Aller en haut
Aller en bas
Neige

Cabaret du Lost Paradise - Forum RPG

Forum RPG fantastique - Au cœur de Paris, durant la fin du XIXe siècle, un cabaret est au centre de toutes les discussions. Lycanthropes, vampires, démons, gorgones… Des employés peu communs pour un public scandaleusement humain.

Partagez | 
 

 Octobre 2016 : 1 an de colles !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edward White
l Dans l'ombre du loup l BIG BOSS l
avatar

Messages : 1751
Date d'inscription : 21/12/2010
Localisation : Glande derrière son bureau au lieu de faire sa paperasse.

MessageSujet: Octobre 2016 : 1 an de colles !   Sam 15 Oct - 15:45

Questions du mois d'octobre


Question au rôliste 1 - 1 an de colles ! Vous êtes toujours nombreux à y répondre, mais dites nous ce qui vous plait dans le concept ?

Question à sa muse2 - Quelle est ou a été sa relation avec ses parents et/ou la personne qui l'a élevé ?
3 - Ce qu'il ou elle pense du mariage ?

Bonus spécial halloween : 4 - Sa dernière peur bleue ?

Voir le profil de l'utilisateur https://68.media.tumblr.com/db977b65799651a608e5ac19d12de37a/tum
Alexander Wenhams
~♠~ Remedy of Destiny ~♠~
avatar

Messages : 372
Date d'inscription : 16/07/2011
Age : 27
Localisation : Là où personne ne vous entendra crier.

MessageSujet: Re: Octobre 2016 : 1 an de colles !   Dim 16 Oct - 0:19

Question au rôliste
1 - 1 an de colles ! Vous êtes toujours nombreux à y répondre, mais dites nous ce qui vous plait dans le concept ?

J'aime bien donner parler de ma life bien sûr /poutre/. Non en vrai j'aime le côté rp, car ça permet de réfléchir à la question et de découvrir une facette de mes personnages qui ne m'était pas venue à l'esprit. C'est sympa et généralement, je ne réfléchis pas trop, ce sont mes personnages qui parlent après tout XD.

Question à sa muse
2 - Quelle est ou a été sa relation avec ses parents et/ou la personne qui l'a élevé ?

Val: Avec mes parents ? Oh je m'attend à merveille avec fort heureusement ! Bon certes ma mère est assez strict et est très coincé quand on va contre ses principes, mais elle finit généralement par laisser couler. Quand à mon père, je m'entends vraiment bien avec lui, nous sommes très complice. C'est lui qui m'a fait découvrir le plaisir d'écrire et de lire ! Si je suis journaliste et amatrice de chasse aux créatures pour faire un bestiaire, c'est grâce à lui. Et de ma mère je tiens mon obstination et mon franc parler. Peut-être que le seul bémol que je pourrais énoncer c'est peut-être de ne pas avoir eu de frère ou de soeur, être enfant unique est parfois ennuyeux lors de repas de famille.

Alex: Je m'entendais très bien avec mes parents de leur vivant. Ils étaient généreux et gentils. Je regrette de ne pas avoir passé assez de temps à leur côté, mais je garde tous les moments heureux qu'ils ont pu m'offrir.

3 - Ce qu'il ou elle pense du mariage ?

Val: .... hum.... Si je devais écouter ma mère, je devrais dire que c'est la meilleure chose qui soit pour une jeune femme. Fonder une famille, avoir des enfants tout ça... Mais concrètement, ça me laisse un peu indifférente. J'aime ma liberté même si c'est très mal vu pour une demoiselle. Je me dis que je suis encore jeune et que j'aurais tout le temps d'y penser quand le moment sera venu. Il faut que je trouve le meilleur parti qui soit, après tout, alors au diable les contraintes !

Alex: ....... Encombrant. Avec mes petits hobbies, je ne peux pas me permettre d'avoir une femme sur le dos qui pourrait découvrir mon secret. Il faudrait la faire taire... Et quand on est marié avec ce genre de personne, prouver son innocence relève de l'exploit, et finit la tranquillité ! J'aime la solitude et pour le moment ça me suffit.

Bonus spécial halloween :
4 - Sa dernière peur bleue ?

Euuuuh j'ai regardé une vidéo du nouveau Five night at Freddy's et de Outlast 2 ... les jumpscares m'ont fait bondir à plusieurs reprises >_< .... ça compte comme peur bleue ? J'en ai pas vraiment sinon, si ce n'est mes chats qui me font des petites fourberies de temps en temps, rien de folichon à raconter.

_________________
Voir le profil de l'utilisateur
Frédéric Lenoir
(Fried) Fish Master
avatar

Messages : 383
Date d'inscription : 08/10/2013
Age : 26

MessageSujet: Re: Octobre 2016 : 1 an de colles !   Dim 16 Oct - 15:53

Question au rôliste
1 - 1 an de colles ! Vous êtes toujours nombreux à y répondre, mais dites nous ce qui vous plait dans le concept ?

Waiiiis, 1 an de colles ! o/

Pareil que Valou : j'aime parler de mouah /sbaff
Plus sérieusement j'aime bien en apprendre un peu plus sur les autres joueurs avec les questions au rôliste. Je lis toutes les réponses avec une grande curiosité, j'avoue ^^'
Et puis j'aime les questions aux persos parce qu'à moi aussi ça me fait me poser des questions pour Fred auxquelles je n'aurais pas forcément pensé moi-même (exemple le plus récent : la question numéro trois ci-dessous xD). Et ça fait découvrir des anecdotes des autres persos. J'aime bien voir avec quelle agilité vos persos répondent (ou évitent gracieusement) certaines d'entre elles.

Question à sa muse
2 - Quelle est ou a été sa relation avec ses parents et/ou la personne qui l'a élevé ?

L'éducation du Frédéchon a été faite à plusieurs mains :

Son père, il le voyait un peu comme un héros et un professeur (comme tous les gosses hein). Il l'a emmené dans les bois un peu partout avec lui, dès son plus jeune âge et Fred a un très bon souvenir de ces ballades-là (même s'il râlait beaucoup pendant, ce qu'il a oublié).
Son père était aussi l'objet principal de ses farces, souvent soufflées à son oreille par sa malicieuse de mère.

Sa mère donc, une femme pleine d'humour et de tendresse qui lui a appris des tas de chansons et de manières de faire tourner les gens en bourrique.
Il l'a adorée (comme tous les gosses) et a commencé à vouloir la protéger quand il s'est rendu compte assez tôt qu'elle avait la santé fragile. D'autant plus après le décès du paternel : à partir de cette époque il a décidé de s'occuper d'elle autant qu'il pouvait. Il garde d'elle un souvenir très précis, plein de tendresse, de malice et de nostalgie. Il ne se pardonnera probablement jamais de n'avoir pu la sauver et se dit toujours qu'il aurait pu faire plus pour elle, sans savoir trop quoi.

Pour le reste il y a eu sa tante (la soeur de la mère) et son mari chez qui il a vécu un temps : qui étaient vingt fois trop guindés pour lui, qui détestaient son père et dont il garde un souvenir amer, quoiqu'il leur soit reconnaissant de s'être occupés de lui. Il ne peut pas nier qu'il leur doit pas mal.

Et puis l'oncle Jean, qui a hébergé Fred et Morgan pendant un an et les a accompagnés dans leur (ré)éducation et a essayé d'apprendre la magie à Fred à la place du père, sans beaucoup de succès. Fred est toujours en contact avec lui et lui voue une profonde affection. Ils sont tous les deux aussi peu doués l'un que l'autre pour se le montrer par contre, mais correspondent régulièrement.

3 - Ce qu'il ou elle pense du mariage ?

O.O
...
Le mariage euhm.... Ben c'est joli, c'est sympathique. Il n'a rien contre pour les autres.
Ça rend des gens heureux, enfin il paraît...
Pour lui-même il aura bien le temps d'y penser un jour. Pour l'instant c'est non. Il est de toutes façons bien trop occupé pourpenser même à se trouver quelqu'un.
Voilà, merci d'avoir posé la question, on peut changer de sujet ?

Bonus spécial halloween :
4 - Sa dernière peur bleue ?

Oh bah j'hésite.... La dernière fois où Morgan est tombé malade pendant deux semaines (!!!!!) ou la fois où il s'est retrouvé enfermé dans une cage pendue par un treuil dans le noir avec un commissaire garou paniqué ?

Non ça c'était y'a longtemps en fait...
La dernière, c'est Morgan qui fait une chute de trois mètres en tentant une nouvelle galipette avec d'autres artistes et qui se foule le poignet.
Il était dans la pièce d'à côté et il a juste senti son coeur se décrocher. Il ne se souvient pas avoir parcouru la distance jusqu'à son frère, ni d'avoir poussé tout le monde pour l'atteindre mais de ce qu'on lui a dit, c'est apparement lui qui serait responsable de la grosse bosse au crâne que Narcisse s'est fait en tombant.
Pauvre Narcisse...

_________________
Freddy parle en #cc6633.


Voir le profil de l'utilisateur
Nathanaël Cartier
† Prêtre Gourmand †
avatar

Messages : 964
Date d'inscription : 06/10/2012
Localisation : Au cabaret ou dans une sombre ruelle, sans doute. Ou peut-être à l'église, à vous de me trouver !

MessageSujet: Re: Octobre 2016 : 1 an de colles !   Lun 17 Oct - 14:19

Question au rôliste

1 - 1 an de colles ! Vous êtes toujours nombreux à y répondre, mais dites nous ce qui vous plait dans le concept ?

Eh ouais ! Me revoilà ! Je n'ai pas souvent répondu à ces questions, mais le concept me plait pas mal ! On peut en apprendre davantage sur les autres joueurs et leurs personnages et je trouve ça vraiment intéressant ! De plus, quand les questions m'inspirent, j'aime bien y répondre et blablater un peu :p

Bref, joyeux anniversaire aux colles ! \o

Question à sa muse

2 - Quelle est ou a été sa relation avec ses parents et/ou la personne qui l'a élevé ?

Je n'ai jamais connu mes parents, je ne sais pas d'où je viens, mais à vrai dire, je ne me suis jamais vraiment posé la question, même si ma curiosité naturelle aurait dû m'y pousser. Je suppose que j'ai juste enfoui cet aspect de ma vie au fond de moi pour éviter d'y penser et pouvoir me concentrer au mieux sur mes devoirs.

J'ai été élevé par un prêtre-exorciste qui m'a appris tout ce que je sais aujourd'hui. Il n'a pas toujours été tendre avec moi lors de ces années d'apprentissage, mais il y avait un lien très fort entre nous. Car quand on ne s'entraînait pas, il était quelqu'un de doux et de gentil qui mettait toujours le bien des autres avant le sien. C'est sans doute de lui que je tiens ma foi, mais aussi mon envie d'aider mon prochain sans jamais rien demander en retour. Je le considérais vraiment comme un père et je l'aimais comme tel. Sa mort soudaine fut un choc, un déchirement. Je ne savais pas si j'étais vraiment prêt à affronter le monde dans lequel il m'avait appris à évoluer et pour lequel il m'avait préparé. Mais à présent, je n'avais plus le choix. Je devais me débrouiller seul à présent et prendre mon destin en main. Je lui dois beaucoup, à commencer par ma vie et j'espère que mes actions le rendront fier de moi...

3 - Ce qu'il ou elle pense du mariage ?

Le mariage est l'union de deux personnes qui s'aiment devant Dieu. Le lien qui se crée alors est indestructible ! J'aime beaucoup célébrer les mariages, surtout quand on voit le bonheur des gens. Je suppose que d'une certaine façon, je les rends heureux en les liant devant Dieu. Je suis évidemment pour, surtout quand un couple s'aime par dessus tout ! Je suis conscient que certaines personnes ne se marient hélas pas par amour et je trouve cela bien dommage...Les mariages d'amour sont les plus beaux, emprunts de sentiments purs ! Mais entre vous et moi... je ne suis pas vraiment pour les mariages arrangés...Je comprends le concept et les raisons de certaines personnes, mais à mes yeux, un mariage devrait seulement être célébré au nom de l'amour et non des intérêts personnels des uns ou des autres !

Bonus spécial Halloween :

4 - Sa dernière peur bleue ?

J'étais en train de pratiquer un exorcisme classique sur un pauvre enfant et l'espace d'un instant, j'ai vraiment eu peur de le perdre...heureusement, j'ai réussi à le sauver à la fin, mais cette fois, j'avais réellement peur pour sa vie.
Et je vous avoue que...., même si le Seigneur est avec moi, j'ai parfois peur de succomber moi-même au démon et de me faire posséder ou de me changer en créature et ensuite faire du mal aux autres...

_________________


Voir le profil de l'utilisateur
Reilly O'Brian
♥ Calinator ♥
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 22/04/2015
Localisation : en train de coudre sous la mansarde

MessageSujet: Re: Octobre 2016 : 1 an de colles !   Jeu 3 Nov - 12:58

Question au rôliste


1 - 1 an de colles ! Vous êtes toujours nombreux à y répondre, mais dites nous ce qui vous plait dans le concept ?

Bon anniversaire les cooooooolles ~  :confetis:
Ce qui me plaît dans le concept mmmmh....eh bien, je trouve que c'est déjà un moyen amusant d'être actif sur le forum même quand on a pas beaucoup de temps. Ensuite, c'est toujours intéressant de voir les avis des autres sur tel ou tel sujet, ça permet de mieux se connaître et se découvrir, même quand on ne se croise pas souvent sur la cb, et puis aussi ça permet à tout le monde de découvrir une autre partie du personnage du rôliste, ou d'apprendre des choses rigolotes dessus ! C'est bien pensé, bien fait, en bref parfait ^w^ (cette petite rime impromptue n'était absolument pas voulue mais maintenant qu'elle est là autant ne pas revenir dessus huhuhu)

Question à sa muse

2 - Quelle est ou a été sa relation avec ses parents et/ou la personne qui l'a élevé ?

Reilly : ce sont mon oncle et ma mère qui m'ont élevé, et c'est vrai que pendant mes très jeunes années, tout petit timide et lorialet que je suis, le fait qu'ils aient essayé un maximum de me mêler aux autres me rendait très très très mal à l'aise et je détestais ça ! J'avais donc une relation d'amour-haine avec eux, à 90% d'amour et 10% de haine, certes, mais de la haine tout de même ! Combattre ma nature à un âge aussi précoce était extrêmement difficile... ça l'est toujours, mais un peu moins, grâce à ma mère et à mon oncle, justement, qui m'ont bien fait comprendre que nous vivons tous dans un monde social et qu'on se doit de s'y mêler un minimum... Mais c'est vraiment la seule chose qui ait jamais déraillé dans les relations que j'entretenais avec eux. A part cet aspect là, ce n'est que de l'amour ! Je n'ai même pas trouvé de quoi me rebeller dans ma jeune adolescence.
J'aurai tout fait pour ma mère, c'était la plus belle femme du monde entier, même les dryades ne sont pas aussi belles qu'elle puisqu'elle était aussi belle dehors que dedans, je l'aimerai de tout mon coeur pour toujours. Et puis, contrairement à ce que tout le monde pense, c'est ELLE qui m'a appris comment boire, pas mon oncle, eh non !
Lui, il m'a tout appris de la vie d'une autre façon, il m'a toujours accepté comme je suis et m'a toujours appris à dédramatiser ou à me détacher des choses, il m'a appris à reconnaître les personnes bienveillantes des personnes malveillantes, et aussi tout plein de choses manuelles, notamment comment attraper des papillons de nuit !

Enfin, je ne sais même pas comment expliquer tout ce qu'ils ont fait pour moi, tout le soutien qu'ils m'ont toujours donné, et même s'ils ne sont plus là aujourd'hui je sais qu'ils continuent de m'aimer et de me soutenir de là où ils sont. Ma mère est l'étoile la plus brillante à côté de la Lune, mon autre mère, qui a tellement apprécié mon oncle qu'elle lui a offert une place de choix, à ses côtés également : c'est la petite étoile à la lumière plus bleue que jaune, juste à côté de ma mère.


3 - Ce qu'il ou elle pense du mariage ?

Reilly : ....pas grand chose, à vrai dire. C'est bien, pour les gens qui se marient quand ils s'aiment. C'est moins bien, quand les gens se font marier par intérêt. Mais que voulez-vous ! Le monde marche comme ça et à mon avis il va falloir un bon trois quart de siècle pour que ça évolue, je serai déjà mort depuis longtemps quand ça arrivera, et je ne pense pas qu'un jour deux personnes du même sexe puissent se marier, même si j'aimerai beaucoup- quoi ? Quoi je suis jaloux ? Non mais moi je veux même pas me marier hein, c'est nul et ça coûte cher, non moi je préfère finir pas très vieil homme avec 177 chats et ma liberté <.< EN REVANCHE ! Si quelqu'un veut que lui fasse sa robe de mariée, ça a toujours été une de mes passions, et je pense qu'une jeune femme, mariée par sa volonté ou par intérêt, peu importe, pourra paraitre confiante si sa robe lui plaît. Confiance en soi = ne pas se laisser marcher sur les pieds par son mari !

Bonus spécial halloween :
4 - Sa dernière peur bleue ?

Reilly : ARGH ! Pas plus tard que le 31 Octobre, au soir ! Il devait être quoi...1h du matin, par là ? J'étais en train de me changer pour dormir et là j'entends TOC sur la vitre de ma fenêtre. J'ai tout juste sursauté, hein, mais ça m'a surpris et je me suis dit que c'était juste un truc qui avait été jeté dessus... Je m'installe dans mon lit et là... TOC ! TOC TOC TOC ! TOC TOC TOC TOC TOC !!!!! J'ai paniqué et je suis allé ouvrir ma fenêtre pour regarder dehors mais il n'y avait rien ! Alors je l'ai laissé ouverte et je suis retourné dans mon lit, mais pile au moment où je fermais mes yeux j'ai entendu "REILLY O'BRIAN" dans la rue dehors ARGH j'ai cru que j'allais faire une crise cardiaque ! J'ai couru pour regarder dehors, je me suis dit que quelqu'un était venu me chercher pour me découper en morceaux ou une bêtise du genre, surtout qu'on avait parlé de choses qui faisaient peur en cousant avec Kaito -on a eu du mal à tout bien expliquer mais on fait tous les deux des progrès, les légendes japonaises sont terrifiantes- MAIS qui c'est que je vois dans la rue ? .....Foutu libraire collant et trop parfumé, ça m'apprendra à accepter des avances, j'en ai profité pour le rejeter une bonne fois pour toutes !!! >< C'était vraiment flippant...plus encore même que le 'toc toc toc' qu'on entend parfois sous la mansarde, comme quelqu'un qui taperait contre le mur !
......D'ailleurs, c'est étrange, on est toujours que deux mais...nous...on ne tapote pas...contre...le mur...................... :ohno:

_________________



La complainte du lorialet se chante en #0099CC
Voir le profil de l'utilisateur
Aldrick Voelsungen
Man & Wolf : I'm armed
avatar

Messages : 1791
Date d'inscription : 02/06/2012
Age : 28
Localisation : Pas si loin de vous...

MessageSujet: Re: Octobre 2016 : 1 an de colles !   Sam 12 Nov - 17:38

Question au rôliste
1 - 1 an de colles ! Vous êtes toujours nombreux à y répondre, mais dites nous ce qui vous plait dans le concept ?

De réfléchir à des situations qu'il serait parfois impossible de mettre en œuvre dans un rp )o) De penser au quotidien de son perso aussi, à toutes ses petites manies qui donnent tant de profondeur à un personnage l'air de rien et qu'on ne développe pas toujours parce qu'on ne sait pas trop quoi mettre en avant. C'est ce que j'aime dans les colles, en plus de pouvoir découvrir plein de choses différentes sur les autres rôlistes =)

Question à sa muse
2 - Quelle est ou a été sa relation avec ses parents et/ou la personne qui l'a élevé ?

Avec son père :
Il pouvait faire autant les 400 coups, que de se faire gronder sur tout et n'importe quoi. Il garde pourtant le souvenir d'un lycan fort, qu'il aurait aimé dépassé, un genre de héros qui aurait fait au mieux pour les siens, sans céder sur les choses importantes. Défendant ses convictions jusqu'à obtenir gain de cause en général. Mais il se rappelle aussi de certains côtés moins reluisants, où il n'avait pas une seconde à lui consacrer, et encore moins envie de partager quoique se soit avec son fils.

Avec sa mère : Jadis assez proches, Elise n'est désormais pour lui plus que l'ombre de ce qu'elle était. Malgré le respect qu'il lui témoigne, la force et l'intelligence indéniable de la lycane, le commissaire sait que ses nombreux efforts pour correspondre à l'idéal qu'elle s'est forgé de lui, seront vains et qu'il n'est pas en mesure de la rendre fier actuellement. Parce que leurs points de vue sont devenus trop différents et qu'aucun d'eux ne peut faire certaines concessions. Alors il a simplement accepté de n'être plus qu'un fantôme dans sa vie, désireux de lui épargner la douleur qui s'immisce au fond de ses yeux, chaque fois qu'il ressemble un peu trop à son père, Yvan Voelsungen.

3 - Ce qu'il ou elle pense du mariage ?

Si pour lui c'est probablement l'un des engagements les plus beaux mais aussi les plus contraignants. S'il en comprends le principe, il ne saisit pas bien pourquoi tout le monde en fait ainsi tout un plat. C'est qu'un anneau au final, non ?

Bonus spécial halloween : 4 - Sa dernière peur bleue ?

Ça date un peu, mais il a eu une très mauvaise expérience la veille du vernissage de la Sequana. Après à un réveil douloureux, il s'est retrouvé pieds et poings liés à de lourdes chaines -plus que renforcées- dans une cage minuscule qui tanguait au dessus du vide. Sans ses collègues, nul doute qu'il aurait passé une nuit bien plus désagréable encore que les six heures qu'il a enduré, ponctuées de sons stridents, désagréables, et de courants d'air assez puissants pour faire tanguer régulièrement la base de la cage. C'est quand celle-ci a chuté de plusieurs mètres, qu'il a vraiment eu très, très peur.
Il a mit plus d'une semaine avant de plus tressaillir chaque fois que quelqu'un lui effleurait les poignets après ça.

_________________
« C'est incroyable : le nombre de mensonges qui sonnent comme une vérité
et le nombre de vérités qui sonnent comme un mensonge... »



Voir le profil de l'utilisateur
Edward White
l Dans l'ombre du loup l BIG BOSS l
avatar

Messages : 1751
Date d'inscription : 21/12/2010
Localisation : Glande derrière son bureau au lieu de faire sa paperasse.

MessageSujet: Re: Octobre 2016 : 1 an de colles !   Dim 13 Nov - 11:32

À moiiiii /o/

1 - 1 an de colles ! Vous êtes toujours nombreux à y répondre, mais dites nous ce qui vous plait dans le concept ?

Je crois que mon avis rejoint celui de tout le monde ! Ce qui me plait c'est de pouvoir traiter des petits bouts de la vie de mes personnages auxquels on ne pense pas toujours ou qu'on n'a pas l'occasion de voir. Mais j'aime aussi lire ce que les autres membres écrivent, souvent il y a de jolies surprises !

2 - Quelle est ou a été sa relation avec ses parents et/ou la personne qui l'a élevé ?

Vous connaissez le complexe d'Œudipe ? Et bien poussez le à son paroxysme et vous obtiendrez la relation qu'entretenait Edward avec ses parents. Il vouait et voue toujours une haine monstre à son père quand il avait pour sa mère un amour anormal sur lequel il n'ose plus revenir aujourd'hui. D'ailleurs il appelle presque toujours ses parents par leur prénom et utilise très peu les termes « mère » ou « père ». Cependant, il n'a que peu de souvenirs de cette période, même le visage de sa mère vient à s'effacer avec le temps. Ce qu'il éprouve n'a rien de rationnel, c'est son corps qui se rappelle bien plus que sa tête.

Avant d'être mordu et d'être contraint à quitter sa famille biologique, Andréa était très proche de chacun d'eux. Grand frère accompli, il veillait sur ses trois petites sœurs, aidait son père aux champs ou à s'occuper des bêtes et quittait rarement les jupes de sa mère lorsque la famille Eyssard était de sortie. Elle lui manque terriblement malgré une pointe de rancœur qu'il ne parvient pas à refouler complètement.
Il a mis du temps à s'y faire, mais se sent plutôt bien dans sa nouvelle famille pleine de loup-garou ! Même s'il peine toujours à appeler ses parents « papa » ou « maman », il sait qu'il a pleinement sa place auprès d'eux. Il s'est même habitué au caractère exécrable de sa nouvelle grand-mère ! Et outre la véritable admiration qu'il a pour son oncle, Andréa s'est attaché à ce clan plein de vie.

3 - Ce qu'il ou elle pense du mariage ?

« Une coutume humaine stupide », ce sont les termes qui reviennent régulièrement dans la bouche d'Edward lorsqu'il est question de mariage. En tant que lycan, il ne comprend pas qu'on ait besoin d'un morceau de papier et d'une bague pour se promettre un amour solide et durable. D'autant plus qu'à cause de ça, il est sûr que sa douce et délicate belle-sœur le restera encore longtemps. Vraiment le mariage, quelle plaie !

Passé la rougeur brusque des joues d'Andréa, il dira probablement qu'il n'a pas d'avis précis sur ce point. Toutes ces choses lui semblent encore bien loin, mais il aime l'idée d'une grande fête qui rassemblerait tout le monde. Il trouve aussi que les mariées sont souvent très jolies et nul doute qu'il ne serait pas contre l'idée que l'élue de son cœur porte également une de ces superbes robes. Et le voilà qui rougit encore !

Bonus spécial halloween :

Que ce soit pour Edward ou Andréa, tous deux ont eut droit à de fortes émotions lorsqu'ils étaient à bord de la Séquana. Le premier a cru perdre son neveu, le second a fait un superbe plongeon dans la Seine en pleine nuit. En dehors de ces évènements, Edward a récemment eu le droit à un cauchemar peu sympathique dont il a eu du mal à se remettre et Andréa a cru faire une attaque lorsque Manfred l'a réveillé en heurtant sans délicatesse sa lucarne.
Voir le profil de l'utilisateur https://68.media.tumblr.com/db977b65799651a608e5ac19d12de37a/tum
Félicien Matagot
avatar

Messages : 54
Date d'inscription : 08/03/2014
Localisation : Qui sait ? Peut-être chez vous en train de fouiller...

MessageSujet: Re: Octobre 2016 : 1 an de colles !   Lun 14 Nov - 2:19

1 - 1 an de colles ! Vous êtes toujours nombreux à y répondre, mais dites nous ce qui vous plait dans le concept ?

Ma réponse ne différera pas des autres ! A part mon appétit à lire les réponses des autres et que celles-ci poussent parfois à aller creuser dans des domaines auxquels nous pourrions ne pas avoir pensé et permet donc d'apporter de la profondeur à son personnage.

2 - Quelle est ou a été sa relation avec ses parents et/ou la personne qui l'a élevé ?

Une curieuse tension permanente entre le père, le créateur et le professeur, mais qui se dissipa avec le temps pour laisser place à une véritable relation paternelle, lorsque Félicien commença à accepter son nouvel état. Son frère Llewyn, en tant qu'aîné eut définitivement un rôle aussi important, l'élevant aussi à sa manière, bien que dans une relation beaucoup plus fraternelle et amplement plus fusionnelle. Le décès du père les rapprocha d'autant plus, laissant paradoxalement un vide impossible combler.
Toutefois il est curieux que Félicien, méconnaissant tout de la relation envers les mères (et ayant grandi dans un milieu plutôt masculin et campagnard) l'a doté d'une certaine fascination pour le féminin, sous toutes les coutures pourrait-on dire, intrigué par cette maternité et la profonde affection dont elle son capable. L'une des démonstrations les plus pures d'amour à son sens (à la manière dont encense ce dont on ignore tout et dont on se forge des représentations idéales)
En effet, la chose s'approchant le plus d'une mère est Llewyn et... bon à ce stade là, nous pensons tous là même chose, hein, là maintenant ? Eh oui! sachez que, sous cette grosse barbe LLewyn a un certain don pour confectionner les gâteaux et border le soir, et à apprit à Félicien à rapiécer ses vêtements -(oui c'est à lui qu'il faut se plaindre). A ce stade, Félicien est probablement ivre mort et articule encore admirablement bien si ce genre d'informations, un jour, vous parvient.

3 - Ce qu'il ou elle pense du mariage ?


Eh bien, contrairement au apparence, il fut un temps où Félicien fut ouvert à l'idée du mariage. Surement dû à l'éducation campagnardes et à ce que dans son jeune temps les mariages représentaient -fêtes somptueuses, nouvelle famille dans le village- quand bien même fut-ce un principe très chrétien, mariage fut pour lui longtemps un synonyme de festivité et d'étape importante dans la vie. Il fut même si ouvert à cette idée qu'il fut même fiancé. Qui l'eut crû ? Pas vous n'est-ce pas ?
Cependant les bonnes choses ont une fin et sa belle sirène des marais au caractère trempé mit brutalement un terme à leur vie commune et le quitta pour... un loup. La vie est parfois bien cynique. Cet événement précipita sa vie dans une sorte de période morose, où sans l'intervention de quelques amis il aurait continué à ruminer son mal-être et rancœur (notamment à l'égard des loups, qui ressort encore aujourd'hui) et impulsa son retour en Europe (se sentant quelque peu oppressé par la population lupine louisianaise)
Toutefois, Félicien songe à présent en tout d'autres termes au mariage, et se demande si son union chrétienne avec une humaine lui permettrait d'acquérir une âme et lui accorder une sorte de salut.

4 - Sa dernière peur bleue ?


Vivre avec un revenant vous assure des frayeurs quotidiennes. Mais si vous insistez... Un rêve rare mais qui revient toujours lancinant, lui refusant le repos et l'oubli... La dernière fois que dans un cauchemar, Félicien revit une version condensée et ignoble du massacre où il perdit son frère, auquel parfois s'ajoute la mort de son père ou même l'apparition d'une entité terrible et vieille comme le monde qui apporte une apothéose à ce déchaînement de souffrance et de destruction, qui toujours finit par plonger son regard dans le sien où il saisit alors les intentions de la créature qu'il comprend dans un mouvement de lucidité et d'horreur pour lui-même et.. il se réveille en sueur et haletant.
Mais à part ça, lire les nouvelles d'un naufrage suffisent à le faire frissonner d'effroi.

_________________
Je te casserai les oreilles en #339966
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Octobre 2016 : 1 an de colles !   

 

Octobre 2016 : 1 an de colles !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Vote] Pokémon du Mois d'Octobre 2016
» 4 Octobre 2016
» Fest Noz à Brennilis le 22 octobre 2016
» No Mercy 2016 (Carte et Résultats)
» Obtenir et transférer le Pass Eon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cabaret du Lost Paradise - Forum RPG :: Cabinet des curiosités :: Agités du clavier :: Un mois, trois colles-