Aller en haut
Aller en bas
Neige

Cabaret du Lost Paradise - Forum RPG

Forum RPG fantastique - Au cœur de Paris, durant la fin du XIXe siècle, un cabaret est au centre de toutes les discussions. Lycanthropes, vampires, démons, gorgones… Des employés peu communs pour un public scandaleusement humain.

Partagez | 
 

 Avril 2017 - Colles aux œufs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Edward White
l Dans l'ombre du loup l BIG BOSS l
avatar

Messages : 1764
Date d'inscription : 21/12/2010
Localisation : Glande derrière son bureau au lieu de faire sa paperasse.

MessageSujet: Avril 2017 - Colles aux œufs   Ven 21 Avr - 19:47

Questions du mois d'avril


Question au rôliste 1 - De quelle façon rédigez-vous vos fiches de présentation ? (Au feeling, en la préparant soigneusement, facilement, laborieusement, etc.)

Question à sa muse2 -  Les fautes pour lesquelles il / elle est le plus le plus d’indulgent(e) ?
3 - À quoi ressemble sa voix, sa manière de parler ?
Voir le profil de l'utilisateur https://68.media.tumblr.com/db977b65799651a608e5ac19d12de37a/tum
Frédéric Lenoir
(Fried) Fish Master
avatar

Messages : 394
Date d'inscription : 08/10/2013
Age : 26

MessageSujet: Re: Avril 2017 - Colles aux œufs   Dim 23 Avr - 0:00

Question au rôliste
1 - De quelle façon rédigez-vous vos fiches de présentation ? (Au feeling, en la préparant soigneusement, facilement, laborieusement, etc.)

Un mélange d'impulsivité, de chaos et de réflexion frénétique ?
Quand je décide d'un nouveau perso, en général je potasse un long moment pour creuser le concept (histoire, caractère, contexte...), ça peut prendre quelques jours ou plusieurs semaines jusqu'à ce que ça me paraisse cohérent.
Je ponds certaines scènes, ça me sert autant d'exutoire à toutes les idées qui me viennent que de test pour le perso.
Avant mon arrivée ici j'étais un peu plus rapide, puisque les forums où j'étais demandaient des textes courts et validaient quasiment sans y réfléchir (en rétrospective je trouve ces fiches-là assez médiocres).

Pour Fred, ça a été intense : une fois le prédéfini choisi j'ai potassé le perso pendant 2 semaines dans une frénésie incroyable (avec un passage par la FAQ). J'ai écris quelques scènes puis j'ai bloqué pendant 2 jours insupportables sur la façon dont je pourrais bien expliquer tout ce que j'avais en tête dans une seule fiche.
Un soir j'ai craqué et j'ai tout mélangé : la chronologie et les scènes. J'ai re-bidouillé une scène déjà faite pour la description mentale et j'ai pondu les deux autres (physique et histoire) à l'arrache. J'étais assez peu convaincue au final mais quand je la relis maintenant, j'en suis très contente.

Depuis j'ai essayé de me lancer deux fois dans un DC et ça n'a pas (encore) abouti. Pour les fiches comme pour les RP, avec moi c'est "ça passe tout seul ou tant pis".

Question à sa muse
2 -  Les fautes pour lesquelles il est le plus le plus indulgent ?
La maladresse. Ça peut l'énerver sur le coup, mais on peut difficilement en vouloir à quelqu'un qui a voulu bien faire.
Il faut dire que la première année de Morgan en tant qu'humain a forgé Frédéric : il est à présent très tolérant envers les maladroits (physiques, ou en paroles).
Par contre le mélange maladresse + mauvaise foi l'agace prodigieusement.

3 - À quoi ressemble sa voix, sa manière de parler ?
Sa manière de parler, je crois que vous la connaissez assez bien mais pour être honnête je l'accentue assez peu comparé à ce qu'elle devrait être. Ses "a" sont des "â", presque des "au" la moitié du temps, ses "oi" sont des "wo". Essayez de parler très vite, avec une patate (une pautât') en bouche : vous aurez un aperçu de l'accent du Freddy à son arrivée dans la capitale. Même s'il s'est atténué à présent, il garde un accent à couper au couteau, tellement ça reste épais, surtout quand il s'énerve.

Sa voix en elle-même est assez reconnaissable : légèrement plus basse qu'on ne s'y attendrait, un peu graveleuse sur certains mots. Quand il chante (ce qui est rare) elle accroche, se fait rugueuse à certains endroits. Il n'a pas une belle voix, mais elle reste agréable. Il sait l'avoir très apaisante quand il veut calmer quelqu'un et ça fonctionne généralement ; (après tout, il est bien capable de calmer une hydre Wink ).

Il a le rire le plus spontané de la planète.

_________________
Freddy parle en #cc6633.


Voir le profil de l'utilisateur
Edward White
l Dans l'ombre du loup l BIG BOSS l
avatar

Messages : 1764
Date d'inscription : 21/12/2010
Localisation : Glande derrière son bureau au lieu de faire sa paperasse.

MessageSujet: Re: Avril 2017 - Colles aux œufs   Sam 13 Mai - 16:26

De quelle façon rédigez-vous vos fiches de présentation ? (Au feeling, en la préparant soigneusement, facilement, laborieusement, etc.)

Avec le temps j'ai compris toute la liberté qu'offraient les fiches de présentation. On peut choisir le point de vue qu'on veut, le style qu'on veut et s'essayer à des styles de rédaction pas toujours évident à employer dans un RP. Du coup, maintenant je cogite longtemps à l'avance, autant sur le fond que sur la forme. J'aime bien prendre mon temps, donc lorsque j'ai un personnage en tête je lui laisse le temps de mûrir et de voir comment je peux le rendre attachant. Ensuite je rédige et je poste le tout d'un bloc !
Actuellement les fiches d'Edward et d'Andréa ne sont pas forcément représentative de ce que j'aime faire. J'avais encore peu d'expérience en RP lorsque je les ai rédigé, donc j'en suis moyennement convaincu. C'est surtout celle d'Edward qui m'embête, mais j'ai commencé à la rédiger dans une version plus travaillée que j'espère pouvoir poster ici !


Les fautes pour lesquelles il / elle est le plus le plus d’indulgent(e) ?

Dans l'ensemble Edward pardonne plutôt facilement. Lui-même est tellement bourré de défauts qu'il évite de tenir rigueur aux autres de leurs écarts. Ce qu'il pardonne le plus facilement, c'est probablement la colère ou un emportement excessif. En revanche, il se montrera intransigeant si vous faîtes preuve de lâcheté. C'est une réaction qu'il abhorre et qu'il excusera difficilement, plus encore si vous êtes un légendaire.

Tout comme Fred, Andréa ne vous en voudra pas pour une maladresse. Il aurait bien du mal d'ailleurs, compte tenu qu'il est une catastrophe ambulante. Peut-être même qu'il sera rassuré de ne pas être le seul ! Il ne tient pas non plus rigueur aux étourdis. Il a beaucoup plus de mal à passez outre les moqueries ou les tentatives d'intimidation. S'il en est victime ou témoin, leur auteur a tout intérêt à filer avant de se prendre une gauche magistrale.

À quoi ressemble sa voix, sa manière de parler ?

La voix d'Edward colle à sa stature. Elle est grave, mais étonnamment douce. Il a un timbre de conteur d'histoire, posé et apaisant. Ce n'est pourtant pas audible de prime abord, car il parle plutôt vite et souvent cela donne à ses paroles quelque chose de froid. Sa prononciation du français est quasiment parfaite, même s'il lui arrive de manger des syllabes. Dès qu'il s'emporte, son accent hongrois revient à la charge et s'il est vraiment, vraiment très énervé, c'est son patois de Transylvanie qui se mêle à ses phrases, les rendant quasiment inaudibles. De toute façon, dans ce cas là il vaut mieux déguerpir qu'essayer de le comprendre !

Contrairement à son oncle, Andréa a un débit de parole plus lent car il cherche souvent ses mots. Il est le spécialiste des « euh… » au milieu de ses phrases et ce quand il ne les laisse pas en suspens. À son arrivé à Paris, il avait tendance à mettre des « y » de partout : « Mets y là » « Tu y fais comment ? ». Mais avec le temps et les régulières reprises d'Edward, cette petite originalité a presque disparue. Il a une voix plus aiguë que ce que sa haute silhouette pourrait laisser croire, mais très fraiche et clair. Avec ses gestes, c'est elle qui trahit le plus facilement son état d'esprit et ce qu'il ressent.
Voir le profil de l'utilisateur https://68.media.tumblr.com/db977b65799651a608e5ac19d12de37a/tum
Aldrick Voelsungen
Man & Wolf : I'm armed
avatar

Messages : 1779
Date d'inscription : 02/06/2012
Age : 28
Localisation : Pas si loin de vous...

MessageSujet: Re: Avril 2017 - Colles aux œufs   Dim 4 Juin - 21:11

Question au rôliste

1 - De quelle façon rédigez-vous vos fiches de présentation ? (Au feeling, en la préparant soigneusement, facilement, laborieusement, etc.)
Au feelling, même si, à vrai dire, il y a longtemps que je n'ai pas créé un personnage de A à Z, hormis pour les prédefs. Je trouve ça plus sympa maintenant de regarder pour un PV et si le personnage me plait, l'histoire vient naturellement. Il arrive cependant que ce que j'ai écris ne me convienne pas et que je fasse plusieurs jets avant de faire un mixte d'un peu tout ça, mais c'est assez rare pour une présentation. Pour Aly, j'étais si impatient que j'ai tout fait d'une traite jusqu'à 3h du mat' en me demandant toute la journée du lendemain si ça irait. Au vu du résultat, je crois que ça valait le coup.

Question à sa muse

2 -  Les fautes pour lesquelles il / elle est le plus le plus d’indulgent(e) ?
Les fautes de français. S'il le parle depuis petit, il a tout de même des fois avec certains accords. On l'a souvent reprit à l'armée et il en veut rarement aux autres de ne pas maitriser cette langue alambiquée. Il conçoit aussi que l'on puisse se tromper par ignorance ou parce que l'on méconnait quelque chose. Mais si cela persiste avec un ton pédant, ne comptez pas sur lui pour être courtois.

3 - À quoi ressemble sa voix, sa manière de parler ?
Aldrick a une voix grave qui porte et une élocution plutôt bonne, en public tout du moins. Il fait de nombreux efforts pour avoir toujours l'air professionnel.
Dans l'intimité, elle se module davantage. Avec ses sœurs et la majorité de sa famille, elle est douce, presque caressante, naturellement avenante. Avec ses collègues, le loup a une voix plutôt posée, souvent amusée malgré les propos qu'il tient, ou carrément colérique lorsque ça devient n'importe quoi. A vous retourner un mort dans sa tombe ! Heureusement ça ne dure jamais bien longtemps. Avec les demoiselles, elle se fait souvent bégayante et mal assurée ; sauf lorsqu'il est à l'aise, là, il lui arrive d'avoir une voix chaude, sensuelle -le plus souvent malgré lui, et faisant ressortir une part de curiosité proche de celles des enfants.

_________________
« C'est incroyable : le nombre de mensonges qui sonnent comme une vérité
et le nombre de vérités qui sonnent comme un mensonge... »



Voir le profil de l'utilisateur
Reilly O'Brian
♥ Calinator ♥
avatar

Messages : 59
Date d'inscription : 22/04/2015
Localisation : en train de coudre sous la mansarde

MessageSujet: Re: Avril 2017 - Colles aux œufs   Sam 1 Juil - 17:43

Question au rôliste


1 - De quelle façon rédigez-vous vos fiches de présentation ? (Au feeling, en la préparant soigneusement, facilement, laborieusement, etc.)

Définitivement au feeling ._. même si au final j'ai toujours une petite idée, c'est les cocos qui se ramènent eux-mêmes, me disent "tiens attends, pousse-toi et prête-moi tes doigts deux minutes, je vais tout te dire" et...ben ils font, huhu~ mais en général je repasse derrière histoire d'effacer quelques détails et de rendre la fiche un peu moins complète, j'aime les laisser se dévoiler au fur et à mesure ^^



Question à sa muse


2 - Les fautes pour lesquelles il / elle est le plus le plus d’indulgent(e) ?

Reilly : mmmh...un peu tout ? A vrai dire, je ne suis pas du tout rancunier, tant qu'on ne touche pas à ce qui m'est cher, à savoir mes amis, mes créations, et mon rhum. Et mes cheveux. Par contre, je ne pardonne pas les traitres.

3 - À quoi ressemble sa voix, sa manière de parler ?

Reilly : j-
Lylian : HHHEEEEEPPPPPPP !!!!!!! *arrive en courant, enroule Reilly dans un tapis et l'enferme dans un placard avant de pousser un soupir satisfait* pour plus d'objectivité, c'est moi qui vais prendre la parole. Lylian Bellecourt de Levinsky pour vous servir ! Je sais je sais je m'incruste mais veut-on vraiment que notre petit irlandais adorable nie en bloc la choupitude de sa voix ou de son accent ? Hein ? Bien. Je dirai que, déjà, pour ce qui est de parler, Reilly se débrouille vachement bien ! Son vocabulaire a beaucoup évolué depuis son arrivée à Paris, et parfois il bredouille encore ou emploie un mot pas exactement dans le bon sens, mais c'est ce qui le rend adorable huhuhuhuhuhu~ et son petit accent hihi, quand il parle il ne fais pas très bien les "r", il a du mal avec ça hein... c'est pas le bon "r" bien français qui gratte bien, c'est plutôt un "r" qui gratouille, comme un petit chaton hahaha. Pour le reste la prononciation ça va, il se débrouille comme un chef le petit agneau ! Par contre, tout le monde a remarqué qu'il ponctue ses phrases de mots ou d'expression anglophones, n'est-ce pas ? Ça, et les insultes en gaélique, haha. ....En fait, il jure beaucoup le Reillichou...eeeehh....je suis choqué, je n'avais pas remarqué ça jusqu'à maintenant, tiens... M'ENFIN ! Par contre, l'entendre parler anglais c'est tout autre chose : on sent l'Irlande, elle est là dans ce petit tout petit corps oh que oui, et essayez de lui faire dire "potato" hahahaha c'est....c'est pas un "t" qui sort c'est un hybride étrange entre un "t" qui aurait trop bu et un "d" un peu pudique. Pour ce qui est du ton de sa voix... mmh.... je dirai que Reilly a une voix qui correspond tout à fait à sa carrure, et son ton laisse en général transparaitre son humeur, donc quand ça va sa voix est très vive, même si elle reste caressante et toute ronde, aigüe, mais quand ça va mal elle est juste triste et il parle tout, tout, tout doucement. Sinon, pour donner une idée de ce que ça donnerait en chanson, on pourrait dire que quelque chose de très ressemblant est ceci : https://youtu.be/_F1cp9wusdg . N'est-ce point adorable ? Laughing
Reilly : *sort du placard et pousse un long soupire*
Lylian : accepte mon ami, accepte. Tu as la tête et la voix d'un enfant de 13 ans en train de muer et un accent de chaton irlandais enroué. C'est adorable, tu n'y peux rien.
Reilly : .....*sautille enroulé dans le tapis pour s'éloigner le plus possible de ce monde cruel et indélicat*
Lylian : allons bon~ ^~^

_________________



La complainte du lorialet se chante en #0099CC
Voir le profil de l'utilisateur
Valentine Lefevre
† Reporter of Paranormal †
avatar

Messages : 1563
Date d'inscription : 22/02/2011
Age : 27
Localisation : Partout, même là où vous ne l'imaginez pas 8D

MessageSujet: Re: Avril 2017 - Colles aux œufs   Lun 3 Juil - 14:25

Question au rôliste

1 - De quelle façon rédigez-vous vos fiches de présentation ? (Au feeling, en la préparant soigneusement, facilement, laborieusement, etc.)

En règle général, les fiches de présentation sont un véritable cauchemars pour moi T_T. (ça se voit avec mon pauvre Alex, non ?) C'est très très très trèèèèèèèèèèèèès laborieux pour moi. Bien sur je travaille un minimum dessus avant. En revanche tout dépend si mon perso est un petit nouveau ou une vieille création. Plus ils sont vieux et plus y a du boulot et du pavé. Depuis le temps, il s'est fait un bon background (dont le plus retord est justement Alex *rire nerveux*). Ca me prend un temps monstre, mais j'y arriverais un jour, j'y arriverais !!

Question à sa muse

2 - Les fautes pour lesquelles il / elle est le plus le plus d’indulgent(e) ?

Val : Rien, je pardonne que dalle, je vous déteste tous !! Nan je plaisante ! Tant que vous jouez pas vos gros macho devant moi, il ne devrait pas y avoir de soucis... je pense... Ah oui et faut pas non plus s'en prendre aux personnes que j'aime. Sinon je suis "normalement" facile à vivre.

Alex: Aucune idée, en général je ne me tracasse de rien, la populace et sa bêtise ne me touche pas. Par contre si je surprend un homme à vouloir me draguer, je le tue !

3 - À quoi ressemble sa voix, sa manière de parler ?

Val: On me dit souvent que j'ai une voix enjouée avec un léger ton taquin. Je ris facilement et heureusement comme ma voix reste assez basique, ni trop grave, ni trop aiguë, je ne choque personne quand je parle légèrement plus fort. Une voix passe partout en somme.

Alex: J'ai une voix grave. Mes patients trouvent qu'elle est douce et amicale, mais c'est surtout une façon de faire pour dissimuler les apparences. Quand je n'ai pas à faire semblant, j'ai un ton sans tonalité particulière, sans expression... sauf parfois du mépris, de la provocation ou du sarcasme, tout dépend de la personne en face de moi.

_________________


Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Avril 2017 - Colles aux œufs   

 

Avril 2017 - Colles aux œufs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Tournoi de reprise février-avril 2017 : Question-Réponses et Résultats
» Messe du 26 février au 30 avril 2017
» Compétition : Défi International d'Avril 2017
» Jardins du Monde à Madagascar / Assemblée Générale
» 8 Avril 2017

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cabaret du Lost Paradise - Forum RPG :: Cabinet des curiosités :: Agités du clavier :: Un mois, trois colles-