Aller en haut
Aller en bas
Neige

Cabaret du Lost Paradise - Forum RPG

Forum RPG fantastique - Au cœur de Paris, durant la fin du XIXe siècle, un cabaret est au centre de toutes les discussions. Lycanthropes, vampires, démons, gorgones… Des employés peu communs pour un public scandaleusement humain.

Partagez | 
 

 Remember me ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elise Barcarolle
Floating Melody
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 01/03/2015

MessageSujet: Remember me ~   Mar 13 Oct - 22:49

Un certain 26 mars 1827






Le vague à l'âme, un sourire amer sur les lèvres, Elise regardait le corps qu'on descendait lentement dans un endroit d'où il ne reviendrait jamais. Le cœur au bord des lèvres, les souvenirs lui revinrent en cascade, un à un, et c'est à cet instant précis qu'elle se rendit compte qu'elle avait tout gâché. Elle l'avait abandonné, avait pris peur, et désormais, elle ne pourrait plus jamais lui parler. Ses bras ne se refermeraient plus jamais autour de sa taille et plus jamais, plus jamais, elle ne pourrait goûter à la saveur de ses lèvres. Elle avait tout gâché. Elle avait tout perdu. Et désormais, dans son cœur naissait un regret voué à la même éternité que la sienne. Plus jamais. Plus jamais elle ne serait sienne. Plus jamais il ne lui parlerait, plus jamais il ne composerait pour elle, plus jamais, c'était fini, et elle ne s'en remettait pas. Autour d'elle, on parlait, on pleurait, on hurlait sa peine, celle d'avoir perdu un tel artiste. Mais plus encore qu'un Artiste, Elise avait ici la sensation d'avoir perdu une âme sœur. Sa gorge se serra de nouveau alors qu'elle secouait la tête pour chasser les larmes qui menaçaient de couler. Elle avait mal. Terriblement mal. Dans son esprit, elle entendit une nouvelle fois sa voix, cette voix qu'elle était vouée à ne jamais oublier, à subir autant qu'à chérir pour l'éternité. C'était une éternité amère qui se présentait face à elle, et les souvenirs se voulaient autant d'épines sur une rose devenue insaisissable. Elise avait joué. Et elle avait perdu. Aujourd'hui, c'était une partie d'elle-même qu'on enterrait avec Ludwig. Ludwig. Un nom qu'elle ne prononcerait plus jamais, ou avec tant de regrets qu'elle ne pourrait plus le savourer de la même manière. Il avait été celui qui lui avait pris son âme, son cœur et son corps, tout cela dans une valse d'éternité qu'elle serait désormais seule à exécuter. Douleur. Horreur. Larmes. Frayeur. Ce dernier mot, ce dernier ressenti, cette dernière émotion, la frappa en plein cœur. C'était... c'était la première fois qu'Elise se relevait dans la crainte d'un lendemain vide de sens. C'était la première fois que la vie lui semblait perdre de sa saveur. C'était la première fois, et cette impression ne devait plus jamais la quitter.

«  Et un deux, trois, quatre. Un, deux, trois, quatre. Bon dieu Euterpe, tu es tellement belle lorsque tu danses ! On dirait que tu voles, c'est merveilleux. Tu m'avais caché ces talents ! »

« Euterpe, Elise, tous les noms te vont, et la beauté de tout un monde semble s'être incarnée dans ton regard. »

« Je t'aime, Euterpe. Je t'aime et je ne pourrais jamais me défaire de cette impression. En m'abandonnant, c'est mon âme que tu m'arraches. Je ne peux me résoudre à te perdre. Je ne peux pas l'accepter. Pitié, Euterpe, je t'en supplie, ne pars pas... ! Je ne pourrais pas le supporter. Tu es une partie de moi, tu gouvernes mon cœur, et sans toi ma vie n'aura plus de sens. Ne pars pas, Euterpe, Elise, je te supplie de ne pas m'abandonner. J-je saurais te rendre heureuse, je ferai de toi une reine ! Tu n'as qu'à me demander ce que tu veux, ce que tu désires le plus pour que je te l'offre. J-je veux que tu portes mes enfants, Euterpe, entends-moi ! Je pourrais même te donner ma vie ! Alors, par pitié, ne me laisse pas... »

Cette fois-ci, les larmes coulèrent. Elle ne pouvait pas s'en empêcher, elle ne pouvait pas les retenir, c'était un flot d'adieux, une dernière fois, une dernière danse, qu'elle continuerait d'exécuter à tout jamais. Elle avait mal. Mal à en crever, mal à ne plus jamais en dormir, mais elle se relèverait. Elle se relevait déjà. Elle payait là le prix de ses erreurs et sa peine serait à la hauteur de l'éternité. Plus rien, plus rien n'aurait la même saveur, mais il serait toujours là. Car s'il avait un jour prétendu qu'elle était un morceau de lui, c'était toute son âme à elle qui lui appartenait. Elle ne concevait pas son avenir sans lui, et l'écrirait pourtant en son nom. C'était là son destin, sa voie, son seul avenir. L'écrire au nom de ceux qui disparaissaient, et le signer d'un nom, d'un seul.

Beethoven.
Voir le profil de l'utilisateur
Frédéric Lenoir
(Fried) Fish Master
avatar

Messages : 407
Date d'inscription : 08/10/2013
Age : 26

MessageSujet: Re: Remember me ~   Dim 16 Oct - 17:38

Mais comme c'est joliiii !
Mais comme c'est triiiiiiste ! please

_________________

Freddy parle en #cc6633.
Voir le profil de l'utilisateur
 

Remember me ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le 20 juin... Remember Cosmos 1999...
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21
» .:' A love to remember... ':. ~ {PV R'hapsody}
» FINLEY JUDAS LEVY-EYNSFORD ⊱ ❝ you jump I jump, remember ? ❞
» 03. Boy, one day you'll remember me !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Cabaret du Lost Paradise - Forum RPG :: Cabinet des curiosités :: Inspiration Créatrice-