiante Dans la bibliothèque de la Curia, c'est elle qui fait la loi. Personne ne doit la contredire, à moins que cela soit pour une raison précise. Les excuses, elle s'en moque, si quelqu'un dérange la bibliothèque, il se retrouvera jeté à l'extérieur en un coup de pied bien placé. Elle sait tout ce qu'il s'y passe, n'espérez pas vous en tirer si vous avez malencontreusement plié une page de livre ancien. Dans ses meilleurs jours, elle acceptera de discuter un petit peu, mais il est rare de la voir immobile et inactive. Elle a toujours quelque chose à faire, et quand elle n'en a pas, elle se retire quelques minutes pour lire un peu. Pour s'attirer ses faveurs, il est conseillé de lui offrir un petit cadeau rare qui fera mouche à chaque fois. Autrement elle ne rendra aucun service.

Les personnes les plus proches d'elle sont ses bibliothécaires qu'elle a elle-même embauché. Pour espérer approcher Lotte, la meilleure chose est d'abord de s'adresser aux employés de la fantastique bibliothèque car eux seront plus facilement à votre écoute (enfin sauf Charles-Alexandre qui vous chassera sans doute…)
FICHE | CONTACT




Il était une fois…

Libre pour 1 Rp.

Hier…

Titre du RP | Partenaires de RP

Aujourd'hui…

Titre du RP | Partenaires de RP

Demain…

Titre du RP | Partenaires de RP


Amis, amour et emmerdes

Je n'ai besoin de personne.

Lotte n'est pas du genre à se faire des amis. Elle préfère rester seule qu'avec quelqu'un qu'elle ne connaît pas. Si vous souhaitez vraiment connaître Lotte un peu mieux, vous devriez préparer un petit cadeau. Ça fait toujours son effet. Elle trouvera aussi toujours une place pour un ou une nouvelle bibliothécaire qui cherche un travail, mais il faudra être à la hauteur.

C'est leur vie, pas la mienne.


Ceux contre qui elle ne râle pas

Sa bibliothèque

Lost Paradise

Tous les savoirs sont à la bibliothèque de Minerve

Véritable mine de connaissances, la bibliothèque de Minerve est le cœur de Lotte. Elle sait tout ce qu'il s'y passe, connaît l'emplacement du moindre livre, peut la traverser dans sa totalité en à peine quelques secondes et faire taire ceux qui n'ont pas vu les innombrables panneaux « Silence » disséminés un peu partout. La Simurgh vit dans sa bibliothèque, rares sont les jours où elle la quitte. Quand elle doit s'absenter cependant, les bibliothécaires font tout pour faire en sorte que Lotte retrouve son bien dans l'état où elle l'a laissé. À l'intérieur de sa bibliothèque, Lotte est invincible. Nombreux furent les sorciers ou les nécromanciens trop sûrs d'eux qui finirent encastrés dans le mur à la sortie de la bibliothèque. Autant dire que Lotte tient à sa bibliothèque, et bon courage à celui qui osera briser l'harmonie qui y règne.



Johannes Gutenberg

Lost Paradise

« Pourquoi pas… Lotte Hochvogel ? »

Si aux yeux de tous, Johannes Gutenberg est le grand inventeur de l'imprimerie, pour Lotte il était surtout son plus grand confident, et celui qui lui a offert les quatre années faisant partie des plus belles de sa vie sous forme de petite fille. Jeune orfèvre en quête d'un but dans sa vie, il a partagé plusieurs années en compagnie de Lotte qui lui a appris le fonctionnement de l'ancienne imprimerie chinoise et qui l'a assisté lors de sa création de la première imprimante à caractères mobiles. Grand homme, il a depuis toujours voué une gratitude éternelle à la Simurgh à laquelle il a offert la première Bible imprimée au monde. Maintenant décédé et sa tombe disparue, il reste présent dans le cœur de Lotte à chaque fois qu'elle voit un livre imprimé. Autant dire que Johannes ne quitte jamais vraiment l'esprit de la petite directrice. C'est lui qui a trouvé ce nom de Lotte Hochvogel, qu'elle porte désormais.




Ceux qui travaillent avec elle

Ladli Naidu

Lost Paradise

« Mille trois cent cinquante huit pages pour être précise »

Venue tout droit d'Inde, Ladli est une churel, un esprit vengeur suceur de sang antipode maîtrisant la magie noire. Autant dire qu'il ne faut pas lui chercher des ennuis. Autrefois jeune femme amoureuse, la pauvre fut couramment battue par son époux et mourut lors de l'accouchement de son enfant. Animée par une puissante volonté de vengeance, Ladli est revenue d'entre les morts et s'est occupée de son mari ainsi que de tous les hommes qui l'ont faite souffrir tout au long de sa vie. Recrutée par Lotte lors d'un séjour en Inde, Ladli a su trouver dans la bibliothèque de Minerve un nouveau foyer où vivre sans être ennuyée. Si son apparence est constamment celle d'une femme magnifique couverte de voileries somptueuses teintées de pourpre, elle devient tout à fait hideuse et effrayante lorsqu'elle s'énerve. Fort heureusement, seul son défunt mari (et Lotte) a eu l'occasion de la voir ainsi.

Elle a la fâcheuse manie de compter tout ce qui lui tombe sous la main. Graines, pierres, pages, livre, tout y passe, et elle ne s'occupera de rien d'autre tant qu'elle n'aura pas tout compté. Dépourvue de tout second degré, elle est très mauvaise en blague et n'a pas vraiment d'humour. Il est déconseillé d'essayer de la séduire.



Charles Alexandre

Lost Paradise

*Se dresse fièrement pour prendre la pose*

Le premier employé de Lotte. Après s'être installée dans la bibliothèque, la Simurgh s'est rapidement rendue compte que l'endroit était très, très poussiéreux. N'étant pas très férue de tâches ménagères, elle décida d'ensorceler un balais qui passait par là. Ainsi fut né Charles-Alexandre, grand intendant des tâches ménagères.
Mais force est de constater que le balais n'avais pas envie de rester balais toute sa vie, car très vite son caractère très prononcé se heurta aux directives de Lotte. Souvent en train de faire la tête, il n'est pas rare de retrouver le balais isolé dans une section éloignée en train de balayer avec frustration le coin dans lequel il espère pouvoir rester caché. Mais son instinct d'outil ménager reprenant souvent le dessus, Charles-Alexandre finit toujours par se plier aux ordres de la directrice et va s'occuper du rayon attribué. Éternel rival de Plantagenet, le balais au manche de chêne, il fera tout pour montrer que c'est lui, le plus grand balais de la bibliothèque.
On raconte qu'il est secrètement amoureux du plumeau en plumes d'autruche en charge de la réserve, mais difficile de le comprendre vraiment avec ses gestes frénétiques à la signification obscure. Seuls Lotte et les employés de la bibliothèque le comprennent vraiment.



Ingrid et Astrid

Lost Paradise

« Bienvenue… » « … à la bibliothèque de Minerve ! »

Astrid est à gauche, Ingrid à droite. Sœurs mortes-vivantes pleines d'énergies, elles ont la particularité de ne jamais se séparer, tout simplement car elles sont des sœurs siamoises. En effet si toutes deux ont deux bras et un buste, elles partagent les mêmes hanches et les deux mêmes jambes. Heureusement pour elles, elles ne se disputent jamais et sont toujours d'accord. Autrefois jeunes sœurs siamoises, les deux filles moururent à l'âge de 15 ans d'une sévère pneumonie. On les enterra dans un cercueil à la forme particulière afin qu'il puisse accueillir leur drôle de corps. Bouleversé par la vision de ce cercueil, dont la forme s'apparentait à celui d'un cœur, un fossoyeur les déterra et se mit en tête de les ramener à la vie. Durant ses interminables recherches, il prit soin de faire conserver le corps des jumelles afin qu'il ne pourrisse pas et parvint finalement à leur faire rouvrir les yeux.
Dépourvues de tout souvenir concernant leur vie passée, elles vécurent quelques temps en compagnie du fossoyeur qui à son tour mourut d'une crise cardiaque foudroyante. Perdues, seules et dépourvues de libre arbitre, elles furent accueillies par Lotte après que les membres de l'exécutif de la Curia les aient récupérées. Les deux zombies acquirent peu à peu une nouvelle conscience qui leur est propre et vouent à Lotte une infinie gratitude.
Ne pouvant trouver des robes taillées pour elles, elles ont appris à faire de la couture et se fabriquent leurs propre robes. Grandes amatrices d'histoires d'amour, elles suivent les potins de la Curia avec grand intérêt et sont très amies avec Madeleine Belrose. Leur conception de la beauté est particulière et assez macabre, il est assez difficile de les comprendre sur le sujet…



Boniface

Lost Paradise

« Fabuleux ! C'est fabuleux ! »

Boniface est ce que l'on appelle un Chickcharney, un homme hibou venu tout droit des îles des bahamas. Très respectable, il fait partie des plus anciens employés de la bibliothèque et connaît très bien Lotte. Son côté facilement impressionnable et érudit lui rappelle Gutenberg qui se comportait un peu de la même manière. Serviable, il peut sembler intimidant à première vue alors qu'en réalité il doit être le plus amical des employés de Lotte. Boniface est également un grand lecteur et possède une vitesse de lecture dépassant de loin celle de l'espèce humaine.
Il a la fâcheuse tendance de constamment tourner la tête, même quand il est en pleine discussion. Le contact visuel ne doit pas être le plus important pour lui… En réalité Boniface est souvent en train de faire deux choses à la fois sans y prendre attention. Il est par ailleurs extrêmement minutieux (même psychorigide mais il déteste qu'on lui dise de cette manière) et il n'est pas anodin de le voir remettre les livres « bien comme il faut » sur leur étagère pour qu'aucun millimètre ne dépasse. Et il y met tout son cœur !



Glenda

Lost Paradise

« Le fantôôôme chaaanteuh… Il chaante derrière tooi… »

Glenda est une vieille banshee galloise connue sous le nom de Gwrach-y-Rhibyn. Vieille dame mystérieuse, elle passe son temps à errer dans la bibliothèque sans un bruit, le regard absent. Toujours vêtue de son gigantesque manteau noir, seule sa tête et ses mains squelettiques dépassent, si bien qu'on ignore quelle est sa réelle corpulence. Son apparence sinistre n'est cependant pas à prendre au premier degrés, car Glenda est en réalité une très gentille dame, un peu bizarre certes, mais loin d'être cruelle. Son passé de banshee révolu, elle coule ses jours paisibles au milieu des livres de la bibliothèque de Minerve. On la retrouve souvent à boire le thé en compagnie de Fennella et Indira.
Il arrive parfois qu'au cours d'une discussion elle cesse de parler et s'éloigne en fredonnant une musique un peu inquiétante, mais on s'y habitue assez rapidement.
On pense qu'elle fredonne en permanence pour qu'on l'entende approcher, car autrement elle ne fait aucun bruit lorsqu'elle marche. Elle aime beaucoup les blagues des sœurs zombies et est très gentille avec les enfants. En revanche, n'osez surtout pas la qualifier d'anglaise, auquel cas nous ne donnons pas cher de votre peau…



Niklas

Lost Paradise

« SNOURGALORUTRE !! »

Jeune nixe venu de Norvège, Niklas est un bel éphèbe au visage somptueux et à la voix ensorcelante. Très distingué, il provoque l'admiration dans le cœur de beaucoup de jeunes demoiselles et même de jeunes hommes, incapables de pouvoir le jalouser. Grand poète, il sait parfaitement manier le vers, tout comme le violon qui est son instrument de prédilection. Il n'est d'ailleurs pas rare de le voir jouer à l'Atrium près de la fontaine. Son corps mouillé en permanence ajoute à ce magnifique tableau une pointe romantique qui saura faire fondre le cœur de ces dames. Mais Niklas, pour ceux qui le connaissent vraiment, c'est surtout des cris, des sursauts, des hurlements saugrenus qui dénotent complètement avec son apparence. Toujours suivi de deux serpillères chargées d'éponger l'eau qui goutte de ses vêtements, il arpente les rangées de livre la mine inquiète, les mains tremblantes, effrayé à l'idée de voir apparaître quelque chose d'effrayant juste devant lui.
On ignore d'où lui viennent ses étonnantes phobies, mais il est toujours rigolo de l'entendre crier des mots inattendus. C'est d'ailleurs là le jeu favori d'Astrid et Ingrid quand elles s'ennuient. Autrement, Niklas a énormément de culture générale et est un musicien hors pair, le tout est de ne pas l'entendre hurler.



Hamida

Lost Paradise

« Les enfants ! Non ! Ne tirez pas les couettes de Lotte ! »

Souvent prise pour une harpie, Hamida est en réalité une alan, une femme oiseau issue des Philippines connue pour dormir suspendue la tête en bas et pour les quantités d'or qui composent sa maison. Longtemps ennuyée par des hommes cupides, elle fut accueillie par Lotte qui lui proposa de s'occuper des enfants venant dans la bibliothèque. En effet les alan ont un instinct maternel très prononcé et il n'est pas rare de les voir prendre sous leur aile des enfants perdus ou abandonnés. Ravie d'être constamment entourée d'enfants, Hamida est une vraie maman poule. Elle sait s'occuper de n'importe quel enfant, ogre ou vampire, lutin ou géant, aucun ne lui résiste. Si on la cherche, il est conseillé de regarder en hauteur, car elle se suspend souvent aux étagères pour amuser ses protégés.
Pour elle, malgré les deux millénaires de vie de la Simurgh, Lotte est une enfant. Elle l'appelle d'ailleurs Petite Lotte (ce qui l'agace au plus haut point) et s'amuse souvent à lui tâter les joues. Pleine d'énergie, Hamida aidera quiconque se perd dans la bibliothèque, mais surtout s'il s'agit d'un enfant. Elle porte toujours quelque chose de doré sur elle, par coquetterie sans doute.



Fennella

Lost Paradise

« D'après mon étude, je pourrai affirmer que […] »

Encyclopédie sur pattes, Fennella sait tout, et ce qu'elle ne sait pas, elle cherche aussitôt à le savoir. Elle dresse en permanence des théories et des hypothèses sur n'importe quel sujet qui lui passe par la tête et les inscrit dans un petit carnet qu'elle garde sur elle. Ne soyez pas étonnez par le troisième œil qui trône au milieu de son front sous sa frange, il s'agit d'une trace de malédiction de fées causée lorsque sa mère enceinte franchit un cercle de fées sur l'île du Man, dont elle est originaire. Possédant son troisième œil depuis sa naissance donc, elle a pris l'habitude de ne jamais cligner des trois yeux en même temps pour en garder toujours un ouvert afin d'être à l'affut du moindre incident. Excellente sentinelle, elle est aussi exigeante et à cheval sur les règles que Lotte. Mais contrairement à Lotte, Fennella est excessivement loquace. En réalité, si on lui pose une question, la machine qu'est son cerveau se mettra immédiatement en route et c'est un flot de parole sans discontinuité qui sortira de sa bouche à une vitesse impressionnante.
Elle est très amie avec les autres bibliothécaires et même si elle semble à première vue réservée et dévouée à son travail, elle ne refusera sans doute pas une pause autour d'une tasse de thé pour en apprendre d'avantage sur n'importe quel sujet.



Callisto

Lost Paradise

« Hmm… Je le ferai demain… »

Sphynge adorant les énigmes, Callisto a longtemps vécu à l'extérieur, où elle questionna de nombreux voyageurs égarés pour passer le temps. C'est lors d'une rencontre avec Lotte, qui lui répondit par une énigme à laquelle Callisto ne put répondre, qu'elle décida de venir travailler à la bibliothèque de Minerve. Mais c'était sans compter sur sa fainéantise légendaire, qui fait que l'on a installé un grand lit à l'entrée de la section des reliques et des livres anciens dont elle a la charge. N'aimant pas garder sa forme humaine pendant plusieurs heures, elle exhibe souvent son imposant corps de lion dont les puissantes pattes dissuaderaient n'importe qui de lui tenir tête. Pour espérer franchir la porte de la section des reliques, vous devrez sans doute répondre à une énigme de son cru, ou bien lui offrir une bouteille d'alcool qui saura la convaincre. Si vous souhaitez la trouver, elle se trouvera sans doute sur son immense lit en train de piquer un somme, autrement elle ne doit pas être loin, car la marche la fatigue trop pour qu'elle ne s'écarte vraiment de son lit.



Indira

Lost Paradise

« Aujourd'hui je mets celui avec le flamand rose en argent ! »

Indira, tout comme Ladli, vient d'Inde, mais elle est tout le contraire de sa compatriote. Fraîche et entraînante, Indira est une apsara, une nymphe céleste réputée pour ses danses magnifiques. Et en effet, Indira adore danser. Le moindre de ses gestes est un mouvement gracieux et rythmé, sa simple démarche se ponctue par des mouvements de hanche distingués et de délicates ondulations des épaules. Rejetée par son groupe d'Apsara à cause d'une histoire d'amour douteuse avec une divinité, elle fut accueillie par Lotte malgré son manque d'intérêt pour la lecture. Ce fut en réalité à force de vivre entourée d'ouvrages qu'Indira se prit d'intérêt pour l'encre et le papier. Pleine d'élégance, on la remarque surtout avec les chapeaux fantasques qui ornent sa tête. Tantôt une reproduction de la tour de Babel faite en fruit, tantôt une parade d'éléphants sculptés dans de l'ivoire, parfois même une copie d'elle-même portant aussi un chapeau la représentant de la même manière ; autant dire que chaque journée a droit à son chapeau affriolant. Elle est sans doute la plus abordable des bibliothécaires et la moins déroutantes. Enfin, c'est à vérifier.



Ceux avec qui elle aime boire le thé

Madame

Lost Paradise

*Fait un sourire puis offre un petit biscuit avant de s'éloigner*

Madame s'appelle Madame car elle n'a tout simplement jamais dit son nom. Mystérieuse femme lapine, elle arpente la bibliothèque depuis le premier jour où Lotte s'est installée entre ses murs. Dépourvue de parole, elle dégage une formidable aura de bonté et saura venir en secours à n'importe quelle personne perdue au milieu des innombrables livres de la bibliothèque. Très amie avec Lotte, elle lui offre souvent des petits cadeaux somptueux avant de s'éloigner sans un mot. Ses origines et ses motifs étant inconnus, Madame est l'une des plus grandes énigmes de la bibliothèque de Minerve, et même Callisto est incapable de la percer à jour. Si vous avez besoin d'aide, Madame sera toujours là pour vous donner un coup de main !



Olaf

Lost Paradise

« Sbui sbui ? Sbui sbui sbui ! »

Trois mètres de haut, deux mètres de large, autant dire qu'Olaf passe difficilement inaperçu. Grand homme des neiges vivant dans l'Everest, il a rencontré Lotte alors qu'il était tout petit avant même qu'elle ne rejoigne la Curia. Depuis, il lui rend souvent visite pour boire un peu de thé et manger des petits biscuits en sa compagnie. Recouvert d'une épaisse fourrure, il est une attraction générale pour les enfants et ne quitte jamais la bibliothèque sans emprunter un nouveau livre. Ne sachant vraiment parler, excepter prononcer des petits « sbui sbui », on ignore s'il sait également lire, mais toujours est-il qu'il rend tous les livres qu'il emprunte et qu'il prend son temps pour sélectionner sa prochaine lecture, en demandant même parfois conseil auprès des bibliothécaires ou de Lotte en personne. Il adore les câlins.



Ceux dont elle ne peut pas se débarrasser

Edward White

Lost Paradise

« Quel dommage que cette sublime porcelaine d'Italie ne te plaise pas ~ »

Le plus irritant. Toujours capable de se dépêtrer des situations les plus complexes sans une égratignure. Et aussi toujours capable de trouver un cadeau d'une immense rareté pour demander un service à la petite directrice. Il l'énerve, il l'agace, il est insupportable… Mais il est toujours là quand il faut, et il est l'un des seuls à comprendre vraiment la Simurgh. Donc elle le déteste, mais elle ne peut pas lui en vouloir très longtemps. Et les dentelles qui rapporte sont d'un raffinement… Aaaargh qu'est-ce qu'il est énervant !



Olek Dobri

Lost Paradise

« GWAHAHAHAHA ! »

Le plus bruyant. Un homme avec le cœur sur la main et un profond esprit de justice qui a déjà chassé de la bibliothèque des individus qui manquaient de respect à la petite directrice. Mais qui reste définitivement trop bruyant… Toujours à rire, à parler fort, à appeler Lotte à haute voix dans toute la bibliothèque sans aucune gêne. Mais malgré ce caractère haut en couleur, la Simurgh reste assez tolérante avec Olek dont l'attitude paternelle la fait se sentir entourée et en confiance, même si elle ne l'avouera jamais. Toujours accompagné de petits bonbons, il lui en offre en espérant que cela suffise comme monnaie d'échange contre un service, mais si Lotte n'est pas dans ses bons jours, alors il aura toujours un autre petit cadeau à lui proposer. La jeune directrice sait, elle, que si elle a besoin d'aide, Olek sera toujours là pour lui donner un coup de pouce.



Ceux qu'elle déteste au plus haut point

Eux

Lost Paradise

« Ton châtiment sera de vivre dans le corps de cet enfant ! »

Lotte n'oubliera jamais ceux qui l'ont trompée et piégée ce jour là. Durant ces nombreuses années de souffrance et de joie éphémère, elle ne les a jamais oublier. Elle a juré de les trouver et de se venger, et ce à n'importe quel prix. Un jour, elle connaîtra la vérité.





La bibliothèque de Minerve


La bibliothèque de la Curia est un lieu immense impossible de visiter en une seule journée. Composée de plusieurs étages, elle s'étend sur une distance considérable et recueille une nombre presque infini de livres en tout genre. Grâce à la magie de la Curia, tous les livres sont lisibles par n'importe qui, même si ils sont écrits dans une langue différente.

Les sections de la bibliothèque


La bibliothèque est divisée en plusieurs sections, chacune possédant des livres sur un thème précis (histoire, poésie…), et chacune étant dirigée par un ou une bibliothécaire. Voici une liste non-exhaustive des bibliothécaires et de leur section attribuée.
Section des livres maudits | Lotte Hochvogel
Note : Cette section est confinée au fond de la bibliothèque car elle est remplie de monstres et de livres remplis de magie noire. Les visiteurs y rentrent à leurs risques et périls.
Section histoire | Boniface
Section géographie | Fennella
Section enfance | Hamida
Section reliques et livres anciens | Callisto
Section théâtre | Glenda
Section poésie | Niklas
Section religion | Indira

Réserve et archives | Ladli
Emprunts et rendus de livres | Ingrid et Astrid
Tâches ménagères | Charles-Alexandre

La bibliothèque accueille des légendaires du monde entier, elle est remplie de créatures en tout genre sans crainte d'être vues par des humains.
Pour d'autres informations n'hésitez pas à me contacter !

_________________

Lotte râle en #D45F8C
Pour connaître les bibliothécaires qui travaillent avec Lotte, et trouver des informations sur la bibliothèque, rendez vous ici.
Voir le profil de l'utilisateur
 

Lotte Hochvogel | Et surtout pas de bruit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tuer sans faire de bruit, facile non ? (PV Alya Sai)
» Ne frappe surtout pas le visage, c'est trop visible ! [Valentin]
» Huit personnes dans une maison hantée, ça va pas être la jo... AAAAAAH ! C'ETAIT QUOI CE BRUIT ?!
» Le 13 juin... divers et surtout COURAGE LES KAISANOUX !!!
» Il faut rire de la mort ! Surtout quand c'est les autres |Ulrich|

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cabaret du Lost Paradise - Forum RPG :: Avant d'entrer au Lost Paradise :: Relations-